Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

                 

                            TEMOIGNAGES  ECRITS par L'Apôtre Henri KPODAHI

Ces témoignages sont publiés pour que les enfants de Dieu comprennent que le Dieu qu'ils servent est un Dieu vivant. Dieu est le vivant dans le temps et dans l'espace. Il n'a pas de frontière dans la manifestation de sa puissance. "Si Dieu est pour toi mon frère ou ma soeur qui sera contre toi": PERSONNE.

N.B - Si tu veux partager ton témoignage pour que d'autres enfants de Dieu en soient édifiés, va dans contact écris-nous et envoies le moi .


TON DIEU EST CAPABLE POUR TOUT ACCOMPLIR AU-DELA DE TES DESIRS ET POUR FAIRE DE TOI CE QU'IL VEUT QUE TU SOIS

Puisses ces témoignages provenant des faits réels et concrets de personnes et d'enfants de Dieu vivants encore puis t'éclairer et t'aider à grandir dans la foi.

SHALOM et que DIEU te bénisse.....Amen!

Le Serviteur de Dieu le Pasteur Henri  KPODAHI  Contact : 0670486447
 

Méditation: Quitter les ténèbres c'est laisser tous ses pouvoirs à Dieu et placer toute sa foi en Lui.

TEMOIGNAGE N°1- ECRIT

Dans une autre famille une femme vivait seule avec son enfant. Un jour, au réveil, la mère du garçon constata que la température de son enfant était élevée et son corps chauffait sérieusement. Pourtant la veille l’enfant se portait très bien et ne s’était plaint d’aucun mal. Comme la mère était une infirmière et qu’elle possédait une trousse à pharmacie, elle lui prodigua les soins appropriés. Par ces premiers soins la température de l’enfant baissa légèrement, mais il était devenu très calme et n’avait plus d’appétit. Son regard tout le jour, rapportera sa mère, était distant comme s’il vivait une réalité à laquelle elle n’avait pas accès.

Les deux nuits qui suivirent le début de la maladie de l’enfant, ce dernier gémissait et chauffait, il ne pouvait dormir malgré les soins qui lui avaient été prodigués. Le troisième jour, au réveil, pendant que la mère et l’enfant étaient encore dans la chambre à coucher, l’enfant dit à sa mère :

-« Maman, regarde ce chat blanc à l’entrée de la chambre.

-Quel chat blanc, je ne vois aucun chat. Répond la mère.

L’enfant de son doigt indiqua l’entrée de la chambre à coucher tout près de la porte, là où il voyait l’animal.

-Mais maman le voilà, regarde-le, il sort de la chambre.

La mère regarda à l’endroit indiqué et le mouvement du doigt de l’enfant indiquant la sortie de l’animal mais elle ne vit pas le chat en question.

-Mon enfant je ne vois absolument rien ».
Cette mère n’avait pas tort car elle ne voyait absolument pas le chat que lui montrait son fils. Mais en réalité l’animal était bien là lorsqu’il lui parlait dans leur chambre à coucher (notons que les enfants de façon générale ont une faculté spirituelle plus développée. Ils ont l’esprit plus ouvert au monde spirituel que les adultes).

Hasard ou concours de circonstance diront certains, providence divine diront les autres, la femme et son fils reçurent ce matin là, la visite d’un chrétien à qui, elle parla de l’état de santé de celui-ci sans mentionner l’épisode du chat. Le chrétien fit comprendre à la mère du garçon que si réellement son fils avait la température à la même heure et surtout qu’elle s’élevait toujours entre minuit et trois heures du matin, alors le mal de l’enfant devait avoir une cause non pas physique mais plutôt spirituelle. C’est après ces propos qu’elle se rappela l’épisode du chat et en parla à ce frère chrétien.

Le chrétien fit avec cette femme et son enfant une prière d’autorité sur toutes les forces ténébreuses à l’origine de la fièvre. Le lendemain le chrétien rendit visite à cette famille pour s’enquérir de leur état de santé.

Il fut reçut par la mère toute joyeuse qui l’informa que suite à la prière faite la veille avec elle et son fils, après son départ, le visage de son enfant a recouvré l’éclat qu’elle lui connaissait. Sa température est descendue à la normale et de plus il a retrouvé l’appétit et a très bien passé la nuit. Actuellement, il joue dans la cour de la maison avec ses amis.

 

Méditation: Chers parents, comprenons que la capacité spirituelle des enfants est beaucoup plus développé que les adultes ainsi, ne prenons pas à la légère leurs cauchemards ou rêves ou ce qu'ils nous disent avoir vu la nuit dans leur chambre ou dans leur sommeil. 

 

Méditation: Séparez-vous et éloignez-vous des oeuvres des ténèbres et condamnez-les.


TEMOIGNAGE N°2: ECRIT
Un chef des sorciers après sa conversion donna les raisons de son revirement à la foi chrétienne lors de son témoignage.

Pendant qu’il était toujours le chef des sorciers, un employé comptable vint le voir un jour pour qu’il élimine mystiquement son Directeur Général, responsable d‘une grande firme. En effet le Directeur lui avait demandé de lui faire le point de la trésorerie. Or le comptable avait détourné une somme importante, en conséquence, il aurait non seulement perdu son emploi mais aussi il finirait ses jours en prison. L’employé lui versa donc le montant de la transaction.
Il alla lui le sorcier un jour au domicile du Directeur qui s’était déjà rendu au service. Arrivé là, il rencontra le domestique de ce dernier à qui il déclina sa véritable identité et qu’il menaça de mort et de représailles contre toute sa famille s’il n’obéissait pas à ses instructions. Il lui remit après son accord un poison qu’il était chargé de verser dans la nourriture de son maître (le Directeur). Il repartit de la propriété en disant au domestique qu’il viendra lui-même au moment du repas du midi pour vérifier s’il a suivi intégralement toutes ses instructions.

 A midi, le Directeur revient dans sa propriété. Il demande à son domestique comme à l’accoutumé de le servir à manger. Ce dernier apprête le repas en y versant la poudre de poison mortelle et le dépose à la salle à manger. En ce moment un papillon de couleur noire entre dans la salle à manger par une fenêtre entrouverte : c’était le chef des sorciers qui s’est transformé en cet insecte afin d’admirer ce qui allait arriver et de voir le Directeur s’effondrer après avoir pris la nourriture empoisonnée, tomber par terre et mourir. Il s’accrocha au plafond et guettait.  

Il vit le Directeur arriver et se mettre à table. Au lieu de manger, il le vit fermer les yeux, prier en remerciant Dieu d’avoir pourvu à ce repas et il mangea. A la fin du repas, il s’attendait à voir le Directeur se plaindre de violents et d’atroces maux de ventre qui le conduiraient à la mort. Mais au contraire, le Directeur à la fin du repas, se mit à chanter. Il ne comprenait pas ce qui se passait, car la victime était toujours en vie et en bonne santé.

Il sortit abattu et revint par la suite menacer le domestique qui jura qu’il avait fait tout ce qu’il a demandé et que lui-même suivait la scène afin de le voir perdre la vie pour que la sienne et celle de sa famille soient épargnées. Il ne comprenait pas comment le Directeur avait pu échapper aux effets mortels de son poison. En effet, personne jusque-là n’était sorti indemne des méfaits de la force redoutable de la poudre.

Alors, il demanda au domestique ce que signifiait le geste de son maître, où il fermait les yeux et remerciait Dieu. Celui-ci lui répondit que le Directeur était un chrétien qui craignait Dieu.

Dès lors, il comprit qu’il y avait une différence entre les chrétiens et qu’il existait chez certains d’entre eux une puissance supérieure à la sienne : JESUS, qu’il rencontrera plus tard et lui donnera sa vie.


Méditation: Biens-aimés prions sans cesse et sanctifions nos repas avant de les consommer. 1Thessaloniciens 5, 17ss


TEMOIGNAGE N°3: ECRIT
Ma fille aînée âgée de 18ans, était très attirée par tous les phénomènes paranormaux (pendule…). Elle rencontra au lycée un jeune homme ayant la même passion. Il commanda un livre sur ce sujet: la pendule était offert à chaque acheteur de l’ouvrage.

Ma fille et le jeune homme se rencontraient souvent pour des séances dont je ne connaissais pas la teneur. Pensant que c’était anodin et que ça leur passerait, je n’y ai pas prêté attention. Pourtant, plus le temps passait et plus je ressentais un malaise dans notre maison. Un jour, m’étant absentée durant plusieurs heures, je ressentais à mon retour une grande tension. Une fois son ami parti, je demandai à ma fille ce qui se passait à la maison. Elle éclatait en sanglots, me déclarant qu’elle ne pouvait plus faire marche arrière. Lorsque je lui ai demandé ce qui la menaçait, elle m’a répondu, après une longue hésitation: «  les esprits! »   

         J’ai d’abord pensé que ma fille était devenue folle. Puis je me suis ressaisie. Elle a fini par m’avouer que les esprits  qui avaient l’habitude d’aller chez son ami étaient venus chez nous avec lui. Elle avait peur de se retrouver face à un esprit et elle était sûre que si elle cessait cette pratique occulte, l’esprit s’en prendrait à un membre de la famille. Elle était désespérée.

         Face à la détresse de ma fille, j’ai téléphoné à une amie. Elle m’a indiqué un serviteur de Dieu. Celui-ci a écouté ma fille et son ami et à fait une prière de délivrance pour eux. Cette épreuve, permise par le Seigneur, m’a redonné la foi. Désormais, je prie beaucoup pour les jeunes cherchant dans des chemins dangereux une réponse à leur soif d’absolu.

         A la maison, l’ambiance est à nouveau calme: le Seigneur a repris sa place dans notre famille.

 

N.B le témoignage Nadine est tiré de « Il est vivant mai 2001 », les expressions en gras ont été ajoutées.


Méditation: les esprits mauvais existent et les Evangiles nous parlent de ces forces obscures. Marc 1, 21-28 et 5, 1-20.


Méditation: Dieu fait toutes choses bonnes en son temps, Ecclésiaste 3

TEMOIGNAGE N°4: ECRIT

Un jeune étudiant se lia d’amitié avec une belle étudiante. L’étudiant souvent allait rendre visite à son amie qu’il aimait beaucoup et à laquelle il était très attaché. Un jour, alors qu’il lui rendait visite, comme d’habitude il salua la mère de la jeune fille, puis il resta discuter avec elle toute la journée. Au moment de partir, la jeune fille, lui offrit des bananes bien mûres à déguster. Arrivé à domicile au moment de manger les bananes, il reçut la visite d’un ami avec qui il sortit pour ne revenir que le lendemain. Mais entre temps, il mit avant de partir les bananes dans le réfrigérateur. Le lendemain au retour, il ouvrit le réfrigérateur pour récupérer les bananes, mais à l’endroit où il déposa la veille les bananes, il vit cinq doigts d’une main humaine à la place des cinq doigt de bananes. Alors, il comprit que son amie était dans la sorcellerie et que la banane qu’il reçût n’était pas en réalité une banane mais de la sorcellerie pour l’atteindre, voir lui ôter la vie. Après cet incident, la jeune fille commença alors à l’éviter. Quant au jeune homme, il rompit définitivement avec elle.  Paul

 

Méditation: Au travers de ce témoignage, nous voulons amener les chrétiens à comprendre qu’il existe, des choses qui sont des interdits, c’est à dire qui ne sont pas en réalité ce que l’on voit qu’ils sont. Par exemple, les bananes qui au fond étaient des doigts humains Et ce genre de choses, qu’elles soient des fruits, des aliments, des animaux, comme le cas de la poule dans la première illustration, une prière de sanctification ne peut rien y faire. Si l’objet était en réalité de la banane alors quels que soient les œuvres des ténèbres l’efficacité de la prière se fera sentir pour la manger ou non. Mais l’objet n’était pas en réalité une banane même si physiquement, cela lui ressemblait. C’était autre chose qu’une banane en vérité : les cinq doigts de la main.

 

 

TEMOIGNAGE N°5 : ECRIT

 

Anne rencontra une amie qu’elle avait vu il y a bien longtemps qui lui propose de lui indiquer sa nouvelle demeure. Cette amie insiste pour qu’au retour de l’endroit où elle allait, Anne repasse à son domicile pour un repas qu’ils prendraient ensemble. Ce qui fut fait. Or cette amie était sorcière et elle profita du repas pour posséder Anne afin de l’offrir en sacrifice lors d’un rituel. C’est lorsqu’un ministre de DIEU pria pour Anne notre sœur chrétienne que l’esprit de son amie sorcière parla en elle. Elle donna son nom et raconta comment elle était entrée dans la vie de la soeur Anne.


Méditation: D’autres chrétiens constatent dans leur vie échec sur échec, difficultés pour réussir aux examens, pour trouver un conjoint, un travail ou même qui en l’ayant trouvé le perdent, difficultés pour se marier, pour accoucher, manque de paix dans leur foyer conjugal de façon régulière, tout ce qu’ils entreprennent, malgré qu’ils soient très intelligents et diplômés, ne marche pas, et ils n’en connaissent pas la raison. La délivrance de nombre de ces chrétiens ou non en a révélé, la source maléfique, démoniaque à l’origine de cet état de chose dans leur vie. Sachons que tous les problèmes que nous rencontrons dans notre vie ne sont pas nécessairement liés à une source physique. Certains, et même la plupart, ont une origine spirituelle.

 

 

TEMOIGNAGE N°6 : ECRIT


Une mère et sa fille, toutes deux croyantes d’une Communauté chrétienne avaient rendu visite à un mystique musulman. Elles étaient allées le voir suite à la maladie de leur fille et leur petite fille. Les séances commencèrent avec les consultations et se poursuivirent par les oracles du mystique. Le mystique musulman à l’issue de ses oracles, intervint au domicile de la dame dit-il pour enlever tout ce que, à l’insu des propriétaires, ses adversaires avaient fait contre elle. En réalité, le mystique semait spirituellement des objets dans la maison et les faisaient sortir spirituellement devant eux. Un jour lors d’une consultation le mystique musulman les fit entrer dans sa chambre sécrète car disait-il son supérieur voulait les rencontrer directement pour la résolution rapide de leur problème. La chambre décrite était sombre à cause de l’ampoule qui l’éclairait mal. Au fil des rencontres avec les deux femmes, le supérieur de ce mystique  qui n’était au fond qu’un démon leur demanda, après leur avoir pris au préalable des sommes exorbitantes, de se débarrasser de plusieurs objets qu’elles possédaient (comme par exemple les appareils électroménagers). Pour ce mystique qui les informa souvent l’objectif visé, des décisions de son supérieur, est de mettre fin aux attaques dont elles sont victimes et de guérir leur fille. Malgré toutes les directives, les précautions et les sacrifices demandés par ce dernier et son supérieur, la fillette rendit l’âme. Après le décès de sa fille, au cours d’une consultation, l’esprit qui est le responsable du mystique proposa à la mère de devenir sa femme.
Il avait toute la peau de couleur noire, les yeux rouges, les mains d’homme et les pieds de cheval, telle est la description qu’elle fit. Elle frissonna et ne lui donna pas de réponse. Des jours après le mystique musulman vint à leur domicile et leur informa que son supérieur leur réclame le titre foncier et tous les documents de leur parcelle. L’esprit leur donna une semaine, pour remettre tous ces documents, et passé ce délai toute la famille de la mère aux petits-enfants mourront, tous sans exception perdront la vie. La mère de la famille ayant entendu parler d’un Pasteur par l'intermédiaire d’une collègue de service le rencontra et lui fit part de sa situation. Après les séances de prière du Pasteur au domicile de la dame avec tous ses enfants et ses petits enfants, le délai d’une semaine s’est écoulé sans problème. Aujourd’hui encore, toute cette famille se porte très bien, grâce à DIEU qui les a rachetés par le sang de son Fils JÉSUS-CHRIST versé à la croix.  
                                                                                      Témoignage de Nathalie


Méditation: Jacques 5, 16. Quelque soit la puissance qui vous combat, Dieu est Tout-Puissant. Ayez foi en Lui et dans vos prières. 

 

TEMOIGNAGE N°7 : ECRIT 

               

Un jeune homme de plus de vingt ans qui souffrait d’une maladie très délicate. Il lui arrivait de ne plus dormir, de perdre connaissance, de convulser. De jour en jour, le mal s’empirait et le malade maigrissait malgré les soins des hôpitaux et les perfusions qu’il recevait. Pendant que le garçon était hospitalisé dans un centre de santé il voyait, d’après ses propos, une personne venir lui dire qu’il ne perde pas son temps, car aucun des soins qu’il recevait ne pourrait les empêcher d’atteindre sa vie car ils avaient déjà planifié sa mort. Une parente de ce jeune prit rendez-vous avec un Pasteur. Avant de continuer l’entretien l’Éternel Dieu mit à cœur au Pasteur de prêcher le salut au jeune homme pour la nouvelle naissance. Le pasteur se demandait, compte tenu de son charisme, avait-il besoin d’amener ce jeune à recevoir JÉSUS-CHRIST de sa vie, comme son Seigneur et Sauveur personnel ? Alors qu’il y pensait, l’Éternel parla à l’épouse du Pasteur qui vint lui dire : prêches à ce jeune le salut avant de prier pour sa délivrance. Le Pasteur ne se fit pas prier, il lui prêcha le salut. Au moment où ce serviteur de DIEU lui imposa les mains, il tomba et perdit connaissance. Au cours des différentes séances de délivrance plusieurs démons se manifestèrent donnèrent leurs noms. Il parlait même la langue maternelle du jeune homme, une langue que le malade lui-même ne connaissait pas sauf sa mère. Au moment où l’esprit supérieur devait sortir du jeune homme, la lutte fut acharnée. Alors, le Pasteur poussé par l’Esprit de DIEU demanda aux parents du garçon, s’il l’avait déjà conduit une fois chez les mystiques musulmans et si oui lui avait-on fait des incisions sur la peau. Les parents acquiescèrent et ils désignèrent deux endroits où ils s’étaient rendus avec leur fils et deux parties incisées du corps de leur enfant. C’est en ce moment que l’esprit supérieur se mit à parler avec une voix roque en s’adressant aux parents : vous n’avez pas tout dit, est ce que vous ne vous êtes pas rendu non plus chez tel guérisseur, tel mystique musulman, telle voyante. De plus, le garçon n’a-t-il pas reçu aussi des incisions aux pieds, au bassin, dans sa tête…

 

L’esprit continua ses propos en disant : je vous le dis, sachez que nous les démons, travaillons ensemble avec les voyants(es), les mystiques musulmans, les devins, les sorciers et les guérisseurs (il répéta cela plusieurs fois en suppliant de le laisser sortir du jeune homme). Au moment où le pasteur priait pour que l’esprit supérieur qui est le dernier dans la vie du jeune homme sorte, l’esprit dit : on ne peut plus l’atteindre ce jeune homme, parce que son nom est écrit dans le livre de vie de l’Éternel Dieu. On ne peut plus rien contre lui ! Pour finir, l’esprit libéra le jeune homme.

                                                                       


Méditation: Au travers de ce témoignage, nous voyons l’importance de prêcher d’abord , le message du salut à toute personne désirant la guérison et la délivrance de la part de DIEU manifesté uniquement en JESUS- CHRIST son Fils unique.


TEMOIGNAGE N°8: ECRIT   Témoignage de Marie BARASSIN

J'ai envie de partager avec toi un don merveilleux que Dieu a bien voulu m'accorder.  Je suis atteinte d'une maladie auto-immune rare qui fait que mon système immunitaire travaille trop et que lorsqu'il doit se défendre il déclenche tout un processus qui attaque mes cellules saines ou mes organes vitaux, cette maladie vient de me déclencher une neuropathie périphérique qui conduit vers la paralysie des 4 membres. Ayant eu une bronchite le problème s'est aggravé à tel point que je suis tombée en coma et que le pronostic vital était nul. Là Dieu a voulu que le médecin urgentiste qui s'est occupé de moi fût un pasteur, il a compris ma Foi et nos prières ont été écoutées. Je l'ai revue "par hasard" deux fois  dans la vie courante et il m'a reconnu  et nous avons parlé de notre Foi et c'est ce témoignage de l'Amour Divin que je suis heureuse de partager avec toi.

Aujourd’hui, je fais du bénévolat auprès d'une association de paralysés et certains seront heureux de pouvoir être conforté dans leur Foi.


Méditation: Hébreux 11, 1  Garder la FOI jusqu'au bout.


Que Dieu vous bénisse


 
Tag(s) : #TEMOIGNAGES DE FOI

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :