Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA CONSECRATION

Par le Pasteur Henri

1589506.jpg


 

        

LA SUITE DEMAIN ............................................... ............. QUE DIEU te bénisse Amen!

INTRODUCTION

 

         La Consécration biblique est le fait de donner quelque chose à Dieu ou se donner à Dieu. Elle conduit ce qui a été donné à un usage limité ou un ensemble de tâches spécifiques. Se consacrer à Dieu ou consacrer quelque chose à Dieu c’est se placer sous son patronage, c’est lui être destiné.

         La question se posera de demander au chrétiens ce qu’il offre à Dieu dans l’année, ce qu’il bâti à Dieu, le modèle de témoignage qu’il a été, ce qu’il a achevé.

         La consécration invite au changement de cœur et d’attitude dans la vie du chrétien. Ce dernier a un autre regard sur lui, sur ses biens, sur sa vie et le service que Dieu lui confie. Il est docile, il a la bonne volonté, il ne résiste pas à la voix de Dieu

 

 

I-  LA CONSECRATION SELON LA PAROLE REVELEE DE                                                       DIEU

 

         1- La consécration de son témoignage chrétien: livrer à Dieu tout ce qui détruit le témoignage chrétien

 

         Le chrétien qui veut vivre une vie de consécration ou qui est consacré à Dieu par le sacrifice de Jésus livre « maintenant » tout ce qui est pervers dans un domaine précis ou autre de sa vie. Il se soumet à la Parole de Dieu adressée à lui directement afin de le faire « mourir » et d’ôter le mal de sa vie de témoignage chrétien: homosexualité, l‘impudicité, les romans pornographiques.

         Tout ce qui est pervers affecte le témoignage du chrétien et est cause de conflit dans la relation avec Dieu, avec le prochain et source de mort spirituelle.

         Tout chrétien qui veut vivre le surnaturel doit accepter renoncer à soi-même, à sa relation avec ce qui est pervers et écouter la voix de ses frères ou sœurs en Christ qui marchent dans la crainte de Dieu. Mais aujourd’hui le chrétien ne veut point écouter la voix des frères qui ont un bon témoignage. Le témoin écoute la voix de Dieu et agit selon elle mais si les directives données sont vues comme insensée par le jugement cartésien.

         Dieu ne veut pas et ne veut plus que son peuple se souille, ni souille le pays où il demeure. Dieu habite au milieu de son peuple. Nombres 35:34

 

        

         2- La consécration de ses biens: user de grande bonté en                               consacrant ses biens à Dieu

         Agir avec bonté envers le chrétien en difficulté est une façon de louer Dieu. Adresser des louanges à Dieu pour sa bonté et pour sa fidélité. Dieu dans son amour a béni des frères ou des sœurs en Christ afin qu’en retour ils bénissent d’autres. Dieu a fait de nous une bénédiction pour les autres, pour les nations. La vie du surnaturel n’exclut pas l’un des secrets du royaume source de bénédiction dans la vie du chrétien.

         Donnez et vous recevrez ou donnez et il vous sera donné. Celui donc qui donne reçoit alors celui qui ne donne pas ne reçoit pas.

         Luc 6: 38, sein est le pli formé par le vêtement.

         1 Chroniques 29

         Proverbes 3:9-10,  Proverbes 11: 24-25

         La parabole du riche insensé:

         Dans l’Église certains ont du mal à se nourrir, à se vêtir, à se loger, à s’inscrire.

         Mettre à la disposition de l’Église les biens que Dieu nous donne, nous confie dirai-je: voiture, maison pour la cellule de prière.

Rôle des Diacres et diaconesses: liste des fidèles, un programme social: une offre d’emploi à leur communiquer, un appartement libre, un centre social pour se ravitailler en nourriture, le financement des frais de scolarité selon les cas. Aujourd’hui plusieurs ici investissent pour la chair, pour « la deuxième femme » qui les défend mieux que la première femme légale. Ainsi ils n’ont pas le temps de penser au prochain, à l’éducation de leurs enfants et à leurs épouses, entretenir d’autres femmes.

         Proverbes 28:21, Lamentations 4: 9

 

 

         3- La consécration de son ministère et de ses dons spirituels

         Tout ministère repose l’œuvre de l’Esprit Saint qui le fait naître, qui le conduit et qui le fait grandir.

         Aucun ministère, aucun service divin ne meurt car le Saint-Esprit est un Esprit de vie. Ainsi quiconque veut exercer un ministère, un don de l’Esprit demeure et demeurera dans l’humilité, l’un des fruits importants de l’Esprit de Dieu.

         Le Saint-Esprit n’est pas là où le ministère est exercé dans l’orgueil et de façon comparative à d’autres membres du Corps du Christ.

         L’humilité est un fruit de l’Esprit, il est de l’ordre du surnaturel. Il est un fruit surnaturel.

         L’absence de ce fruit produit par le Saint-Esprit à un moment dans la vie de Moïse l’a conduit à ne pas entrer dans la terre promise.

         Le rôle assigné à tout ministre est de faire la volonté de Dieu et non la sienne.

         La mission de tout ministre est de paître le troupeau non pas des hommes mais de Dieu. Ézéchiel 34: 4-6,  Zacharie 11: 17

         -  les brebis qui sont faibles…

         Le ministre, le serviteur, a besoin de la révélation de Dieu pour servir et aller loin.

         - La révélation naturelle: paître le troupeau des hommes

         - et la révélation surnaturelle: paître le troupeau de Dieu

         Exode 3:1, perdre le temps à travailler pour des hommes sans réellement travailler pour Dieu. Celui qui travaille pour les hommes conduit toujours le peuple dans le désert et non vers les pâturages. En travaillant, à qui le chrétien le ministre cherche -t-il à plaire?

         Aucun ministre, aucun serviteur ne conduit son ministère d’après les conseils des hommes mais celles de Dieu. Il se laissera construire, briser, enseigner par Dieu. Il est la modèle de parole de Dieu.

        

         4- La consécration de sa profession à Dieu

         Le chrétien soumet son travail à Dieu. Dieu est celui qui dans sa grâce lui a ouvert les portes professionnelles.

         L’attitude de certains chrétiens est de soumettre d’abord à leurs employeurs avant de se soumettre à Dieu.

         Ils agissent comme si c’était leurs employeurs qui étaient à l’origine de l’obtention de leurs boulots actuels.

         Le travail ne doit pas amener le chrétien à s’éloigner de Dieu, à agir dans l’injustice. Luc 3: 12-14

         La consécration de la profession du chrétien le conduit à accorder la priorité au service de Dieu en sa laissant conduire par le Saint-Esprit.

         La vérité surnaturelle consiste d’abord à accorder la première place au service de Dieu et la profession la seconde.

         Nombres8:20, ne pas oublier de faire ce que Dieu nous commande dans le Corps du Christ

         2Samuel 24: 15-17, étant consacré à Dieu ce qui nous appartient est à Dieu, l’exercice de la profession se fait avec Dieu pour la bénédiction.

 

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :