Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Photo de David Yonggi cho

YONG-GI CHO

 

 

   Passage biblique : Luc 18 : 1-8

2- LA MANIERE DE PRIER

Je me rappelle cette diaconesse supérieure.

J’ai appliqué cette manière à une autre soeur. Elle a atteint le cancer de la glande pituitiare et elle a été hospitalisée à l’hopîtal de l’université de Seoul. Selon le diagnostique, le taux de survivre n’est qu’ 1% même si elle se ferait opérer. Pour 1% de la possibilité, la famille voulait l’opération. J’ai demandé à cette soeur de prier : « Seigneur, guéris-moi de ce cancer. » et lui ai aussi demandé de réciter la prière du Seigneur 1 000 fois. Jusqu’au 999ième fois, il n’y avait pas de réponse. Mais quand elle

est arrivée au millième fois, le Saint-Esprit était sur elle et elle s’est sentie chaud. Avant de faire l’opération, elle s’est fait examiner : voilà le cancer a disparu. J’ai connu plusieurs expériences pendant mon ministère donc je ne peux pas renier.

Je vous prie de ne pas multiplier de vaines paroles mais de vous concentrer sur la prière. Si vous voulez sauver le mari, priez pendant 30 minutes ainsi : « Sauve mon mari ! Sauve mon mari ! Sauve mon mari ! Sauve mon mari ! » Il faut vous concentrer. Pourquoi ? Pace que Dieu sait que vous voulez sauver le mari. Il ne faut donc pas faire l’éloge ainsi : « Dieu Tout Puissant qui est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Dieu de la miséricorde et de la compassion ! Sauve mon mari ! » Ce n’est pas la peine de le faire. Vous avez besoin du noyau de votre prière. Il ne faut pas faire l’introduction. Ces jours-ci, quand je prie, je prie de manière répétée. Ainsi, j’ai la réponse de Dieu. Si vous êtes malades, priez en disant : « C’est par ses meurtrissures que je suis guéri. C’est Dieu qui me guérit. Il me guérit. » Ne parlez jamais d’une manière négative. Mais dites ainsi : « Je me guéris ! Je me guéris ! j’ai déjà la guérison. » Il faut aussi prier ainsi : « Mon mari sera sauvé. Mon mari se repentira ! Il change car Dieu agit en lui. » Il faut parler de manière positive. Il ne faut pas dire ainsi : « Mon mari ne se convertira jamais car il est très hautain. » Si vous parlez ainsi, c’est déjà fini. Tout le temps, vous devez être positifs et vous concentrer dans la prière.

Ensuite, vous avez besoin du désir brûlant. Il faut avoir le vouloir. La prière sans le désir n’apporte rien.

Il est dit dans Psaume 145 : 19 : « Il accomplit les désirs de ceux qui le craignent, Il entend leur cri et il les sauve. »

Il est dit aussi dans Psaume 37 : 4 : « Fais de l'Éternel tes délices, Et il te donnera ce que ton coeur désire. »

Un jeune homme a posé une question au pasteur de l’église : « Pasteur, comment puis-je prier ? » Le pasteur l’a conduit au bord de la rivière et il lui a dit de dérober le vêtement. Il a dérobé son vêtement aussi. Ils se sont précipités dans l’eau. Ensuite le pasteur l’a plongé en poussant sa tête.

Ce jeune homme a crié : « Au secours ! » Au bout de quelques instants, le pasteur l’a relâché. Etant étouffé, le jeune homme lui a crié en colère : « Je vous ai demandé comment prier mais pourquoi vous allez me tuer ? » Souriant le pasteur lui a dit : Qu’est-ce que tu as pensé dans l’eau ? Tu as voulu survivre. C’est la prière. Il faut faire la prière avec instance. »

La prière est comme le cri d’un homme qui est en risque de mourir. Il faut avoir le but précis et le désir brûlant. Imaginez comme vous êtes plongés dans l’eau. Vous n’aurez pas de temps de penser à d’autres choses. Vous ne penserez pas à votre honneur. Seulement, vous allez penser à la vie. Il faut crier pour cela. Cette prière peux faire agir Dieu. Il va agir en nous, infiniment au delà de tout ce que nous demandons ou pensons. Il faut croire en Dieu qui donne la vie aux morts, et qui

appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient. Demandez avec foi, sans douter car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d'autre. Devant Dieu, il faut faire la confession de la foi avec assurance. Ainsi le Seigneur nous répond. Il faut prier jusqu’à ce que le Seigneur nous réponde. Il ne faut pas nous arrêter.

Il est dit dans Jacques 5 : 17-18 : « Élie était un homme de la même nature que nous: il pria avec instance pour qu'il ne plût point, et il ne tomba point de pluie sur la terre pendant trois ans et six mois. Puis il pria de nouveau, et le ciel donna de la pluie, et la terre produisit son fruit. »

  

A SUIVRE...

 
 TEMOIGNAGE CHRETIEN : TINA un ancienne prostituée/Tina former prostitute ( à passer 3 fois)
 
 
 

MUSIQUE AVEC  

ARTISTE: DON MOEN

 CHANT: I WILL SING 

 
SOYEZ TOUJOURS JOYEUX, PRIEZ SANS CESSE......1THESSALONICIENS 5, 16-17

 

Rédaction Pasteur Henri  K.

Coordonnateur du MIDEGUE 

Directeur de l'ITHEB 

 

  FEU

MINISTERE MIDEGUE 

  

 

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :