Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 


Conception : Apôtre Henri KPODAHI

Date: 19 Octobre 2017

« La Parole de l’Aurore » répond au Modèle de notre frère dans la Foi, notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, qui selon Marc 1, 35 pendant l’Aurore passait un moment à Communier avec Dieu. Dans une société mondialisée -transport, boulot, dodo- et où le temps est précieux, elle est un Service chrétien conçu par l’Apôtre Henri KPODAHI dont le but est de permettre à tous les Chrétiens et aux serviteurs de Dieu de trouver un moment pour vivre de la Parole de Dieu déjà préparée pour chaque enfant de Dieu.

 

Texte biblique : Judes 1, 20 

«Et priant par le Saint-Esprit,» 

Notons la grande caractéristique de la vraie prière : « Par le Saint-Esprit ». La semence d’une dévotion satisfaisante doit venir du grenier des cieux. Seule la prière qui vient de Dieu peut aller vers Dieu. Il faut renvoyer vers lui les flèches du Seigneur. Le désir qu’Il écrit sur notre cœur touchera son cœur et apportera une bénédiction, mais les désirs de la chair n’ont aucun pouvoir sur Lui.

Prier par le Saint-Esprit est prier avec « ferveur ». Les prières froides invitent le Seigneur à ne pas les écouter. Ceux qui ne plaident pas avec ferveur, ne plaident pas du tout. Autant parler d’un feu tiède que d’une prière tiède ; il est essentiel que celle-ci soit ardente, c’est à dire prier avec « persévérance ». La vraie supplication rassemble des forces alors qu’elle avance, et devient plus fervente lorsque Dieu tarde à répondre. Plus la porte tarde à s’ouvrir, plus intensément cogne celui qui frappe ; et plus l’ange s’attarde, plus il est résolu à ne pas le laisser partir sans la bénédiction. Combien l’insistance avec des larmes, l’angoisse qui importune est belle aux yeux de Dieu. Cela signifie prier « avec humilité », car le Saint-Esprit ne nous enfle pas d’orgueil. Il est de son devoir de convaincre de péché, afin de nous amener à nous prosterner d’un esprit contrit et brisé. Nous ne chanterons jamais « Gloria in excelxis » à moins de prier Dieu « De profundis » : nous devons pleurer du plus profond de nous-mêmes ou nous ne verrons jamais la gloire céleste. Il s’agit de prier avec amour. La prière devrait être parfumée d’amour, saturée d’amour : amour de nos amis saints et amour de Christ. Encore plus, cela doit être une prière pleine de foi. Un homme triomphe seulement lorsqu’ il croit. Le Saint-Esprit est l’auteur de la foi, et la renforce, afin que nous priions en croyant à la promesse de Dieu. Oh ! Que cette combinaison bénie de grâces excellentes, inestimables et douces comme les épices du marchand, soit en nous comme un parfum de bonne odeur, car l’Esprit-Saint est dans nos cœurs ! Consolateur le plus béni, exerce en nous ton puissant pouvoir venant au secours de nos infirmités dans la prière….

Méditations de C. Spurgeon

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :