Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE MISSIONNAIRE  ET LA MISSION 

 

                                               INTRODUCTION

 


Texte biblique: Matthieu 9: 35-38; 10: 1-42. Versets 1, 7-11, 16-17, 27

 

            En affranchissant le chrétien du monde et des forces du mal, Dieu l’a appelé en Jésus-Christ non pas pour vivre dans le péché mais dans la vie de Dieu. Il n’est pas choisi, élu pour ignorer la détresse de ses frères et sœurs en Christ, ni la misère de tout ce qui ne connaissent pas encore Jésus.

            Le monde avec ses convoitises, les hommes, les femmes, les jeunes qui ne connaissent pas Jésus tentent tout pour fléchir les genoux des chrétiens, pour les amener à ne pas écouter la voix de Jésus par le Saint-Esprit mais plutôt leurs voix.

            Le chrétien aujourd’hui fait la paix avec le monde et les gens du monde, se livre au monde et aux gens du monde car pour lui c’est de cette manière qu’il peut hériter et bénéficier de ces bénédictions.

            Ainsi, le chrétien doute de la toute-puissance et de la souveraineté de Dieu sur toute chose. Il préfère aujourd’hui venir en aide à Dieu en pactisant avec le diable ou en établissant des relations qui ne glorifient pas Dieu avec ceux du monde.

            Bref l’adversaire a détourné la vision du chrétien pour l’empêcher de s’engager dans la mission du Christ.

 

            Le chrétien n’a aujourd’hui qu’une mission, celle que l’adversaire lui a confié: gagner de l’argent, gagner de l’argent et toujours gagner de l’argent. S’enrichir, s’enrichir, et toujours s’enrichir.

            Il est prêt à servir le diable en faisant ce qu’il lui inspire pour en retour recevoir de l’argent par jour, par semaine, par mois, par trimestre, par semestre, par année et out ce dont il a besoin pour se vêtir et pour son entretien: course folle, vanité des vanités, sa vie n’est que poursuite du vent. Dans cette mission, il devient à la fin un instrument du monde et des puissances de ce monde qui combattra sans le vouloir à la fin contre l’Église invisible de Dieu.

            Voici la mission détaillée confiée aujourd’hui aux chrétiens, aux chrétiennes: Ecclésiaste 2: 4-10 et le Verset 11 de conclure.

            Le sage a déjà fait l’expérience de la richesse et il peut mieux nous en parler à nous chrétiens qui courrons vers une mission, qui n’est pas celle que Dieu nous a confié, pour nous réveiller de notre léthargie, notre sommeil spirituel pour nous faire sortir de notre rétrogradation.

            Toute mission du monde et de ses puissances accomplies par le chrétien, le conduisent en captivité, l’enferment dans leur prison et l’exposent à la terreur, à l’épée voire toutes ses richesses et ses trésors matériels sont livrées.

 

I- LE MISSIONNAIRE : LES CONDITIONS A REMPLIR POUR S’ENGAGER DANS LA MISSION

            Il est très important que le chrétien prenne conscience qu’il est dans une vision de la mission qui n’est pas celle du Christ. Et pour ce, il faudrait qu’il face volte face pour entrer volontairement et profondément dans la mission du Christ.

            Cela implique qu’il soit prêt à sacrifier la mission du monde et de ceux du monde, qu’il sacrifie des valeurs qu’il estime plus essentielles que celles de Christ.

 



            1) La Consécration

            La vie de consécration est une vie qui fait défaut aujourd’hui dans la famille de Dieu. Le chrétien par sa nouvelle naissance ne vit plus dans le péché et ne tolère pas l’impureté dans son corps, son âme, sa pensée et son esprit. Être consacré à Dieu c’est lui appartenir. C’est utiliser sa vie uniquement pour glorifier Dieu. Ce n’est l’utiliser en premier lieu pour plaire à ses parents, à son époux ou à son épouse, à son ami(e), ou à une personne ou une chose mais pour obéir à Dieu en toutes choses.

 

            1Thessaloniciens 4: 2-8

 

            2) La Communion avec Dieu

            La course à la richesse, au bien-être, à la réussite professionnelle n’empêche pas de se sacrifier quitte à ce qu’il se réveille à 3H, 4H, 5H pour aller travailler ou à 6H, 7H pour aller au cours.

            Mais on ne sent pas la même course, le même sacrifice pour sa lever plus tôt pour prier et méditer la Parole de Dieu.

            Plus de 90% des chrétiens aujourd’hui accordent plus d’importance à leur profession qu’à leur communion avec Dieu et au-delà à la mission.

Communier avec Dieu, c’est être fidèle dans sa vie de prière, de jeûne, de méditation de la Parole, de consécration. Ces données seules garantissent au chrétien de demeurer dans la vision de Dieu et de lui obéir même dans une société où Dieu n’est pas craint et honoré. Que faire? Se retirer pour communier ou communier dans son cœur avec Dieu.

            Marc 1: 32-39

 

            3)  Le règne de Jésus sur sa vie

            Jésus doit régner dans le cœur du chrétien et non sur son cœur.

            Le chrétien dans tout ce qu’il entreprend doit toujours se demander si cela est à gloire de Dieu, à la gloire de l’Homme ou à sa propre gloire.

            Si le chrétien ne laisse pas Jésus-Christ régner entièrement dans sa vie, il ne pourrait pas s’engager dans la mission, ni aller jusqu’au bout.

Il subira l’influence d’un esprit quelconque. Il se laissera chaque fois distraire par l’ennemi qui utilisera les différentes artifices lui offrir le manger, le monde et toutes ses richesses pour le conduire à abandonner la mission. C’est cette donnée qui est aujourd’hui forte dans le Corps du Christ. Il y’a beaucoup d’appelés dans la mission mais peu qui le font. Ce sera le même scénario à la fin des temps lorsque Jésus reviendra beaucoup d’appelés mais peu d’élus dans le royaume de Dieu.

            Jésus règne-t-il toujours entièrement dans ton cœur ?Qui règne sur ta vie et dans ton cœur à la place de Jésus? Un homme, une femme, l’argent, le sexe, le luxe, la convoitise, les mauvaises pensées ou les mauvais désirs, la pornographie, ton père, ta mère, ton père spirituel ou ta mère spirituelle, un chrétien? T’es-tu rendu compte que Jésus ne règne plus dans ton cœur?

            De celui qui règne dans ton cœur dépend ta vie chrétienne, ta mission et ton salut même si tu es déjà un enfant de Dieu.

            Proverbes 23:26

 

            4) L’Humilité

            L’orgueil est le péché le plus malsain et meurtrier qui puisse détruire la vie du chrétien.

            Péché invisible, il s’introduit dans la vie du chrétien qui ne se rend compte de sa présence que plus tard.

            Le chrétien se rendra compte de cela quand il constatera qu’il résiste à la voix du Saint-Esprit qui lui parle, qu’il agit consciemment à l’opposé de ce que la Parole de Dieu lui dit, qu’il a du mal à pardonner ou à oublier une offense qui lui a été faite.

            Être humble, c’est se soumettre à Dieu, à son Esprit ou à la Parole de Dieu, les Saintes Écritures porteuses non de vie et non d’accusation. C’est aussi l’orgueil qui conduit le chrétien à raisonner, qui l’empêche de reconnaître sa faute et de se repentir.

            L’orgueil favorise la culpabilité dans la vie du chrétien, l’humilité par contre l’aide à s’approcher de Dieu avec assurance pour être pardonné.

            Il détruit le ministère. Là où est l’orgueil, l’Esprit de Dieu n’a plus la place pour œuvrer dans la vie du chrétien et agir dans son cœur. 

            Proverbes 28:25-26; 30:12, 29:23, Proverbes 22:4

 

II- LES TYPES DE MISSION AUJOURD’HUI

            Les types de mission auxquels Dieu appelle le chrétien aujourd’hui sont les suivants:

            1) Amener les âmes à Jésus

            Plusieurs personnes aujourd’hui ne connaissent pas encore Jésus. Et les chrétiens ne sont plus prêts à les inviter à aller à Jésus.

            Ils préfèrent collaborer avec elles pour les suivre, pour faire leur volonté et non la volonté de Dieu.

            Enfin de compte, ce sont ceux du monde qui conduisent les chrétiens dans leur royaume, dans leur vision du monde et des choses.

            Jean 4:28-31, 39-42= Les samaritains n’aiment pas les Juifs, ils adorent plusieurs dieux; arrière fond du christianisme présent.

           




Zacharie 13:5= Garder la vision de Dieu    

 

            2) Rétablir les bornes déplacées

            Nous avons été choisis pour venir en aide à tout enfant de Dieu en difficulté. Le chrétien aidera son frère dans le besoin à résoudre sa situation en y mettant tout son cœur.

            Il est vrai que le chrétien ayant été déçu par des personnes qu’il a aidé à bien du mal à s’engager pour aider d’autres frères et sœurs en Christ à retrouver leur relation avec Dieu, à vivre selon Dieu.

            Nous connaissons des enfants de Dieu qui vivent selon le monde pour s’enrichir, qui sont prêts à tout pour atteindre leur propre objectif. Cette situation peut s’expliquer parce que d’autres enfants de Dieu ne leur sont pas venu en aide pour les aider dans une situation bien précise alors qu’ils en avaient les moyens. Mais cela n’excuse aucunement le choix d’avoir péché contre Dieu. Les chrétiens qui n’ont pas aidé leur frère ou leur sœur en difficulté sont aussi coupables que ce dernier devant Dieu.

            Peu de chrétiens prient aujourd’hui pour leur prochain qui sont en difficultés spirituelle, financière, matérielle, professionnelle.

 

            3) Combattre contre le royaume des ténèbres

            Le chrétien participera à libérer son prochain de toute œuvre des ténèbres. Aujourd’hui dans l’Église et dans la société il existe des personnes qui vivent des situations difficiles sur le plan sanitaire, financier, spirituel, situations provoquées par les démons ou les agents du monde des ténèbres, soit des situations liées à des pratiques de leurs parents, ou des œuvres occultes, mystiques causées par eux-mêmes ou des situations dans lesquelles des ami(e)s ou des parents les ont introduit.

            Il participe à la défense du faible devant les tribunaux spirituels.

            La restauration de ces personnes est plus pour le bien de la famille de Dieu et du royaume du Père.

            Jérémie 8, Jérémie 19:1-13

           

 

III- LES ARMES POUR LA MISSION

 

            1) Garder la Foi

            Nombres 13: 33

 

            2) Abandonner ses propres règles pour celles de Dieu

 

            3) Se repentir sincèrement si désobéissance à Dieu

                        Jérémie 8: 4 (1-22): situation peuple français

            Pourquoi le chrétien ne se repent-il pas sincèrement? Pourquoi l’adultère ne fait pas demi-tour, la prostituée, l’impudique, le menteur?

            Deutéronome 25:10-12

 

            4) Être témoin

            Luc 24: 9

           

            Quelle parole pour vous, Église de Dieu aujourd’hui? Quelle vision avons-nous aujourd’hui de notre cœur et vis-à-vis du péché?

 

            A) Ne pas laisser le Saint-Esprit agir librement dans sa vie

            B) Amour de l’argent au détriment de l’amour de Dieu et absence de vérité et d’amour pour le prochain

            C) Vœux, serments et pactes faits contre Dieu

            D) le chrétien ou la chrétienne pèche et croit que Dieu ne lui pardonne pas son iniquité  à cause d’une situation de malheur.

            E) se tourner vers des idoles, des images taillées, des représentations: utiliser des philtres occultes ou ténébreux pour          séduire en vue de trouver un mari. Ils prennent le nom de Dieu en vain

 

            Ces attitudes conduisent le chrétien ou la chrétienne à vivre plus tard dans la détresse et la peur.

            Habacuc 3: 7

 

            Dans telles conditions, comment l’Église peut réaliser sa mission, celle confié par Jésus-Christ?

 

                                               CONCLUSION

            2 Samuel 18: 33   -   Matthieu 21: 32

            La Repentance et la foi vont de paire. Connaître la mission personnelle au-delà de la mission globale.


Tag(s) : #MINISTERES ET MINISTRES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :