Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

KENNETH ET GLORIA COPELAND

 

2 Timothée 1 : 6-9

6 C'est pourquoi je t'exhorte à ranimer le don de Dieu que tu as reçu par l'imposition de mes mains. 7 Car ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de sagesse. 8 N'aie donc point honte du témoignage à rendre à notre Seigneur, ni de moi son prisonnier. Mais souffre avec moi pour l'Evangile, par la puissance de Dieu 9 qui nous a sauvés, et nous a adressé une sainte vocation, non à cause de nos oeuvres, mais selon son propre dessein, et selon la grâce qui nous a été donnée en Jésus-Christ avant les temps éternels,

 

Faites-vous ce à quoi Dieu vous a appelé? Si vous n'y avez jamais pensé auparavant, cela peut vous paraître une question déplacée. Vous pouvez être tenté de l'éviter et de dire: Oh je ne suis pas appelé à faire quelque chose de particulier. Je ne suis pas un pasteur ou un enseignant ou dans le ministère d'une façon ou d'une autre... Je suppose que je suis ce que l'on peut appeler un petit doigt dans le Corps de Christ.

Je voudrais vous dire quelque chose: peu importe ce que vous êtes, Dieu a placé sur vous un saint appel. Il vous a choisi et vous a appelé à répondre à un besoin particulier du Corps de Christ, auquel personne d'autre ne peut répondre comme vous pouvez le faire.

Vous pouvez être appelé à réussir dans les finances et à financer l'expansion de l'Evangile à l'échelle mondiale. Vous pouvez être appelé à un ministère de prière et d'intercession. Vous pouvez être appelé à un ministère de guérison dans votre propre quartier. Mais peu importe le genre d'appel, il est important, et vous devez y répondre!

Si vous êtes comme beaucoup de chrétiens que je connais, vous avez laissé d'autres choses envahir votre vie, si bien que vous n'avez plus le temps d'obéir à votre appel. Vous pouvez être si débordé par les soucis de cette vie, que vous ne pouvez même pas imaginer comment y faire rentrer quoi que ce soit de plus.

Un de mes amis pasteurs s'était, au cours des années, engagé dans tellement de domaines dans le ministère qu'il était sur le point de s'écrouler physiquement sous la charge. La surcharge était sur le point de le tuer. Finalement, le Seigneur lui a parlé un soir et lui a dit: "Jean, ce n'est pas ton appel qui est sur le point de te tuer, c'est tout ce que tu y as ajouté."

J'ai eu besoin de traiter cela dans ma propre vie aussi. J'ai dû arrêter de faire les choses simplement parce qu'il fallait les faire. J'ai dû me discipliner à ne faire que les choses auxquelles Dieu m'avait appelé.

Décidez-vous à tailler, avec prière, les superflus que vous avez ajoutés dans votre vie. Ranimez le don que Dieu a placé en vous. Retournez à ce à quoi Il vous a appelé.

Après tout, cet appel est vital. Il est saint... et c'est le vôtre. Ne le laissez pas glisser loin de vous.

Lecture Biblique: Actes 9:1-20

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT, #L'APPEL

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :