Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog




PLAN

 

ENSEIGNEMENT : LES ENJEUX SPIRITUELS 

I – LE CHRETIEN ET SON IMAGE

1- l’image naturelle

2- L’image venant des autres

3-L’image de Dieu

                        

        II- LE LANGAGE DE DIEU

 

1-Le Langage de la Foi

2-Le langage de la Patience

3-Le Langage de l’Espérance

4-Le Langage de la Victoire





 

ENSEIGNEMENT : LES ENJEUX SPIRITUELS 

 

 

Texte Biblique : Exode 3 : 10-11 et 4 :10-16, Romains 4 : 13-24

 

 

            I – LE CHRETIEN ET SON IMAGE

 

            L’image que certains enfants de Dieu ont d’eux-mêmes : se compare à une idole ou un objet de néant qui n’a aucune puissance, un colérique ou un haineux, un vaurien sur le plan spirituel, un maudit, un(e) stérile, un esclave ou un prisonnier, une personne qui ne sait pas parler (Moïse et Jérémie), une personne dont la vie n’a aucun sens. Jérémie 1 :6-7

 

            Dieu a crée l’homme à son image et à sa ressemblance. L’image spirituelle d’une personne celle que Dieu lui a donné dépasse de loin, je dirai de très loin celle naturelle et celle que le chrétien se fait de lui et a de lui.

            Au fond en l’homme crée à l’image de Dieu, Dieu a tout mis, tout ce dont il a besoin pour son épanouissement.

            Aujourd’hui dans la vie de nombre de chrétiens, on retrouve trois types d’image :

 

1- l’image naturelle

C’est celle reçue de la nature adamique. Elle est pauvre remplie de malédictions, de maladie, de misère, de pauvreté, de destruction. Elle cherche à s’imposer dans la vie de tout enfant de Dieu au point d’amener certains chrétiens à dire que c’est depuis leur conversion que rien ne marche dans leur vie. Et elle es souvent accepté et conduit le chrétien à comparer sa vie présente en Christ à sa vie passé. Désormais, il n’y a plus pour lui de différence entre son identité d’enfant de Dieu et d’enfant du monde car il a oublié son Dieu. Or Israël en captivité jure de ne pas oublier Dieu. Psaumes 137 :5-6 (1-6). Le chrétien se convainc d’être ce qu’il n’est pas et d’affirmer des paroles qui ne sont pas du tout conformes à la volonté de Dieu pour lui.

 

2- L’image venant des autres

C’est celle qui est inculquée naturellement et spirituellement par la famille, les amis, le monde. Les uns ou les autres passent leur temps à accabler l’homme ou la femme depuis l’enfance et quelquefois avant qu’il ne soit né de nouveau. Ainsi, il grandit avec l’image que les autres ont de lui et lui ont fait croire qu’il est. Aussi, finit-il par se convaincre de l’image que les amis, la famille, les puissances au travers de sa pensée lui communiquent. Matthieu 16 : 13-17

 

3-L’image de Dieu

 

Il est le fondement de l’image du chrétien et le seul véritable qui va de paire avec sa vie et le projet de paix et de bonheur que Dieu a tracé pour lui. Mais pour cela, il est très important que le chrétien accepte l’image que Dieu lui a donnée et qu’il a de lui.

            L’image d’Adam il est selon Dieu et non pas selon la personne elle-même ou bien ce que les gens disent que la personne est. Ainsi, souviens-toi en tout temps que ton image est selon Dieu par ta filiation à Lui Il domine et il n’est pas dominé. Il domine sur les animaux (oiseaux, bétail, les reptiles, sur toute la terre et il les assujettit. Il est un béni de Dieu voire une personne dont le nom est béni de Dieu. Il est fécond et pas stérile. Il est riche matériellement et il a le pain quotidien. Il a l’esprit de Dieu en lui et la possibilité de bien gérer les choses. Il a l’intelligence, la connaissance, la sagesse… et enfin la grâce du mariage. Genèse 1 : 26, 28, 29 et 2 : 8, 15, 19-20

 

                        L’élément fondamental est d’accepter l’image, l’image spirituelle que Dieu t’a donne par ta nouvelle nature. Refuses désormais et énergétiquement toute fausse image de toi que l’on t’a amené à accepter et qui est aussi lié à ta vieille nature.  

 

            II- LE LANGAGE DE DIEU

 

            Romains 4 : 13-24           

            L’homme a été crée à l’image de Dieu et à sa ressemblance. Par la filiation qu’il a en lui par sa nouvelle naissance, il est un dieu et un héritier dans sa maison et dans le monde.

            Il est par sa nouvelle nature conforme à Dieu en tout point de vue.

 

1-Le Langage de la Foi

Dieu a un langage de foi et bien de personnes, hommes, femmes, jeunes et vieux l’ont compris le jour où ils ont décidé de cheminer avec lui. Ils ont très tôt su cela. Dieu est un Dieu de foi et non de doute et d’incrédulité. Il ne ment point et ne se repent pas de ses paroles et de ses promesses.

                        Dieu prend plaisir à celui qui le suit par la foi et non pas par la vue. Quand il regarde ceux qui lui appartiennent la seule chose nécessaire qu’il désire voir en eux et dans leur cœur est la FOI. Je le redis, Dieu est un Dieu de Foi et tout langage qu’il tient avec ceux qui lui appartiennent est un langage de foi.

                        Dans la maison et la famille de Dieu l’ont n’héritent pas parce que l’on prie, l’on jeûne, l’on va à l’Eglise. Même si toutes ces choses sont nécessaires pour le chrétien. La Bible dit que l’on hérite par la Foi sinon la promesse faite par Dieu est annulée, anéantie.

                        Tu hérites, c’est-à-dire tu as ce que Dieu t’a dit et promis par ta foi

et non par un autre élément ou support. Ainsi, la promesse de Dieu pour toi est assurée par ta Foi en Lui et ce qu’il dite de toi ou de ce qu’il fera dans ta vie.

                        L’exemple d’Abraham est palpable. Abraham avait compris qui était Dieu. Il savait que ce n’est que par sa foi qu’il peut lui être agréable. Quel était la foi d’Abraham ? La Foi d’Abraham est une celle qui croit que Dieu est capable de donner la vie à ce qui est mort. Donc pour Abraham ce qui est mort peut revivre, peut recevoir la vie. Sa Foi est celle qui appelle les choses qui n’existaient pas comme si elles existaient. Tel est le langage de foi d’Abraham et celui de sa vie avec Dieu.

Quel est alors la caractéristique de ta foi ? Celle qui voit avant de croire comme Thomas ? Celle qui dit si telle chose arrive les borgnes seront ministres ? Celle qui dit Dieu est puissant et après face à la durée de l’exaucement Dieu a disparu ou t’a oublié voir abandonné dans ta souffrance ? (cas d’une sœur en Christ, tenue rouge) ? Quelle est la foi que tu as ? Si ce sont celles citées ci-dessous ton exaucement n’aura pas lieu même après ton départ de cette terre,

L’autre caractéristique de la Foi d’Abraham est une Foi qui espère au moment où il n’est absolument plus rien à faire ou il n’ya plus raison d’espérer, de se battre pour quelque chose, de compter sur une promesse de Dieu. Et une autre caractéristique encore de sa Foi est une Foi qui ne faiblit pas au gré du temps et des circonstances, bref au gré des jours, des mois, des années, de la tempête du désert, de la souffrance, des moqueries, des critiques, des mauvaises langues. Une fois qui ne regarde pas aux situations qui se corsent et deviennent dures ou difficiles et qui ne se focalisent pas sur la réalité de la souffrance ou de la difficulté.

            De même sa foi est celle qui croit que ce que Dieu promet  il l’accomplit. Une Foi qui est absolument certain que Dieu a le pouvoir d’accomplir ce qu’il a promis.

 

2-Le langage de la Patience

Dieu est un Dieu patient. Il est lent à la colère et il est riche en bonté.

Patient pour pardonner et quelquefois avant de punir. Ce qui le conduit à accomplir sa parole ou ses promesses au temps fixé. Mais l’homme est un éternel impatient.

Le chrétien pourtant doit être à l’image de son Dieu, une personne

Patiente quelquefois les problèmes et les situations difficiles.

            Citons l’exemple de Joseph qui reçoit par des songes (rêves) des promesses de Dieu sur son avenir.

            Mais entre le jour où il reçoit la promesse de Dieu de l’élever et son accomplissement, il vit plusieurs situations même les plus douloureuses affectant son âme, son corps par la souffrance et son esprit par un sentiment d’abandon. Mais, cela ne l’empêcha pas de se tourner résolument vers son Dieu dans une attitude de fidélité.

            Les étapes de sa patience : Joseph est un orphelin de mère, confronté à la jalousie et à la haine, celles de ses propres frères ; à la réprimande de son propre père qui ne voyait pas en lui quelqu’un qui pouvait dans sa vie occuper une poste important ; au complot de ses frères qui cherchaient à le faire mourir (frères ou sœurs physiques et spirituels) ; à la critique et au blocage de l’accomplissement de la promesse de Dieu dans sa vie (v.20) ; au dépouillement de ce qu’il a comme valeur et biens ; au blocage et à l’arrestation ; à la vente ; à l’exil ; à un autre métier à savoir celui de domestique ; à la tentation et au mensonge d’une femme (ou d’un homme) ; à l’injustice et à la colère d’une personne qu’il a servi et rendu les affaires prospères ; à la prison ; à l’oubli même à la suite d’une générosité accomplie.

            Mais saches une chose l’Eternel est avec toi et la prospérité t’accompagne. Dieu mettra toujours des gens sur ton chemin pour que sa volonté s’accomplisse ; des gens qui te défendront et militeront en ta faveur. La Bible dit quand Dieu est avec quelqu’un, il dispose favorablement de ses ennemis et des portes de ces derniers. Genèse 39 :2, 21 et 41 :38-44

 

3-Le Langage de l’Espérance

Dieu est le Dieu de l’espérance. Nous prenons l’exemple de Paul, un chrétien rempli d’espérance en Dieu. Espérer c’est attendre et désirer comme possible une chose que l’on a demande ou que l’on a promis. Le langage de l’espérance conduit le chrétien à dire c’est encore possible alors qu’il n’y plus rien à faire ou à croire alors que tout espoir semble vain. L’espérance permet au chrétien d’être sauvé, de croire au salut de Dieu pour lui quel que soit le problème voire de s’attendre à l’exaucement de sa prière. 1Corinthiens 9 :10.

L’espérance du chrétien doit être très ferme comme de l’ancre. Hébreux 6 :18-19   

Et l’apôtre Paul dans sa vie chrétienne rencontré des situations difficiles.

Mais  dans ces difficultés rencontré (la faim, la soif, la persécution, la mort) il a tenu ferme. Pour lui ce que Dieu a promis, il a aussi le pouvoir de le réaliser. Paul dans la souffrance était toujours joyeux, patient dans la détresse et persévérant dans la prière. L’espérance en Dieu pour lui, en sa promesse est synonyme d’un état de joie chez le chrétien. Romains 12 :12

Dans son espérance Paul est fidèle, persévérant. Il croyait que l’espérance

en Dieu ne déçoit pas et en l’amour de l’Eternel pour lui, ce qui le conduit à le fermeté dans la foi. Romains 5 :5

 

 

4-Le Langage de la Victoire

Dieu est un Dieu de victoire. Il donne la victoire à tous. 1Corinthiens

15 :57. Ainsi le langage de ses enfants est et il doit être un langage de victoire. La victoire est un grand et un définitif avantage remporté à la guerre. La Bible nous dit dans toutes les situations nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a sauvé. Esaïe 25 :8-9

            L’illustration de David est à prendre en tant qu’une personne qui a vaincu le géant goliath. Pour David c’est Dieu seul qui peut exercer ses enfants au combat et les aider à traverser les murailles et donc tous les obstacles par la prière, la foi et l’espérance en lui. 2Samuel 22 : 30, 34-35

            David malgré qu’il ait été choisi comme roi il a été confronté à la jalousie, à la haine, à la mort, à la persécution, à la faim. Mais il croyait en la victoire de Dieu. Il avait compris que tout combat se fait avec Dieu et sous ses directives. Ainsi, il vient contre goliath au nom de l’Éternel le Dieu des armées. 1Samuel 17 : 50 et 2Samuel 5 :25 ; 7 :1

            Pour David, Dieu est celui qui délivre de la main de tous les ennemis. Il considère l’Eternel comme son Rocher, sa Forteresse, son Libérateur, son Bouclier, sa Force qui le sauve et qui l’affermit quand il est fatigué, sa Haute retraite, son Refuge, son Sauveur… 2Samuel 21 : 7, 11-20  et les Psaumes.

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :