Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CES REFLEXIONS SONT UN PARCOURS POUR VOUS PRESENTER LE CONTENU RESUME DE TOUTE LA BIBLE…..

 

 1366R-181.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14. La résur­rection. Jésus, Seigneur de l'histoire

140

Jésus est ressuscité comme il l'avait annoncé (Mc 9,9-10) selon les Écritures (Lc 24,25-27 ; 1Co 15,4 ; Ac 2,30). Les apparitions de Jésus ressuscité à Jé­rusalem et en Galilée (Mt 28 ; Mc 16 ; Lc 24 ; Jn 20 et 21 ; 1Co 15,5-7). La résurrection a un double sens : Jésus s'est relevé d'entre les morts (Lc 24,5 ; Ac 2,24) et il a été glorifié ou exalté (Jn 17,1 ; Ac 2,33 ; 3,13). La dernière apparition de Jésus (l'Ascension) exprime ce deuxième aspect de la résurrec­tion (Mt 28,17-20 ; Mc 16,18 ; Lc 24,51 ; Ac 1,9).

141

Dans la Résurrection, l'humanité de Jésus est transformée par les énergies divi­nes et reçoit en plénitude la vie que le Père communique à son Fils (Jn 1,14 ; 17,1 ; Ac 2,32 ; Rm 1,4). Jésus est reconnu comme Fils de Dieu, celui en qui le Père se projette (He 1,3), Jésus, Fils de Dieu fait homme, est la manifesta­tion du Dieu invisible dans la création (Jn 14,9 ; Col 1,15). En lui s'accomplissent les promesses de l'Ancien Testament (Mt 12,41-42 ; 23,35-36 ; Jn 8,56 ; Ap 5). Il est devenu la tête de toute la création (Col 1,18), au-dessus de toutes les créatures, matérielles ou spirituelles (He 1,4-14).

142

Lorsque Jésus, venu de Dieu (Jn 13,3 ; 16,27 ; 17,8), retourne vers le Père (Jn 16,28), la relation filiale qui l'unit au Père parvient à sa perfection (Ac 2,33 ; Rm 1,4). Pour exprimer sa foi en Jésus, Dieu-Fils, un seul Dieu avec le Père, l'Église l'appelle Seigneur. Des deux noms qui désignaient Dieu : Dieu, et : Seigneur, le premier sera réservé au Père et le second au Christ (voir Rm 10,9 ; Ph 1,11 ; com. de Jn 11,2 ; 13,2 ; 20,2).

143

L'image de Dieu-Tout-Seul est remplacée par celle de Dieu-Communion. Communion entre le Père et le Fils (Jn 1,1 ; 1,18 ; com. de Jn 5,19 ; Mt 11,26 ; Jn 13,32 ; 17). Communion dans l'Esprit Saint (Jn 14,16 ; 15,26).

144

L'Église des apôtres baptise par le nom unique du Père et du Fils et du Saint-Esprit (Mt 28,19), et reconnaît un seul Dieu en trois personnes divines que nous appelons la Sainte Trinité : 1Co 6,11 ; 12,4 ; 2Co 13,13 ; Ap 1 ; com. de Ac 19,1.

145

Jésus ressuscité est maintenant Seigneur de l'histoire : c'est-à-dire qu'il oriente les forces matérielles et spirituelles, visibles ou invisibles, qui déterminent notre histoire : Jn 12,31 ; Ap 1,18 ; 6 ; Col 1,18 ; 2,10 et com. de Mc 16,9. Paul le dit dans le vocabulaire de son temps : Ep 1,10-23 ; Col 1,16. Ce règne du Christ signifie que l'humanité est devenue majeure (Ga 4,3-5).

146

Dès lors le salut est donné par le Nom de Jésus (Ac 4,30 ; 1Jn 2,12 ; com. de Mc 16,17) c'est-à-dire par son pouvoir divin : Ph 2,9-11. Toute œuvre de sa­lut provient en même temps du Christ et de l'Esprit (1Co 12,4-6 ; 2Co 3,16-17) ; elle est attribuée indifféremment au Christ Seigneur ou à son Esprit (Jn 6,35-36 ; 7,38-39 ; Mc 9,38 ; Lc 11,20 ; Ep 4,7 et 1Co 12,7).

 

15. Nouvelle création. Don de l'Esprit

150

Jésus n'est pas venu seulement pour réparer les péchés des hommes, mais pour renouveler la création (Jn 5,20). Il le fait en donnant l'Esprit (1Co 15,45), à la fois pour ressusciter les personnes et réconcilier le monde (Jn 5,21).

151

La violation du sabbat par Jésus (Mc 2,28 ; Jn 5,16) et le remplacement du sab­bat par le dimanche (com. de Ac 20,7) révèlent son intention de réorganiser la première création en 6 jours (Jn 5,17 et com. de Gn 2,3 ; Ap 3,14). Il accom­plit ce que les prophètes avaient annoncé : Is 25,6-10 ; 32,15 ; 65,17 ; Ez 37 ; 47,1-12). La mort de Jésus remet à l'heure tout ce qui l'a précédé (2Co 5,14 ; Ga 2,19). Les péchés sont pardonnés (Rm 6,10 ; He 9,28). Lois et culte de l'Ancien Testament trouvent en Jésus Christ leur transfiguration (Rm 7,4 ; Ga 4,5 ; 5,4-6 ; Col 2,16). Toutes discriminations de sexe, classe ou nation sont abolies : Ga 3,28 ; 6,15 ; 1Co 12,13 ; Col 3,11. Nous sommes de nou­velles créatures (2Co 5,17 ; Ga 6,15 ; Col 1,15 ; Ep 2,10-15) tendant à une ressemblance parfaite avec Dieu le Père (Ep 4,24 ; Col 3,10). La nouvelle création affectera tout l'univers : Rm 8,18-25.

