Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


CONFESSONS LA PAROLE DE DIEU (suite et fin)

par Colin Urquhart



IV-Apprenez à vous adresser la parole de Dieu les uns aux autres

 

Il faut que nous apprenions à nous construire les uns les autres dans la foi en nous encourageant par la parole. Le Seigneur nous a enseignés dans notre communauté à faire cela: il nous a mis en face de toutes les choses négatives que nous disions sans cesse, et nous avons dû apprendre à nous adresser constamment des paroles de foi, à toujours fortifier la foi de l’autre. Certains avaient une piètre opinion d’eux-mêmes, jusqu’à ce que nous commencions à parler le langage de la foi. Alors ils se sont vus dans une lumière nouvelle; ils ne se sentaient plus critiqués ni jugés, mais au contraire sans cesse fortifiés par les autres. Ils ont alors commencé à se considérer eux-mêmes comme les nouvelles créatures qu’ils étaient déjà, une confiance et une guérison nouvelles sont entrées dans leur vie. Nous avons tous à faire fonctionner cela dans tout le Corps de Christ. Il y a là un merveilleux ministère à exercer également à l’égard des chrétiens non charismatiques. Cessez de les juger parce que vous croyez avoir plus d’expériences qu’eux avec l’Esprit, mais fortifiez-les en leur montrant par vos paroles qu’eux aussi sont en Christ, que les vérités de la Croix sont valables pour eux aussi puisqu’ils y croient. Ils se sentiront alors encouragés au lieu de se sentir jugés; et peut-être désireront-ils en savoir davantage parce qu’ils réaliseront que vos yeux ont été ouverts sur certaines vérités de l’Écriture, qu’eux-mêmes n’ont pas encore découvertes.



V-Apprenez à adresser la parole de Dieu au monde autour de vous

Nous vivons dans un monde terriblement négatif: les gens se plaignent sans cesse, ils geignent et gémissent. Or Paul dit aux Philippiens: "faites toutes choses sans murmure ni hésitation" (Phil. 2:14). De quoi avons-nous à nous plaindre? Nous avons le Seigneur; toutes les bénédictions dans les lieux célestes sont à nous (cf. Eph. 1:3). Dieu vit en nous par la personne du Saint-Esprit (cf. 1Cor. 3:16). Il n’y a aucune condamnation en nous puisque nous sommes en Christ (Rom. 8:1); rien ne peut nous séparer de l’amour de Dieu en Christ (Rom. 8:39); nous sommes plus que vainqueurs par lui (Rom. 8:37); je puis tout en celui qui me fortifie (Phil. 4:13). Dieu est notre médecin, il est celui qui pourvoit à tout (cf. Phil. 4:19). Alors, de quoi nous plaindrions-nous?

Si les prix montent, c’est une occasion de faire l’expérience de la fidélité de Dieu. Mais rappelez-vous cet autre principe: c’est dans la mesure où nous donnons que nous recevons. Si vous donnez en murmurant, en vous plaignant, alors il faut vous attendre à recevoir des choses peu agréables. Mais si vous donnez généreusement de la manière dont Dieu vous montre, alors vous pouvez vous attendre à ce que Dieu pourvoie à tous vos besoins parce que c’est là son désir. Le monde est dans les douleurs de l’enfantement en attendant qu’enfin les fils de Dieu soient révélés (cf. Rom. 8:19). Et qui sont les fils de Dieu?

Il faut donc que nous nous manifestions nous-mêmes par les paroles que nous prononçons. Encore une fois: pourquoi le monde croirait-il nos paroles sur l’Évangile, si nos paroles et notre attitude habituelles disent le contraire?



VI-Apprenez à confesser votre guérison

Cette quintuple confession de foi influence tous les aspects de notre vie, mais je désire la mettre particulièrement en relation avec la guérison nous nous dupons nous-mêmes si nous disons que nous croyons à la guérison de Jésus et que, quand les gens nous interrogent, nous répondons: "oh! ça ne va pas trop mal aujourd’hui" ou bien: "ça pourrait être pire…" Il faut que nos bouches confessent les vérités que nous croyons. Cela ne signifie pas que nous devions faire de fausses confessions. La vérité, ce n’est pas forcément de dire "je suis guéri" mais: "par ses meurtrissures je suis guéri" et il y a une grande différence entre les deux. Nous proclamons ainsi que nous entrons dans cette guérison et que nous y croyons, sans donner de faux témoignage.

Le moment de rendre témoignage à d’autres est venu quand nous pouvons leur démontrer ce que Dieu a fait pour nous. Ne jetez pas le discrédit sur le ministère de guérison du corps médical: les deux formes de guérison ne s’opposent pas. Presque toutes les personnes que j’ai vues guéries par le Seigneur avaient déjà reçu de l’aide du corps médical, une aide qui leur avait été précieuse. Pour Dieu il n’y a pas opposition entre ces deux choses, et il aimerait aussi nous mettre en garde contre des actes de bravade: jeter nos médicaments, par exemple. Quand le docteur aura vérifié votre guérison, alors vous pouvez les abandonner. Jésus lui-même envoyait les malades guéris vers les prêtres pour vérifier leur guérison: donc n’ayons pas honte de faire la même chose.

Dieu désire que nous vivions tous dans la puissance de sa guérison parce que c’est une partie normale de notre vie chrétienne; nous vivons dans le salut de Dieu, et cela signifie que nous vivons dans sa guérison totale. Il n’est pas nécessaire que nous fassions de la guérison une chose à part; mais parce que nous vivons dans le salut plénier de Dieu, il peut alors nous utiliser à sa louange et à sa gloire dans le monde. Dieu nous fortifie, nous guérit pour son service dans le monde. Et non pas simplement pour que nous nous promenions en nous répétant à nous-mêmes: "oh comme Dieu est bon pour moi!"

 

CONCLUSION

Si vous croyez que Dieu vous a communiqué sa guérison, le don est là en vous: connais-tu le don de Dieu (cf. Jean 4:16). Vous pouvez donc demander à Dieu de vous pardonner toutes les attitudes négatives que vous auriez déjà eues, et commencer à le louer et à le bénir pour sa guérison qu’il vous a donnée. Vous pouvez commencer à confesser que vous êtes guéris par les meurtrissures de Jésus, commencer à marcher dans la confiance de ce que Dieu a fait. Et dans la mesure où vous continuerez à croire, cette guérison qui est en vous va se débloquer et prendre toute la place en vous.

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :