Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  

MARTIN MUTYEBELE 

  

1-C'est Dieu qui a décidé de bénir Abraham :

La première chose que nous devons noter, c'est que ce n'est pas Abraham qui a décidé d'être béni, c'est Dieu qui lui adressé cet appel, un appel spécial, l'appel pour la bénédiction.

Nous sommes appelés pour la bénédiction, je suis appelé pour la bénédiction. La caractéristique de cette bénédiction, comme nous l'avons dit dimanche, c'est qu'elle devait avoir lieu dans un autre pays, pas chez lui à Charan, mais ailleurs, à Canaan, et c'est pour cette raison que Joseph a dit, lorqu'il a été béni : Ce n'est pas possible, je suis béni dans le pays de mon affliction, en Egypte.

Mais en tout cas, originellement, l'appel était pour quitter son pays, aller en pays étranger. Dieu m'a beaucoup parlé là-dessus, parce que nous pensons qu'à l'étranger, loin de nos racines, de nos origines, loin de toute autre facilité, nous ne pouvons vivre que des miettes, non, non!

Dieu prépare ta bénédiction, pas dans ton pays, mais ailleurs, pas dans n'importe quel pays, mais ici, où tu es. Va-t'en de ton pays, de ta patrie. Tu quittes même la maison de ton père, tu vas aller dans le pays que je te montrerai, et voici les promesses de la bénédiction :

- Je ferai de toi une grande nation ;
- Je te bénirai ;
- Je rendrai ton nom grand ;
- Tu seras une source de bénédiction ;
- Je bénirai ceux qui te béniront ;
- Je maudirai ceux qui te maudiront ;
- Et toutes les familles de la terre seront bénies en toi.

Nous sommes de ces familles de la terre, qui doivent entrer aujourd'hui dans cette grande bénédiction que Dieu a promise à Abraham.

Abraham partit comme L'Eternel le lui avait dit. Si Abraham était resté à Charan, il n'aurait pas vécu la bénédiction de Dieu. Il allait prier, jeûner, mais il n'allait pas vivre la bénédiction.

Mais là, il a obéi à Dieu, et il est parti, il est parti avec Lot. Il était âgé de soixante-quinze ans lorsqu'il sortit de Charan. Abraham prit Saraï, sa femme et Lot, avec tous les biens qu'ils possédaient et les serviteurs qu'ils avaient acquis à Charan. Ils partirent pour aller dans le pays de Canaan, et ils arrivèrent au pays de Canaan.

Ce que nous devons découvrir d'Abraham, c'est qu'il avait un problème : il n'avait pas d'enfants. Saraï était stérile. Alors, il a pris Lot, fils de son frère, qui probablement vivait déjà chez lui. Certains pensent que le père de Lot, le frère d'Abraham, était décédé. Abraham a hérité de son neveu Lot, et il est parti avec lui.

Notons ceci : Abraham possédait déjà des biens, il est dit : " Tous les biens qu'ils possédaient" , donc, il n'avait pas les mains vides, il avait déjà beaucoup de biens.

Deuxième chose : Abraham possédait déjà des serviteurs qu'il avait acquis à Charan, nous pouvons dire que c'était un homme d'affaires prospère.
S'il pouvait avoir des serviteurs avec lui, s'il pouvait acquérir des serviteurs, il était déjà dans la prospérité, et curieusement, ses serviteurs ont décidé de marcher dans les pas de leur patron. C'est ainsi qu'il est sorti de Charan, avec sa femme, son neveu, tous ses biens et tous les serviteurs, et ils partirent pour aller à Canaan.

2-Qu'est-ce que cela veut nous dire ?

Voici ce que cela veut nous dire : tu as peut-être juste une voiture et tu dis déjà : Je suis béni, mais tu n'es pas béni !

Peut-être que tu as acheté là une petite maison.Tu dis : oui, je vis chez moi. C''est vrai, tu vis chez toi, mais tu n'es pas béni.

Peut-être que tu as déjà trouvé un travail. Tu as un salaire, et chaque jour tu dis : Merci Seigneur, j'ai été béni !

Je voudrais que tu comprennes que ce que tu vis là, c'est normal, parce que même les païens (ceux qui ne croient pas en Dieu) vivent ainsi.
Peut-être que tu t'es déjà marié, que tu as des enfants ou que tu es fiancé.Ouf ! J'ai prié, et le prince charmant s'est présenté; ça encore, ce n'est pas la bénédiction.
Le Seigneur m'a parlé très fort pendant ces derniers temps. Il m'a demandé de dire à l'église de « La Nouvelle Jérusalem » que notre bénédiction n'était pas encore là, parce que, s'il y avait quelqu'un qui devait se dire béni, c'était Abraham. Il avait déjà des serviteurs et des biens.

Quand Dieu lui parle, c'est comme s'il n'avait rien, n'est-ce pas ?

Genèse 12 : 1-3

1 L'Eternel dit à Abram : Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai.2 Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction.Lire la suite

 

 

3-Les Etapes de la Bénédiction :

 

 

 

 

 

N.B Dans la rubrique ENSEIGNEMENTS Audio-video du site Videolouanges, un lien du Site MIDEGUE,un Enseignement AUDIO tous les jeudis et les lundis extrait des cultes du Dimanche et du Mercredi et du Séminaire de Délivrance et Guérison.

TEMOIGNAGE CHRETIEN : UN CHOIX A FAIRE POUR LE CIEL OU L'ENFER? A TOI DE LE FAIRE  http://existence-terrestre-et-apres.xooit.com  
    

MUSIQUE SUR 2 J AVEC

ARTISTE: LUC DUMONT 

 

  CHANT: TRANSFORME-MOI...

SOYEZ TOUJOURS JOYEUX, PRIEZ SANS CESSE...1THESSALONICIENS 5, 16-17


RédactionPasteur Henri  K.

Tél 03 88 81 36 23 / (0033) 3 88 81 36 23

Mail: pasteurhenri7@hotmail.fr

Coordonnateur du MIDEGUE 

Directeur de l'Institut Biblique et Théologique Béthel (ITHEB) 

  

 
 mamadou-karambiri
   

 

ID002012

          
  Denis-Despinoy-    WATCHMAN NEE    past%20diboski%20Ident              

  FEU

MINISTERE MIDEGUE   

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :