Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
























  IV- LES DIFFERENTES SORTES DE VOIX

 

            Il existe différentes sortes de voix dans la vie chrétienne:

            - la voix de Dieu

            - la voix de Satan

            - la voix du chrétien lui-même ou ta propre voix

            - la voix des autres hommes

 

            Le chrétien qui communie avec Dieu, qui dialogue avec lui et qui l’écoute doit être sûr de la voix de Dieu afin d’éviter la confusion, l’erreur, le trouble, la ruse du malin.

 

            1- La voix de Dieu

            La voix de Dieu est unique en son genre. Elle ne se confond pas avec les autres voix. Le chrétien qui a communion régulière avec son Père céleste arrive à connaître cette voix parmi plusieurs.

             La voix de Dieu suscite et apporte la paix, la clarté, la douceur. Ce qu’elle nous dit est conforme dans son accomplissement à la réalité et à la vérité biblique. Dieu ne se trompe pas dans ce qu’il nous dit. Il est précis et il nous donne le temps de réfléchir voire de choisir.

            La voix de Dieu ne nous pousse pas à la précipitation. La voix du Père céleste ne condamne pas le chrétien. Il ne détruit pas le chrétien mais il le guérit, le construit.

 

 

            2- La voix de satan

            La voix de satan est entourée d’habilité, de ruse, de séduction. Elle est celle de la haine, de la violence. Elle pousse à  la précipitation dans les décisions en ôtant au chrétien l‘occasion de réfléchir, de soumettre les situations à Dieu et de bien choisir. Elle suscite l’accusation, la culpabilité, la condamnation, la honte, la peur, l’angoisse, le désespoir. Elle n’aide pas à la guérison, à la restauration. Elle enfonce celui qui se noie dans l’eau de la mer et au lieu de l’aider à s’en sortir.

            La voix du père du mensonge contraint les gens à faire quelque chose et sème le trouble, le doute, la confusion en eux. Elle n’apporte pas la paix, ni la tranquillité, ni le repos, ni le calme. Elle peut pousser une personne au péché, au suicide.

            Le chrétien doit savoir que Jésus-Christ a été déjà accusé pour lui. Christ a payé et effacé l’acte dont les ordonnances le condamnaient et qui subsistait contre lui et il l’a détruit en le clouant à la croix. Colossiens 2:14

            Les adversaires des ténèbres peuvent aussi utiliser la Parole de Dieu contre les chrétiens pour les séduire, les tromper, détruire leur communion avec Dieu. Dans la tentation de Jésus en Matthieu 4:1-8, le Diable a utilisé la Parole de Dieu contre le Fils de Dieu, c‘est dire donc qu‘il la connaît théoriquement.

 

            3- Notre propre voix ou sa propre voix

            La propre voix du chrétien est celle de sa nature personnelle. Elle change lorsque l’esprit du chrétien vit une unité profonde et sincère avec le Saint-Esprit. Le chrétien qui adore Dieu en esprit et en vérité voit sa voix naturelle transformée et inspirée par le Saint-Esprit. Jean 4: 23-24

            La propre voix du chrétien sont ses désirs, ses émotions, ses propres pensées. Romains 12:1-2. Elle suscite l’autosatisfaction nous pousse vers nos propres moyens, nos choix, nos directions. Elle est basée sur la logique humaine.

           

            4- La voix des autres

            La voix des autres est guidée par la volonté de la chair et du sang. Elle peut apporter un plus au chrétien lorsqu’elle est inspirée par le Saint-Esprit mais détruire sa vie et sa relation avec Dieu si elle est inspirée de la chair et de l’adversaire. D’où la nécessité de toujours pour le chrétien de chercher la face de Dieu en ne se limitant pas seulement à ce que les autres ont dit même s’ils sont des frères et sœurs en Christ. Les autres lui ont dit ci ou ça, lui ont conseillé ceci ou cela mais que dit Dieu dans la situation? Matthieu 16: 17, 22-23, 1Rois 12: 1-18.

 

 

 V- QUE FAIRE POUR ENTENDRE LA VOIX DE DIEU


 


           
1- Écouter la voix de Dieu

            Peu de chrétiens en priant se préoccupent peu d’entendre la voix de Dieu. Les chrétiens sont si pressés de se lever ou de quitter la présence de Dieu quand ils ont fini de prier. Or le temps d’Écoute fait partie de la prière de tout chrétien. Le chrétien en priant parle, parle, parle à Dieu, en oubliant que la prière est aussi un dialogue entre deux personnes, lui et Dieu; et au moment où il a fini de parler et c’est au tour de Dieu de lui parler et de lui répondre, il se lève subitement laissant Dieu le souffle coupé par les paroles qui voulaient sortir de sa bouche.

            Dieu parle à l’homme spirituel et non pas à l’homme charnel. Il pourrait s’adresser à l’homme charnel en l’invitant à se repentir, à changer de vie et à marcher dans ses voies.

            Il y’a donc un temps pour prier et un temps pour écouter son Père céleste

 

 

            2- Vivre dans l’obéissance

            La vie dans l’obéissance rapproche plus le chrétien de Dieu. Toute désobéissance détruit ou constitue un obstacle entre la relation entre le chrétien et Dieu. En effet, Dieu est Saint et il accomplit toute chose dans l’environnement de la sainteté.

            Le péché éloigne le chrétien de Dieu, détruit sa vision spirituel et le soumet quelquefois à la voix des autres et à l’influence de la voix de l’adversaire.

 

 

            3-  Résister au diable

            Le chrétien résistera au diable et à ses œuvres lorsqu’il veut entrer dans la présence de Dieu. Nous avions parlé de la nécessité pour le chrétien de purifier par le sang de Jésus et de sanctifier le lieu où il choisi de dialoguer avec son Père céleste.

Le chrétien qui veut écouter la voix de Dieu ne laissera pas la haine, la colère, la rancune ou le mécontentement contre son prochain dans son cœur sinon il ne pourra pas résister au diable. Jacques 4:7

 

            4- Faire taire ses propres désirs

            Le chrétien dans la prière nommera les désirs charnels qui l’animent et qui sont dans son cœur en demandant au Saint-Esprit de les renverser, les rendre captifs et de les faire taire. Cela l’aidera à ne pas se laisser influencer dans la recherche de la volonté de Dieu. Libéré de ses propres désirs charnels, il priera ensuite l’Éternel de lui parler.

 

            5- Savoir attendre

            Le chrétien qui va devant Dieu doit apprendre à attendre devant sa face. Moïse passait quelques minutes et quelquefois plusieurs heures ou plusieurs jours devant la face de Dieu afin que ce dernier lui réponde dans une situation bien précise.

            La patience est une caractéristique de l’amour que tout chrétien devrait demander à Dieu de lui donner. Celui qui n’est pas patient risque d’attendre devant la face de Dieu afin que ce dernier lui réponde.

 

 

 

VI- LES OBSTACLES QUI NOUS EMPÊCHENT D’ENTENDRE LA VOIX DE DIEU

 

            1- Le manque de temps

            Il s’explique par le fait que peu de chrétiens dans leur vie de prière, dans leur communion avec Dieu ont peu de place et peu de temps pour leur Père céleste. Ils sont pressés de vite finir la prière. Ils ne sont pas disponibles pour Dieu, ni les œuvres ou le service de Dieu. Éphésiens 2:10

            Or Dieu se révèle plus à ses enfants quand ils sont occupés à accomplir son œuvre, œuvre qu’il a préparé d’avance afin qu’ils les pratiquent. Ce n’est en conduisant le troupeau de Jéthro son beau-père que Moïse a accompli par la main de Dieu les dix plaies qui ont frappé l’Égypte voir qu’il a frappé la mer pour l’ouvrir en deux mais c’est seulement en ayant du temps pour Dieu et son œuvre.

 

            2- Le manque de patience

            Il sous-entend un manque de persévérance de la part du chrétien qui veut une réponse de la part de Dieu pour une situation bien précise. Il n’exclut pas aussi le manque de confiance de la part du chrétien qui recherche la volonté de Dieu dans sa vie. Esaïe 30:15  Aussi, les esprits mauvais exploite chaque détail de la vie du chrétien pour fausser sa communication avec Dieu. L’impatience conduit le chrétien à tomber dans les pièges du malin. Tout chrétien devrait être patient dans son attitude et dans les circonstances. 2Corinthiens 6:4

 

            3- Le fait de s’attacher trop à ses pensées

            Il est surprenant quelquefois de voir des chrétiens accorder une place importante à leurs pensées au détriment de la pensée de Dieu ou de celle du Saint-Esprit. Aussi peuvent-ils rétorquer, quand on leur dit de soumettre un sujet dont dépend leur avenir à Dieu pour connaître sa volonté, que Dieu leur a donné l’intelligence et la raison pour quoi? Psaumes 94:19

            De même nous avons le cas de certains chrétiens qui, avant d’aller devant Dieu pour l’écouter, ont déjà au niveau de leurs pensées, de la pensée de leur cœur pris leur décision par rapport au problème qu’ils vivent. Alors ils n’ont plus de temps, ni ils ne sont plus ouvert à la voix de l’Esprit de Dieu. Esaie 55:8-9

 

            4- Les soucis et les inquiétudes

            Jésus disait en Matthieu: « Qui de nous par ses inquiétudes peut ajouter une coudée à la durée de notre vie » Matthieu 6:27.

En analysant ce verset nous répondrons personne. Nombre de chrétiens oublient que les soucis et les inquiétudes sont des murailles dans leurs oreilles spirituelles et des obstacles dans leurs esprits qui les empêchent d’entendre la voix de Dieu.

            Les soucis et les inquiétudes figent le chrétien sur place et l’empêchent d’évoluer, de trouver la solution à sa situation difficile. En effet, dans les situations difficiles que le chrétien traverse, Dieu lui parle toujours mais il ne le constate pas, ni ne l’entend pas à cause des soucis et des inquiétudes.

 

            5- Les diverses préoccupations

            On pourra citer entre autres la profession exercée, le mari ou la femme, les enfants. Il est question ici du fait pour le chrétien de s’occuper plus de sa profession et de ces personnes en leur accordant la première place dans sa vie au détriment de sa communion avec Dieu. Matthieu 6:33

            Or, tant que la communion d’une personne avec son Dieu est l’élément premier et essentiel de sa vie alors il en découle que Dieu bénit sa profession et les membres de sa famille; et, ce au travers de la prière du chrétien.

 

            6- Nos traditions et notre culture

            Le propre de toute tradition est qu’elle ne vient pas de Dieu mais qu’elle a été forgée avec le temps par des hommes au point qu’elle finit par occuper une place de choix de la vie de l’homme, dans la relation avec Dieu voir dans le culte rendu à Dieu. La tradition empêche toujours l’œuvre et le mouvement de l’Esprit de Dieu.

            La culture ancestrale et rationnelle constitue beaucoup un frein pour l’écoute de la parole de Dieu. Matthieu 15:3, Marc 7:13 et Osée 5:11

 

            7- La peur d’entendre la voix de Dieu

            Certains chrétiens ne veulent pas entendre la voix de Dieu par crainte que la réponse de Dieu soit opposée à leur volonté dans le cadre d’une décision les concernant. Cela s’explique par une attitude de chrétiens qui en venant à Jésus n’ont pas renoncé à eux-mêmes pour laisser la volonté de Dieu s’accomplir dans chaque domaine de leur vie. Matthieu 6:10

 

            8- La honte, le péché 

            Il s’agit d’une crainte née dans la vie du chrétien suite à une désobéissance à la voix ou à la volonté de Dieu. Tout péché brise la communion entre le chrétien et Dieu. Le péché conduit le chrétien à fuir la présence de Dieu et à s’enfermer dans un sentiment de peur, de honte, des sentiments qui ne viennent pas de Dieu. Esaïe 59:1-2

 

VII- ET SI DIEU NE NOUS PARLE PAS? 

 

            Toutes les conditions étant remplies Dieu a parlé, parle, parlera à son enfant, le chrétien. Jean 1:12

            Et si le Père céleste ne le fait pas?

 

            1- Le chrétien demandera à Dieu pourquoi, il ne lui répond pas

 

            2- Dieu sûrement lui aurait déjà parlé sans qu’il ne s’en rende compte

 

            3- Le chrétien ne s’est pas engagé totalement dans la prière: les soucis, les                         inquiétudes occupant la place, ses pensées sont ailleurs.

 

            4- Dieu peut vouloir ne pas répondre car il aimerait que son enfant fasse lui-même le choix; il lui laisse la liberté de choisir en restant à ses côtés. Dieu dans ces cas respecte le choix du chrétien  et fais confiance à ce choix.

            Néanmoins, il est important que le chrétien n’abuse pas de ce choix.

 

 

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :