Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

                 

   ID002012                               

TEXTES BIBLIQUES : AGEE 1, 1-12  et AGEE 2, 6-8 et 18-19 « A partir de ce jour...»        

IV-LA VERITE SUR LA DÎME

 

2- Le Don de la dîme comme une épargne SUITE

 

 

d- MATTHIEU 6, 19-21 

Plusieurs chrétiens ne savent pas que des comptes célestes existent y compris une banque céleste, la BANQUE DE DIEU. Or Jésus nous instruit sur l’existence des comptes célestes où le chrétien doit amasser de l’argent.

En général, le propre de l’être humain et même du chrétien est d’épargner dans les comptes terrestres mais combien parmi les chrétiens épargnent dans leurs comptes célestes. MATTHIEU 6, 19-21 : « Ne vous amassez pas de trésors sur la terre, où les vers et la rouille détruisent et où les voleurs percent et dérobent, mais amassez des trésors dans le ciel, où ni les vers ni la rouille ne détruisent, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. »

DONNER LA DÎME, C’EST EPARGNER DANS TON COMPTE CELESTE. Une épargne qui est pour toi, pour tes enfants, et ta postérité future sur 1000 générations. Une économie qui est à l’abri de tout danger. Ainsi, tu échapperas à la pauvreté, à la misère (rouille). Tu garantiras ta santé et celle de tes enfants (Vers). Le chrétien n’aimera pas son trésor plus que Dieu.

 

3- Le don de la Dîme comme Service

Chaque enfant de Dieu, chrétien ou chrétienne est le SERVITEUR OU LA SERVANTE DE CE QU’IL POSSEDE. Cf. 1PIERRE 4, 10 et 1CORINTHIENS 4, 2.CE QU’IL POSSEDE NE LUI APPARTIENT. 1CHRONIQUES 29, 14  et JACQUES 1, 17. David connaissait son passé, ce qu’il était, un berger. Ainsi, il sait que tout ce qu’il a, a acquis vient de Dieu. CELUI QUI LE LUI A DONNE PEUT LE LUI RETIRER au point qu’il se retrouvera sans rien.

Parler du don de la dîme comme service c’est poser la question de la définition même du Serviteur –MATTHIEU 6,24 et LUC 16,10-15- et du serviteur inutile –LUC 17, 7-10. Par définition,  le serviteur ou la servante est une personne qui s’occupe et administre CE QUI APPARTIENT A QUELQU’UN D’AUTRE. Le chrétien doit savoir une fois pour toute que c’est Dieu qui est Celui qui accorde toute bénédiction matérielle, financière. Il n’est pas seulement Celui qui accorde la bénédiction spirituelle par des dons spirituels ou charismes mais aussi celui qui met à la disposition de ses enfants la bénédiction financière par de l’argent ou le matériel. Gratuitement, Dieu offre la bénédiction sanitaire.

 

4- Le don de la Dîme comme garantie et assurance de sa profession, de sa Protection et de santé.

 

MUSIQUE
ARTISTE :
 CHANT: YOU ARE THE MOST HIGH                               
SOYEZ TOUJOURS JOYEUX,PRIEZ SANS CESSE..1THESSALONICIENS 5, 16-17
Rédaction :Docteur Pasteur Henri KPODAHI.
 
Tag(s) : #ENSEIGNEMENT
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :