Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

                     

                 

   ID002012                               

TEXTES BIBLIQUES : AGEE 1, 1-12  et AGEE 2, 6-8 et 18-19 « A partir de ce jour et par la suite ».
 Cet enseignement n’est pas :
-  La prédication d’un évangile de prospérité.
- L’apologie des serviteurs de Dieu qui la défendent au point d’oublier l’essentiel qu’est le Salut des âmes, la sanctification, la foi, l’amour…
Elle est de :
- placer au cœur de l’Eglise et de l’œuvre de Dieu la Dîme et les Offrandes.
- montrer la pratique concrète de la dîme après une définition claire sans ambiguïté.
- permettre au chrétien de montrer la différence entre la dîme et l’action de grâce, la dîme et les offrandes, la dîme et les dons, la dîme et l’aumône.
- montrer que des chrétiens trichent Dieu et volent Dieu. 
I- LA DEFINITION DE LA DÎME 
1- Etymologie du mot
La dîme est d’origine biblique. Elle n’est pas une donnée conçue et réalisée par les ministres et les serviteurs de Dieu. La Dîme est en simple « LA 10ème PARTIE DU REVENU ». Elle est UN DON DE DIEU et une PROPRIETE DE DIEU. Bref, toute dîme appartient en premier à Dieu et en second à sa maison où ses serviteurs accomplissent la mission qu’il leur a assignée.
2- Ce que la Dîme n’est pas.
La dîme n’est pas ton argent. Elle appartient à Dieu et sa maison à ses serviteurs. Elle n’est pas une obligation religieuse ni une  loi de l’Ancien Testament. Elle est donnée avant le don de la Loi
Donner la dîme n’est pas :
-  Donner son argent à un serviteur de Dieu, à une veuve, à un orphelin, à un étranger.
-  Enrichir un pasteur, un ancien, un ministre
- Cela n’est pas habiller un ministre
- Accuser les ministres de vol, de tricherie ou de fraude
- Penser que l’on est à l’origine de la richesse d’un ministre.
- Voler
-Tricher
- Murmurer
- Calculer
- Regretter le don de la dîme
- S’interroger sur sa finalité       
3-Ce que la Dîme est
Donner la dîme,
- C’est offrir à Dieu ce qui lui appartient.
- C’est accomplir un devoir divin
- C’est obéir à la volonté de Dieu
- C’est surtout poser un acte de foi.
- c’est investir dans la banque céleste : épargner, économiser, compte, emmagasine, amasse. Contraire : dépense, gaspille, dilapide, prodigue.
II-ORIGINE BIBLIQUE DE LA DÎME : PASSAGES BIBLIQUES DE L’ANCIEN TESTAMENT MENTIONNANT LE DON DE LA DÎME
                              

 ...La suite dans le Livre du Docteur Henri KPODAHI, La Dîme et les Offrandes selon les Ecritures, au prix de 20 euros. Pour commander écrivez-Nous

MUSIQUE
ARTISTES :        
  
 
CHANT: PRENDTOUT SEIGNEUR...                                    
             
                       
Tag(s) : #ENSEIGNEMENT
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :