Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dieu veut te racheter (partie 1)


Lecture de Ruth 4 : 1-7 : « Boaz monta à la porte, et s'y arrêta. Or voici, celui qui avait droit de rachat, et dont Boaz avait parlé, vint à passer. Boaz lui dit : Approche, reste ici, toi un tel. Et il s'approcha, et s'arrêta. 2 Boaz prit alors dix hommes parmi les anciens de la ville, et il dit : Asseyez-vous ici. Et ils s'assirent. 3 Puis il dit à celui qui avait le droit de rachat : Naomi, revenue du pays de Moab, a vendu la pièce de terre qui appartenait à notre frère Elimélec. 4 J'ai cru devoir t'en informer, et te dire : Acquiers-la, en présence des habitants et en présence des anciens de mon peuple. Si tu veux racheter, rachète; mais si tu ne veux pas, déclare-le-moi, afin que je le sache. Car il n'y a personne avant toi qui ait le droit de rachat, et je l'ai après toi. Et il répondit : je rachèterai. 5 Boaz dit : Le jour où tu acquerras le champ de la main de Naomi, tu l'acquerras en même temps de Ruth la Moabite, femme du défunt, pour relever le nom du défunt dans son héritage. 6 Et celui qui avait le droit de rachat répondit : Je ne puis pas racheter pour mon compte, crainte de détruire mon héritage; prends pour toi mon droit de rachat, car je ne puis pas racheter. »


Lecture de Lévitique 25 : 14-17 : « 14 Si vous vendez à votre prochain, ou si vous achetez de votre prochain, qu'aucun de vous ne trompe son frère.

15 Tu achèteras de ton prochain, en comptant les années depuis le jubilé; et il te vendra, en comptant les années de rapport.

16 Plus il y aura d'années, plus tu élèveras le prix; et moins il y aura d'années, plus tu le réduiras; car c'est le nombre des récoltes qu'il te vend.

17 Aucun de vous ne trompera son prochain, et tu craindras ton Dieu; car je suis l'Éternel, votre Dieu. »

Nous allons aujourd'hui parler du rachat du chrétien par Dieu au travers de la Parole que ce soit dans l'Ancien ou le Nouveau testament,

Au travers de ces différents textes, on se rend compte Jésus-Christ a permis à l'enfant de Dieu d'être racheté du péché originel.

Qu'est que le rachat ?

Selon le dictionnaire Larousse, il s'agit de l'action d'acheter de nouveau. Cela peut être également l'action de se racheter ou de racheter une faute du point de vue moral mais encore l'action de faire libérer un prisonnier contre paiement d'une rançon.
Enfin, ce mot désigne le fait pour une société d’acquérir des actions constitutives de son propre capital social ou des obligations qu'elle a émises.

Dans la Bible, il existe un premier type de rachat :


a) Dans le texte de Ruth 4 : 1-7, il s'agit d'un droit dans la tradition israélite permettant de racheter des terres ou des personnes. En l'occurrence, il s'agit de Ruth. Ce mot se dit gâal (lire Goël) en hébreux et a la signification de parenté, rédemption, droit de rachat, prix de rédemption, En l'espèce, Ruth est une femme moabite, d'origine païenne qui a subi des difficultés dans sa vie, et les influences négatives de son passé, qui est rachetée par Boaz, un israélite, ce qui était impensable dans ce contexte. Mais, l'Eternel avait un plan merveilleux pour elle compte-tenu de sa valeur. En effet, la Parole de Dieu décrit Ruth comme une femme de grande valeur. Ruth 3 : 11,

Cela veut dire que Dieu peut nous racheter de notre passé difficile, de nos origines familiales éloignées de Dieu, de nos erreurs passées pour peu que nous lui fassions confiance et que nous renoncions à notre ancienne situation ou au vieil homme (Romains 6 : 6 : « sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché ») . C'est ce qu'a fait Ruth lorsqu'elle a suivi sa belle-mère Naomie en Israël et s'est occupée d'elle après son veuvage. Au travers de la lecture du livre de Ruth, on voit que Boaz voit avant tout les qualités de coeur de Ruth sans tenir compte de ses origines. Il a observé son comportement lorsqu'elle travaillait pour lui et cela lui a suffit. Boaz a eu ici le même comportement que Jésus-Christ ou Dieu lorsqu'il vient toucher le coeur du pécheur pour faire de lui son enfant, un enfant de Dieu. Un jour, Dieu s'est manifesté à nous, nous lui avons fait confiance et il est entré dans notre vie sans tenir compte de notre passé, de nos origines. Notre comportement est fondé sur la foi qui nous a permis de faire confiance en Jésus-Christ et à accepter de nous convertir.

Boaz a ainsi racheté Ruth qui est alors passé d'une vie difficile à une vie remplie de bénédictions puisqu'elle a épousé Boaz et a pu aider sa belle-mère. Par ailleurs, elle a donné un petit-fils à Naomie (l'arrière-grand père de David), dont les deux fils étaient morts. Ruth est également entrée dans la race des Élus ou des « rachetés de l'Eternel » comme le dit la Parole dans Esaie 62 : 12 ou le psaume 107:2

La Parole dans Lévitique 25 : 8-22 (lecture) parle également du rachat accordé par l'Eternel dans le cadre du jubilé. Cela concernait les propriétés, les esclaves, et les dettes. Dans la Bible, l'année jubilaire est d'abord une année où l'on se repose comme Dieu lui-même, selon Genèse 2,1-4a, s'est reposé au septième jour de la création. Par ailleurs, Le Jubilé est un mécanisme qui permet de libérer les esclaves. Il est aussi un moment où le peuple se souvient des mœurs de son Dieu. La foi en ce Dieu a des conséquences au niveau social. Le Dieu d’Israël est intervenu de toute la force de son bras pour tirer son peuple de l’esclavage d’Égypte. Il est un Dieu libérateur. De plus L'année jubilaire est, dans la Loi, une année spéciale où l'on remet les compteurs à zéro en ce qui concerne les dettes. Selon les indications de Lévitique 25, le Jubilé a lieu tous les 49 ou 50 ans. A suivre...

Que l'Eternel vous bénisse.

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT

Partager cet article

Repost 0