Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 LA GUERISON DIVINE (II)

par Henri VIAUD-MURAT,

PLAN

INTRODUCTION

I- TON DIEU EST LE DIEU QUI GUERIT

II- L’ORIGINE DE LA MALADIE

III- LA PUISSANCE DE LA GRACE ET DE LA FOI

IV- LA MALEDICTION COMME SOURCE DE LA MALADIE

V- L’OPPOSITION A LA VOIX DE DIEU COMME ORIGINE DE LA MALADIE

VI- LA SOLUTION A LA MALADIE D’ASA

 VII- LE LIEN ENTRE L’OBEISSANCE ET LA GUERISON, LA DESOBEISSANCE ET LA MALADIE

 

 

1821813.jpg

 

IV- LA MALEDICTION COMME SOURCE DE LA MALADIE (suite)

    Dans Deutéronome 28, quand il est parlé des malédictions et bénédictions attachées à l'observation de la loi, on peut remarquer qu'il y a quatre fois plus de versets sur les malédictions que de versets sur les bénédictions. Parmi ces malédictions, il y a toutes les maladies possibles et imaginables. Je ne vais pas lire tout le chapitre, vous le lirez vous-mêmes, je lirai simplement quelques passages. Au versets 58 de Deutéronome 28, il reprend la même idée que dans Exode : « Si tu n'observes pas et ne mets pas en pratique toutes les paroles de cette loi, écrites dans ce livre, si tu ne crains pas ce nom glorieux et redoutable de l'Eternel, ton Dieu, l'Eternel te frappera surnaturellement, toi et ta postérité, par des plaies grandes et de longue durée, par des maladies graves et opiniâtres. Il amènera sur toi toutes les maladies d'Egypte, devant lesquelles tu tremblais ; et elles s'attacheront à toi. Et même, l'Eternel fera venir sur toi, jusqu'à ce que tu sois détruit, toutes sortes de maladies et de plaies qui ne sont pas mentionnées dans le livre de cette loi. »

            C'est terrible. Vous voyez que Dieu était derrière sa Parole, et si Dieu pourchasse celui qui désobéit, ce dernier n'a aucune chance de s'en sortir. Nous savons que dans l'Antiquité, les Egyptiens, les Grecs, avaient développé une médecine qui était relativement performante par rapport à leur époque. Ils faisaient des choses étonnantes. Des trépanations, des choses que nous faisons aujourd'hui, étaient déjà pratiquées par les Egyptiens et par les Grecs. Ils avaient déjà à leur époque développé une science médicale qui leur permettait d'obtenir certains résultats. Mais ce n'est pas vers cela que le Seigneur porte leur attention. Il leur dit : "Si tu désobéis à ma Parole, si tu mènes une vie de péché, la conséquence sera que moi, l'Eternel, je ferai venir sur toi toutes sortes de jugements...". Cela veut dire que l'homme aurait beau consulter tous les médecins de la terre ou de son époque, si l'Eternel le pourchassait, il n'avait aucune chance de s'en sortir : « Ces maladies s'attacheront à toi jusqu'à ce que tu périsses et que tu sois détruit ».

 

 

V- L’OPPOSITION A LA VOIX DE DIEU COMME ORIGINE DE LA MALADIE

Un peu plus loin, dans le deuxième livre des Chroniques, au chapitre 16, il est parlé du roi Asa, qui a été un bon roi au début de son règne, mais à la fin il a mal tourné, comme beaucoup de rois d'Israël et de Juda. Il a été un bon roi et à la fin il a résisté au Seigneur. Quand Dieu lui a envoyé un prophète, il ne l'a pas écouté. Au verset 10, il est dit : « Asa fut irrité contre le voyant (le mot voyant était le terme utilisé pour désigner les prophètes), et il le fit mettre en prison parce qu'il était en colère contre lui. » Ce n'est pas la réaction normale d'un enfant de Dieu rempli de l'Esprit de Dieu ! Quand tu reçois la vérité et que Dieu prend la peine de t'envoyer un prophète, si tu as l'amour de la vérité dans ton cœur, tu écoutes. Asa n'a pas écouté. « Et dans le même temps Asa opprima aussi quelques-uns du peuple. Les actions d'Asa, les premières et les dernières, sont écrites dans le livre des rois de Juda et d'Israël. La trente-neuvième année de son règne, Asa eut les pieds malades au point d'éprouver de grandes souffrances ; même pendant sa maladie, il ne chercha pas l'Eternel, mais il consulta les médecins. » Et le verset suivant est terrible : « Asa se coucha avec ses pères ». Cela veut dire qu'il est mort. Ce n'est pas le fait de consulter les médecins qui le fit mourir, c'est que les médecins n'ont rien pu faire pour le guérir.

            Dieu était contre lui parce qu'il s'était rebellé contre le Seigneur, il était devenu un oppresseur après avoir été un bon roi. Il s'est trouvé avec les pieds malades, et cela a empiré au point qu'il en est mort. Donc Dieu voulait le prévenir. Et je suis sûr qu'il aurait pu être au bénéfice de la grâce de Dieu, s'il s'était tourné vers lui, comme Ezéchias qui était malade à mort et qui s'est tourné vers le Seigneur, et le Seigneur l'a guéri miraculeusement, en lui envoyant le prophète qui a dit : "Le Seigneur a entendu ta voix, et il rallonge ta vie de quinze années". Pour Asa, cela n'a pas été le cas. Il est mort et on l'a enterré dans le sépulcre des rois de Juda.

 

 

VI- LA SOLUTION A LA MALADIE D’ASA

            Donc, le Seigneur est toujours prêt à intervenir en réponse à la repentance, puisque dans sa Parole, il nous montre cette association étroite entre le péché et la maladie, soit le péché personnel que nous avons commis, soit les malédictions héritées par notre hérédité naturelle dans la chair. Nous supportons un poids de péché, qui a pour conséquence normale et naturelle l'apparition de toutes sortes de maladies et d'infirmités. Donc, il fallait que dans le traitement divin de la maladie, Dieu associe aussi au pardon des péchés la guérison du corps. Si Asa s'était repenti de son péché, il aurait été dans des conditions où il aurait pu voir l'intervention du Seigneur se faire pour ses pieds malades.

            Il ne faut jamais perdre cela de vue. Le Seigneur est compatissant et il peut guérir, s'il le veut, des gens qui ne se repentent pas (il l'a prouvé bien souvent), il l'a fait. Même des gens qui ne voulaient pas être guéris ont été guéris. Mais ce sont des cas particuliers selon la souveraineté de Dieu, qui n'enlèvent rien au fait que dans la pensée du Seigneur, il associe le péché à la maladie, et il associe la guérison à la repentance, même s'il peut intervenir de façon surnaturelle pour guérir, comme on le voit constamment dans le ministère de Jésus.

 

 

 

 VII- LE LIEN ENTRE L’OBEISSANCE ET LA GUERISON, LA DESOBEISSANCE ET LA MALADIE

            David connaissait le Seigneur, il connaissait la pensée du Seigneur, il connaissait la grâce de Dieu, il connaissait aussi le fait que Dieu est un juste juge, et qu'on ne pouvait pas passer à côté de ses jugements. Et dans le Psaume 103, David dit : « Mon âme bénis l'Eternel ! Que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom ! Mon âme, bénis l'Eternel, et n'oublie aucun de ses bienfaits ! C'est lui qui pardonne toutes tes iniquités, qui guérit toutes tes maladies ; C'est lui qui délivre ta vie de la fosse, qui te couronne de bonté et de miséricorde ; » Vous voyez encore dans ce passage que les deux sont étroitement associés : « Il pardonne toutes tes iniquités, et Il guérit toutes tes maladies ». A chaque fois, le Seigneur parle d'obéissance et de guérison, de désobéissance et de maladies.

 Un peu plus loin, au Psaume 107, il parle de ceux qui s'étaient rebellés contre le Seigneur. Au Psaume 107 et au verset 17 : « Les insensés, par leur conduite coupable et par leurs iniquités, s'étaient rendus malheureux. Leur âme avait en horreur toute nourriture, et ils touchaient aux portes de la mort. Dans leur détresse, ils crièrent à l'Eternel, et il les délivra de leurs angoisses ; il envoya sa parole et les guérit, il les fit échapper à la fosse. Qu'ils louent l'Eternel pour sa bonté ». Vous voyez, c'étaient des insensés, qui par leur conduite coupable s'étaient rebellés contre Dieu, et la conséquence, c'est qu'ils souffraient d'un certain nombre de symptômes : "horreur de toute nourriture, touchaient aux portes de la mort, etc...." Ils étaient vraiment sur le point de mourir. Et là dans leur détresse, ils ont eu la bonne réaction : ils ont crié à l'Eternel. Il est intervenu pour pardonner toutes leurs iniquités, et pour guérir leurs corps malades et les délivrer de la fosse. Nous savons que Christ sur la Croix nous a rachetés même de la mort. Il dit qu'il y en a qui ne connaîtront pas la mort car le jour de l'enlèvement, s'ils sont vivants, ils seront changés en un clin d'œil, mais il dit encore : celui qui me connaît, a la vie éternelle, et même s'il meurt, il ne connaîtra jamais la mort. Cela veut dire que même si ton corps passe par cette expérience de la mort, il est appelé à ressusciter en Christ. Et au moment où cette mort physique se produit, l'esprit va immédiatement dans la présence du Seigneur, puisque l'esprit est vivant et uni à Dieu. Donc la mort n'existe pas pour le croyant, pour celui qui est en Christ. Jésus a vaincu la mort sur la Croix. Nous avons pour le corps, et pour notre être entier, une promesse de vie éternelle et de résurrection.

            Dans les Proverbes, au chapitre 4, et au verset 20, le Seigneur dit : « Mon fils (il parle aussi aux filles), sois attentif à mes paroles, prête l'oreille à mes discours. (Donc l'oreille était en jeu, l'attention.) Qu'ils ne s'éloignent pas de ton cœur (parce que de notre cœur viennent les sources de la vie.) ; Garde-les dans le fond de ton cœur (les paroles du Seigneur) ; Car c'est la vie pour ceux qui les trouvent, C'est la santé pour tout leur corps. » C'est encore mieux que la guérison, c'est la santé pour tout leur corps. Tout leur être était au bénéfice du fait que c'étaient des hommes et des femmes attentifs à la Parole, qui la gardaient dans le cœur. « Garde ton cœur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie. » Et Jésus nous a dit, dans le Nouveau Testament, que c'est du cœur que viennent toutes les mauvaises choses : les mauvaises pensées, les convoitises, les meurtres, les adultères. Donc si le cœur est rempli de ces choses et de ce venin mortel, cela va agir sur le corps et sur l'ensemble de notre être, pour provoquer des choses qui sont très désagréables, toutes sortes de maladies et d'infirmités qui viennent du fait que le cœur est rempli de toutes ces choses-là.

 

 

Un espace de Discussion ou Forum chrétien a été crée pour nous Bien-aimés dans le Seigneur. Allons sur le Forum chrétien des sites Guérison et Délivrance et Vidéolouanges, http://forum.videolouanges.com, et posons toutes nos questions et apportons notre expérience ou notre compréhension sur divers Thèmes pour édifier d’autres frères et sœurs en Christ dans la foi… Pasteur Henri

 

 

La suite demain……………Que Dieu vous bénisse

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT

Partager cet article

Repost 0