152

Les écrits des apôtres se réfèrent plus spécialement aux lois de l'Ancien Testa­ment : elles n'étaient que l'ombre de la réalité définitive (Col 2,17 ; He 8,5 ; 10,1 ; Mt 11,13) qui est donnée dans le Christ. Compter sur la circoncision (Ga 5,2 ; 6,12) et les autres pratiques de la Loi (Col 2,16 ; Rm 14,14-20), c'est revenir en arrière et nier la grâce de Dieu : Col 2,20 ; Ga 2,18. Qui veut être juste par ses pratiques et ses mérites (Lc 18,9 ; Ph 3,7-9) perd la droiture authentique, le don de Dieu en Jésus Christ : Col 2,11 ; Ph 3,9.

153

La nouvelle création est œuvre du Saint-Esprit qui donne la vie (Ps 104,30 ; Jn 6,63 ; Rm 8,2). La glorification de Jésus devait précéder le don de l'Esprit (Jn 7,37-39 ; Ac 2,32-33 ; Jn 16,7). L'Esprit nous rend libres (Ga 4,7 ; 5,13-18), pardonne nos péchés (Jn 20,22-23 ; 1Co 6,11). Il nous fait fils (Rm 8,14-17) ; il nous révèle les choses de Dieu (1Co 2,10-12 ; 1Jn 2,20). Les manifestations de l'Esprit dans l'Église sont les premiers fruits (Rm 8,23) et l'assurance (Ep 1,14 ; 2Co 1,22 ; 5,5) d'une transformation totale dans le monde à venir (1Jn 3,2-3 ; Rm 8,18).

154

La nouvelle création ne connaît pas la mort, conséquence du péché : Rm 5,12 ; Ap 20,15 ; 21. Il est vrai qu'une partie de nous appelée “homme extérieur” (2Co 4,16) ou “vieil homme” (Rm 6,6 ; Ep 4,22 ; Col 3,9) ou “la chair” (2Co 4,11 ; Ga 6,8 ; Rm 8,3) va à la mort : Rm 8,10 ; 2Co 8 ; 13,4 ; 1P 3,18. Mais l'homme intérieur (Rm 7,22 ; Ep 3,16) est vivant parce qu'il participe de l'Esprit (Rm 8,10-11).

155

Jésus ressuscité nous communique la force de la résurrection (Jn 5,25 ; Col 2,12 ; 3,1 ; Rm 5,21 ; 6,5 ; 8,4) et il nous ressuscitera (Jn 5,28 ; 6,39-58 ; 11,25 ; Rm 8,10-11 ; Ph 3,21).

156

En Jésus nous est révélé le mystère (Ep 3,3 ; Ap 10,7), le plan secret de Dieu : Ep 3,9 ; Rm 16,25 ; Col 1,26. Toute son œuvre de création, de salut et de sanctification fera louer et admirer sa grâce incompréhensible (Ep 1,6-12). Tout a été confié au Fils Bien-Aimé (Ep 1,1-6) et de lui nous le recevons. En lui tous les peuples sont appelés à former un seul corps ( Ep 1,22 ; 3,5-6) et viennent partager la gloire de Dieu (Col 1,27 ; Ep 2,6).

157

Ce plan mystérieux se développe à partir d'Israël (Rm 11,25) et s'étend à tout l'univers (Col 1,27). Il exige une réconciliation universelle dans un monde divisé par nature, par les préjugés et les péchés (Ep 2,14-16 ; voir 151 ).

158

Le ministère des apôtres vise à proclamer cette réconciliation (2Co 5,20-21 ; Rm 15,16) annoncée par Jésus (Lc 4,19) ; la religion nouvelle vise à réaliser cette réconciliation (Rm 15,16).

159

Dans sa mission Jésus apparaît comme l'unique Médiateur entre Dieu et les hommes (1Tm 2,5 ; He 9,15 ; 12,24), le seul qui puisse intercéder pour eux (He 2,17-18 ; 4,15-16) et leur obtenir les bienfaits de la Nouvelle Alliance (Ac 13,34 ; He 9,11 ; 10,20).

 

 

A SUIVRE.........................

 


 

 

MUSIQUE AVEC  

ARTISTE: ALAIN MOLOTOMARCEL BOUNGOU

CHANT: COMPIL - LIVE IN DUBLIN

 

 

 

 

 

 

TEMOIGNAGE CHRETIEN : TEMOIGNAGE DU PASTEUR MONTEIRO

UN ANCIEN SATANISTE 3/9

 

 

 

 

 

SOYEZ TOUJOURS JOYEUX, PRIEZ SANS CESSE.........1THESSALONICIENS 5, 16-17

 

 

 


Rédaction Pasteur Henri  K.

Coordonnateur du MIDEGUE 

Directeur de l'ITHEB 

 

 

MINISTERE MIDEGUE

 

 

 

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :