Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

                           CIFOC DEC 2012 

                
      EGLISE PROTESTANTE BETHEL
Contact Tél. 03 88 81 36 23 ...
RENTREE SCOLAIRE ET ACADEMIQUE 2011-2012 AU 1er SEPTEMBRE 2011 A L'ITHEB Strasbourg et à l'ITHEB Île de France pour LES COURS BIBLIQUE ET THEOLOGIQUE A STRASBOURG, ROSNY BOIS PERRIER ET PAR INTERNET Tél. 03 88 81 36 23 ANIMES PAR LE DIRECTEUR DE L'ITHEB LE PASTEUR HENRI K. ET UN EQUIPE DE PROFESSEURS CHRETIENS COMPOSEE DE SERVAVTES DE DIEU, DE SERVITEURS DE DIEU ET DE LAÏCS...
INSTITUT ITHEB
                      DOCTEUR PASTEUR HENRI KPODAHI                  
  ID002012 CE THEME EST EXTRAIT DU LIVRE DU DR PASTEUR HENRI KPODAHI                  
"L'EVANGELISATION OU LE MINISTERE D'EVANGELISATION DANS L'EGLISE"
POUR ACHETER CE LIVRE, ECRIVEZ à pasteurhenri7@hotmail.fr         

C- LA FEMME SAMARITAINE

1- Le Texte biblique de JEAN 4, 1-43

LES ETAPES CLEES DANS L’EVANGELISATION PROPREMENT DITE 4 

 L’eau apportée par Jésus, sa Parole, lorsqu’on ouvre son coeur pour la recevoir, elle apporte la vie et plus la vie éternelle. Elle restaure, elle encourage, elle guérit, elle libère, elle console.

° LE QUATRIEME OBSTACLE POSSIBLE : L’IRONIE DE LA SAMARITAINE

JEAN 4, 15 : « La femme lui dit : Seigneur, donne–moi cette eau, afin que je n’aie plus soif et que je ne vienne plus puiser ici. »

La Samaritaine, ironise. En effet, tout homme a besoin de l’eau naturel pour vivre. Mais tous les hommes n’ont pas en eux « l’eau vive » capable de leur donner la vie éternelle et de les délivrer de la souffrance.

° LA TROSIEME REPONSE DE JESUS FACE A L’IRONIE : UNE PAROLE DE CONNAISSANCE AU LIEU DU DON DE LA PAROLE

Jésus a le Titre de Prophète. Il utilise cette grâce face à une femme qui remet en cause son identité et qui l’ironise. Il donne une parole de connaissance : « 16 Va, lui dit–il, appelle ton mari et reviens ici. 17 La femme répondit : Je n’ai pas de mari. Jésus lui dit : Tu as bien fait de dire : Je n’ai pas de mari. 18 Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari. En cela tu as dit vrai. »

Les Evangélistes ou les disciples ne doivent pas enfermer les dons que Dieu les a donné lors de l’Evangélisation. Ils les utiliseront avec sagesse surtout le don de prophétie par la parole de connaissance et de sagesse.

La Samaritaine n’en revient pas. Jésus a touché un point sensible de sa vie connu d’elle seule et de Dieu. Seul un prophète peut connaître le passé et le présent d’une personne.

Ce que met en lumière le Verset 19 de JEAN 4, « Seigneur, lui dit la femme, je vois que tu es prophète ».

Jésus fait attention aux réponses de la femme. Même si elle vit dans le mensonge elle dit la vérité en présence de Jésus. L’on comprend ici que Dieu veut le Salut de cette femme et que le détour par la Samarie n’est pas un hasard.

° LE CINQUIEME OBSTACLE POSSIBLE : UNE RELIGION AVEC DES PRATIQUES DIFFERENTES

Le verset 20 de JEAN 4, « Nos pères ont adoré sur cette montagne ; et vous dites, vous, que l’endroit où il faut adorer est à Jérusalem. »

La Samaritaine montre à Jésus même s’il est un prophète, ils n’ont pas tous deux une religion commune voire une forme d’adoration identique. Ici, les points de divergences entre la religion de la femme et la religion de Jésus.

° LA QUATRIEME REPONSE DE JESUS FACE A DES CONSIDERATIONS D’ORDRE RELIGIEUX : UNE NOUVELLE FORME D’ADORATION

En JEAN 4, 21-22, Jésus répond à la Samaritaine : « 21 Femme… crois–moi, l’heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne, ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. 22 Vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. »

L’Evangéliste ou le disciple ne va prêcher une religion mais un Dieu vivant qui appelle le pécheur ou le méchant à se réconcilier avec Lui. Jésus fait comprendre à la Samaritaine, qu’il n’est pas venu lui parler d’une religion mais d’un retour du pécheur, de la pécheresse qu’elle est, à Dieu. Il écarte les deux symboles importants de la religion juive et de la religion samaritaine comme lieu d’adoration. Toute adoration suppose un objet et l’objet de l’adoration, Dieu, doit être clairement défini. On ne peut pas adorer Dieu au travers des idoles et des intermédiaires. Jésus veut présenter la vraie relation qui dorénavant existera entre toute personne qui croit et Dieu. Il ne renie pas dans sa démarche le fait qu’il est venu apporter à cette femme un message de Salut.

...A SUIVRE

 

 

  ECRIVEZ-NOUS A egliseprotestantebethel@live.fr pour être membre de notre Association cultuelle Soyez bénis.

Ecrivez votre mail et validez dans la case ou allez à la Page de BIENVENUE DANS L'ONGLET NEWSLETTER ABONNES-TOI GRATUITEMENT

Les Orateurs de nos Articles :
prophetesse irene3007DSC00003
ID002012Denis-Despinoy-WATCHMAN NEE
ads facebook MIDEGUE BOUTIQUE SHEKINA       
                                     
SOYEZ TOUJOURS JOYEUX,PRIEZ SANS CESSE..1THESSALONICIENS 5, 16-17
Rédaction :Docteur Pasteur Henri KPODAHI.
Tél 03 88 81 36 23 / (0033) 3 88 81 36 23 Mail: pasteurhenri7@hotmail.fr
Coordonnateur du MIDEGUE
MINISTERE MIDEGUE
Tag(s) : #ENSEIGNEMENT

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :