Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PASTEUR EMERITE YONG-GI CHO

 

Jean 14 : 1-6

Ensuite, nous devons mener la vie du service et de la dévotion. La Bible nous dit de ne pas gaspiller le temps mais d’aimer les prochains comme nous-mêmes en pratiquant le service et la dévotion.

Il est dit dans Luc 10 : 27 : « Il répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée; et ton prochain comme toi-même. »

Le but de la vie est d’aimer Dieu de toute notre vie et d’aimer les prochains comme nous-mêmes. Nous ne pouvons pas vivre sans les prochains. Il nous faut le mari, la femme, les parents, et les voisins. C’est pour cela que nous devons aimer les prochains et les servir : C’est la vraie vie. Il faut faire le vrai service et la vraie dévotion pour nos prochains. C’est la vie de valeur.

Dans la Bible, nous lisons l’histoire du bon Samaritain.

Il est écrit dans Luc 10 : 33-35 : « Mais un Samaritain, qui voyageait, étant venu là, fut ému de compassion lorsqu'il le vit. Il s'approcha, et banda ses plaies, en y versant de l'huile et du vin; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit à une hôtellerie, et prit soin de lui. Le lendemain, il tira deux deniers, les donna à l'hôte, et dit: Aie soin de lui, et ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour. »

Un homme était en train de descendre de Jérusalem à Jérico et il est tombé au milieu des brigands qui l’ont dépouillé, l’ont chargé de coups, et s’en sont allés, le laissant à demi mort. Mais pourquoi est-il descendu de Jérusalem à Jérico ? A Jérico, on a pu bien cultiver et il a vendu le moisson à Jérusalem. Il avait de l’argent quand il est descendu. C’est pourquoi les brigands attendaient les marchands. Il était à demi mort. Mais personne ne s’est occupé de lui. Un sacrificateur l’a vu mais est passé

outre en se disant : « Il fallait prendre garde. » Un Lévite qui s’occupait du temple est passé outre aussi. Toutefois, un Samaritain qui était considéré comme un chien par les Juifs l’a vu, est descendu de sa monture et il a désinfecté ses plaies de l’huile et du vin qu’il a possédés, les a bandées en déchirant ses vêtement et il l’a mis sur sa monture et l’a conduisi à une hôtellerie et a pris soin de lui en donnant de l’argent à l’hôte : « Aie soin de lui, et ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour. » C’était un très grand bienfait. Après avoir raconté cette histoire, Jésus a posé la question : « Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands?» Bien sûr, c’est le Samaritain. Ce Samaritain était insulté et méprisé mais il avait de l’amour pour les prochains. Il avait pitié de son prochain. Quand ses prochains étaient dans la souffrance, il les a aidés avec ce qu’il a possédé. Par contre le Lévite et le sacrificateur qui étaient indifférents n’étaient pas les vrais prochains.

Il est dit dans Romains 12 : 15-16 : « Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent; pleurez avec ceux qui pleurent. Ayez les mêmes sentiments les uns envers les autres. N'aspirez pas à ce qui est élevé, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne soyez point sages à vos propres yeux. »

Nous devons nous charger du fardeau de la vie avec nos prochains. Le Seigneur nous ordonne de pleurer avec ceux qui pleurent, de nous réjouir avec ceux qui sont joyeux et d’aider les gens qui sont fatigués et chargés. Nous ne devons pas être indifférents. Si nous sommes indifférents à nos prochains, c’est une mauvaise manière de vivre. Car un jour, nous aurons besoin de l’aide de la part d’autres personnes. A ce moment-là, il n’y aura personne qui nous aidera. Notre premier but ultime est évidemment de chercher premièrement le royaume et la justice de Dieu et ensuite, nous devons aimer les prochains et nous intéresser à eux. C’est ce dont nous avons besoin aujourd’hui.

La Corée était sous l’Occupation japonaise pendant 36ans et a été détruite par la guerre de Corée. Malgré la difficulté économique, la Corée a redressé le pays et l’économie : maintenant la Corée est le pays dont le PNB est plus de 20 000 dollars. Maintenant nous aidons les prochains. Nous aidons maintenant les Haïtis qui souffrent à cause du tremblement de la terre. Les Coréens s’occupent des sinistrés. Nous avons offert des dons pour les Haïtis. Les Coréens ont compassion d’eux. Tant que nous aidons les prochains, Dieu va nous bénir davantage. Car il nous a dit : « Donnez, et il vous sera donné: on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde. » C’est comme la mère qui donne des choses à sa fille mariée quand elle retourne chez elle après avoir visité ses parents. C’est l’amour de notre Dieu. Maintenant nous partageons l’amour et le bonheur. Quand je regarde la société en partageant l’amour et le bonheur, je suis triste dans mon coeur. Après ma retraite, je

fais maintenant le mouvement de partager l’amour et le bonheur depuis 2ans, et je vois beaucoup de pauvres et malades. Mais ils sont presque isolés. Quand nous partageons l’amour et le bonheur, ils sont très contents.

Il est dit dans Matthieu 25 : 35-36 : « Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli; j'étais nu, et vous m'avez vêtu; j'étais malade, et vous m'avez visité; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi. »

Les justes lui ont répondu....

A SUIVRE...

SOYEZ TOUJOURS JOYEUX, PRIEZ SANS CESSE...1THESSALONICIENS 5, 16-17

Rédaction Pasteur Henri  K.

Coordonnateur du MIDEGUE 

Directeur de l'ITHEB 

 

 


ARTISTE: TRIO HAPPYVOICES
CHANT: I WILL FOLLOW HIM 

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT, #ATTITUDE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :