Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

 
 
 

AUTEUR : DAVID PORTER

 

JE NE POURRAIS SUPPORTER CELA (ça)

N’avez-vous jamais réfléchi à une certaine épreuve pour ensuite dire : « Je ne pourrais pas le faire, moi ! Je ne suis pas équipé pour cela ! »  Une crainte pèse dans votre estomac et vous priez : « O, Seigneur, que je n’aie jamais à faire face à une telle épreuve ! »

Puis, la chose vous arrive, ou quelque chose d’aussi difficile et vous constatez à votre étonnement que vous passez victorieusement au travers de cette épreuve. « Que s’est-il passé ? Je n’avais pas la force. Je ne croyais pas que je puisse le faire. »

Vous aviez raison. Vous n’aviez pas la force, mais quand l’épreuve est arrivée, Dieu vous a donné ce qu’il fallait.

« Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toutes nos afflictions, afin que, par la consolation dont nous sommes l’objet de la part de Dieu, nous puissions consoler ceux qui se trouvent dans quelque l’affliction!

« Car, de même que les souffrances de Christ abondent en nous, de même notre consolation abonde par Christ. Si nous sommes affligés, c’est pour votre consolation et pour votre salut; si nous sommes consolés, c’est pour votre consolation, qui se réalise par la patience à supporter les mêmes souffrances que nous endurons.

« Et notre espérance à votre égard est ferme, parce que nous savons que, si vous avez part aux souffrances, vous avez part aussi à la consolation. » (2 Cor. 1:3-7)

Mais, attention ! La force qu’il vous a donnée dans l’épreuve ne vous quitte pas quand l’épreuve est finie. Vous êtes plus fort, plus armé et mieux équipé pour aider les autres à guérir de leurs épreuves. Vous comprenez mieux la souffrance, mais vous comprenez beaucoup mieux la grâce et la consolation.

Ainsi: avant l’épreuve nous disons : « Je ne pourrais jamais supporter cela. Je ne suis pas équipé pour passer par cette épreuve ! » Puis, l’épreuve vient, vous criez à Dieu et Il vous donne ce qu’il faut. Après l’épreuve, il n’enlève pas Sa Grâce et Sa Force que vous avez reçues durant le test.

Quand vous y passez, Dieu met une portion de Sa consolation en vous, ou plutôt une rivière de consolation. Vous pouvez alors faire partie de la réponse aux prières des autres quand ils crient à Dieu, pour leurs propres épreuves.

 
FIN
 
 TEMOIGNAGE CHRETIEN :

Témoignage de Christiane Dibling Témoignage de sa rencontre personnelle avec Jésus

 

 

 

 

 

 

MUSIQUE AVEC  

ARTISTE: FRIENDSHIP GOSPEL CHOIR 

 

   CHANT: HOLY HOLY

 

SOYEZ TOUJOURS JOYEUX, PRIEZ SANS CESSE.........1THESSALONICIENS 5, 16-17

 

Rédaction Pasteur Henri  K.

Coordonnateur du MIDEGUE 

Directeur de l'ITHEB 

 

  FEU

MINISTERE MIDEGUE 



Tag(s) : #ENSEIGNEMENT

Partager cet article

Repost 0