Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le pardon de Dieu : Suis-je pardonné, un peu, beaucoup ou pas du tout ? par Gaby DARIBO

Dieu dit dans sa parole : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité » (1 Jean 1v9).

Ce verset dit que lorsque que nous péchons, Dieu est fidèle et juste pour nous pardonner. Quel que soit le péché commis, il ne faut pas rester sans demander pardon, au contraire il faut se présenter devant le trône de Sa grâce pour Lui confesser notre faute. Il ne faut ni avoir honte ni se sentir coupable même si c’est un péché récurent. La culpabilité et la honte viennent de satan, il ne veut pas que nous ressentons la joie et la liberté d’un pécheur pardonné, il faut rejeter ces sentiments qui viennent de l’accusateur.

Une fois que nous avons demandé pardon d’un cœur sincère, Dieu purifie le pécheur, Il efface la marque de notre condamnation. Il faut croire à son pardon afin de continuer d’aller de l’avant. Le pardon de Dieu n’est pas comme celui des hommes. Se faire pardonner des hommes est parfois difficile mais le pardon de Dieu est simple et immédiat, Il ne nous rappelle pas sans cesse nos fautes du passé.

Pour croire au pardon de Dieu, il faut différencier le péché et les conséquences du péché. Nous avons tendance à donner un degré d’importance aux péchés et en fonction de ce péché on peut penser que Dieu ne nous a pas pardonné. Pour Lui, il n’y a pas de petits ou de grands péchés, c’est la conséquence du péché qui est plus ou moins grave dans notre vie terrestre. Mais dans le monde spirituel quel que soit le péché sa conséquence c'est la mort. Pour Dieu, il n’y a pas de niveau de gravité, le péché reste le péché de la même manière. Dans Romains 6v23 il est dit : « car le salaire du péché c’est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur» donc quelque soit notre péché nous devons nous approcher avec assurance du trône de la Grâce céleste et nous confesser tout de suite afin de ne pas permettre à l’ennemi de nous mener vers la mort spirituelle et physique.

Il faut retenir que Dieu n’aime pas le péché mais il aime le pécheur. Dans Romains 5v8 il est dit : « Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous » ou encore dans Jean 3v16 « Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle ». Notre nature de pécheur n’a pas empêché Dieu le Père de nous aimer et d’envoyer son fils Jésus à la croix pour sauver toute l’humanité de ses iniquités.

Quand on se confesse à Dieu, la question « suis-je pardonné » ne doit pas se poser car son amour pour nous est tellement grand que son pardon est absolu.


MA PRIERE AU SEIGNEUR

Père Céleste, pardonne-moi pour toutes les fois où je n'ai pas cru en ton pardon. A partir d’aujourd’hui, je décide de croire que lorsque je te confesse mes fautes d'un coeur sincère elles me sont pardonnées. Au nom de Jésus. Amen.

Partager cet article

Repost 0