Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA CONNAISSANCE DE DIEU

Par le Pasteur Henri

 

Plan

 

INTRODUCTION

 

I- QUI PEUT CONNAÎTRE DIEU

 

II- CONNAÎTRE DIEU

 

CONCLUSION

 

 

bxp128494.jpg

 

Texte biblique: Osée 4:6


                                     
INTRODUCTION

 

         «  Mon peuple périt faute de connaissance, puisque tu as dédaigné toi la connaissance, mon dédain ne te permettra pas de rester mon sacrificateur, tu as oublié la doctrine de ton Dieu moi-même, j’oublierai tes enfants. » Osée 4:6

 

         Dans ce texte:

- C’est le peuple de Dieu qui périt pas un autre peuple.


- Et il y’a une raison à cela. Rien ne se passe dans la vie d’un enfant de Dieu sans une raison précise (elle peut dépendre du chrétien lui-même, de son entourage direct, des puissances visibles et invisibles…)


- la connaissance est traduite en hébreu par l’intelligence. Or l’intelligence est le fait pour une personne de s’écarter du mal, de ne pas s’écarter de la volonté de Dieu.

         Dieu au départ parle de la situation de son peuple.

         Ensuite, il s’adresse à chaque membre, chaque personne au sein du peuple.


- la raison qui explique le manque de connaissance est l’attitude de cœur du peuple qu’est le dédain et l’oubli de la doctrine de son Dieu.  Le dédain est le rejet et la doctrine est toute parole de Dieu qui nous permet d’aimer sa volonté, de faire sa volonté  et d’y demeurer.


        
En rejetant la parole de Dieu, le peuple a rejeté Dieu lui-même.

         Conséquences, il s’attire le dédain de Dieu. Dieu d’abord le rejette, ensuite il n’est plus sacrificateur de Dieu, c’est-à-dire un instrument de salut, de vie, de paix, de guérison, de bénédiction; enfin, Dieu oublie ses enfants, ses bénédictions. 1Pierre 2:9-10, Mais vous, vous êtes la race élue (choisie), la communauté sacerdotale (sacrificateurs) du Roi, la nation sainte, le peuple que Dieu s’est acquis (qui appartient à Dieu) pour que vous proclamiez les hauts faits de celui qui vous a appelés des ténèbres (celui qui n’est pas fils de Dieu appartient aux ténèbres et il est un instrument potentiellement dangereux) à sa merveilleuse lumière. 10- Vous qui jadis n’étiez pas son peuple, mais qui maintenant êtes le peuple de Dieu; vous qui n’aviez pas obtenu miséricorde, mais qui maintenant avez obtenu miséricorde (jouer avec la miséricorde de Dieu, pour plusieurs chrétiens oui, leur attitude est que si Dieu n’est pas d’accord avec eux, qu’il aille se faire foutre).

 

                         I- QUI PEUT CONNAÎTRE DIEU

         Le méchant n’aime pas le conseil de Dieu, ni sa volonté, ni sa parole. Par conséquent, il ne peut aimer Dieu. Il n’a que la violence à la bouche, la ruse, l’indécision, la haine. Et il finit sa vie misérablement

         Tout homme, toute femme peut connaître Dieu. Un enfant peut le connaître par le biais de son père ou de sa mère.

         Il est bon que les parents aiment leurs enfants mais pas au point de les laisser s’éloigner de Dieu, de les laisser faire leur volonté, de les laisser sans la connaissance de Dieu.

         Biens aimés dans le Seigneur un enfant qui n’a pas reçu de ses parents la connaissance de Dieu est un danger potentiel, de destruction de sa propre vie, de la vie de ses frères et de sœurs en les influençant négativement, de souffrance pour ses parents.


        
Certains enfants qui n’ont pas connu Dieu finalement arrachent de force l’autorité parentale. Ils ne sont pas soumis à leurs parents. Certains d’entre eux cherchent quelquefois à faire souffrir leurs parents, à leur faire du mal, à faire mourir leur père ou leur mère suite à leur rébellion. 2Samuel 19:10 Or, Absalon que nous avions oint pour qu’il régnât sur nous (Or, Absalon que nous avions installé à notre tête) est mort à la guerre… Qu’attendons-nous donc pour ramener le roi (Mon frère, ma sœur qui as-tu installé à ta tête? Un homme, une Femme, Toi-même, ton Père, ta Mère un esprit mauvais, un démon ou Dieu? Qui prime dans ta vie, dans tes décisions, dans tes choix) - Proverbes 10:1 (chagrin = tourment)


        
Finalement cet enfant ou ses enfants grandissent avec un cœur qui ne s’écarte pas du mal, qui ont du dédain pour la Parole de Dieu et qui rejette Dieu lui-même.

         Seul un enfant, une personne juste, peut connaître Dieu. Sa  bouche apporte la vie. Il est celle qui reste dans la présence de Dieu et devant sa face. Il a compris que la bénédiction de Dieu repose sur sa tête. Proverbes 10:6a (les bénédictions abondent sur la tête du juste). Dans l’assemblée et hors de l’assemblée, il aime Dieu et personne d’autre, d’un amour éternel. Il est fidèle à Dieu et avisé par rapport à la volonté de Dieu et aux choses de Dieu.

 

 

 

 

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :