Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

HENRI VIAUD-MURAT

 

k2231788.jpg

 

3- L’APPEL OU LA VOCATION : LE CAS DE SAUL

3.1. Saül avant son Appel

  

Mais ça n'a pas marché. Il a demandé des lettres au souverain sacrificateur, la plus haute autorité religieuse, il ne s'est pas contenté de les arracher à Jérusalem, il a commencé par servir son Dieu lui aussi à Jérusalem, en Samarie, et puis…il serait allé jusqu'aux extrémités de la terre, lui aussi ! Il voulait aller à Damas. Il se dit : "Bon, il y a des chrétiens là-bas, on a réussi à chasser tous ceux de Jérusalem, on les a sortis de là. Maintenant, je vais aller chercher ceux qui sont à Damas. "C'était un pays étranger, il y avait des Juifs. Il avait des lettres, il allait là-bas pour les exterminer, pour les faire mettre en prison, arracher les mères à leurs enfants, les enfants à leurs mères, les mettre en prison, les faire tuer.

 Et là, sur le chemin de Damas, se dépêchant avec ses lettres pour aller faire emprisonner ces chrétiens, il respirait le meurtre et la menace. Il ne cherchait pas Jésus, il ne cherchait pas le Seigneur, il ne le connaissait pas. Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, lui a fait une grâce spéciale, Il l'avait appelé à un ministère d'apôtre, et il voyait ce petit homme-là, hargneux et meurtrier. Il a dit : "Celui-là, je veux le choisir pour qu'il soit mon instrument pour porter mon nom jusqu'aux extrémités de la terre."

Il ne se doute pas de ce qui va lui arriver dans quelques instants, il est là, en train de faire ses plans meurtriers, sur le chemin de Damas, et tout à coup, une grande lumière resplendit, il tombe à terre. Lui, le pharisien, tombe à terre, et il entend une voix, la voix du Seigneur : "Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ?". La vision céleste se manifeste à lui, Jésus lui fait grâce, et Jésus se montre à lui d'une manière surnaturelle. Vous croyez que, si Jésus fait grâce à un meurtrier comme ça, Il ne désire pas faire grâce au plus petit des pécheurs, enfin si je peux dire… parce que tous les pécheurs méritent la mort…mais enfin, il y a des degrés aussi dans le péché, chaque péché mérite la mort, il en suffit d'un pour avoir la mort spirituelle, mais dans le péché on peut être plus ou moins fort, et Paul était vraiment fort dans le péché, dans le meurtre religieux, et si Jésus a pu toucher le cœur de Saul, ce meurtrier, Il est capable de toucher le cœur de n'importe qui. Et on le voit aujourd'hui dans les témoignages que nous avons publiés, même pour quelqu'un qui est à fond dans les œuvres de Satan, Jésus est capable d'aller là, au plus profond du péché, pour révéler son péché, pour parler à son cœur, et pour dire : Je suis Jésus, celui que tu persécutes en la personne des chrétiens. Il est bon de savoir que Jésus est aussi persécuté quand nous le sommes. Nous participons aux souffrances du Seigneur, mais Il participe aussi aux nôtres.

 Et le Seigneur, tout de suite se révèle à Saul, et lui dit : "Il te serait dur de regimber contre les aiguillons. Tu vas devenir un instrument entre mes mains. Tu vas devenir quelqu'un que je vais utiliser. Je vais te faire passer par la nouvelle naissance, et tu vas comprendre ce qu'est la vie en moi". A ce moment-là, Saul était encore un meurtrier. Il n'était pas encore sauvé, il n'était pas encore baptisé du Saint-Esprit. Il est tout simplement touché par Jésus, qui se révèle, et qui lui dit : "Je suis Jésus". Saul aurait pu dire : "Qu'est-ce que c'est, je n'en veux pas !" Mais son cœur a su reconnaître que c'était la voix de Dieu. Et il a dit, des années plus tard, au roi Agrippa qui lui demandait son témoignage : "Je n'ai pas résisté à la vision céleste".

 Quand tu reçois la révélation de Dieu, tu peux résister ou accepter. Parce que quand Dieu se révèle, Il fait en sorte que nous sachions que c'est Lui. On ne peut pas se tromper quand Dieu se révèle. Dieu se révèle, Jésus se révèle, et on sait que c'est Dieu. Et à ce moment-là, ou on résiste, ou on ouvre son cœur pour accepter. Et Saul, tout meurtrier qu'il était, a dit : "Seigneur, que veux-tu que je fasse ?" En un instant, Saul a compris que c'était Jésus qu'il était en train de persécuter. Saul a vu Jésus, et en un instant, Jésus lui a révélé qu'il se trompait à fond. Il ne pouvait pas se tromper plus. Il croyait servir Dieu, il servait le diable. Il réalise en un instant que toute sa vie s'écroule. Ça a dû faire un film rapide dans sa tête, cette vie de pharisien, de légaliste religieux, tout, et finalement…"Je suis complètement à côté de la plaque". En un instant, il réalise tout, qu'il est complètement à côté du plan de Dieu. Il n'a pas eu l'orgueil de rejeter la révélation, il a ouvert son cœur, et a dit : "Seigneur, que veux-tu que je fasse ?"...

 

 

FINIR EN MUSIQUE AVEC 

  

ARTISTE :BEATRICE GNOUPALE

 

CHANT: SI TU ES ABATTU



 

 

 

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :