Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

       

                 

   ID002012                    

TEXTE DE BASE : GENESE 6, 1-8                                

 

IV- Témoignages : Un esprit des eaux qui déroba en réalité le visage d’une personne décédée et qui épousa une femme avec laquelle elle eût des enfants.

 

 

A- Les Faits

 

Claude  ICHERT à l’âge de 21 ans mourut brutalement à la suite d’une maladie qui s’avérait au départ bénigne. Sa mort fut constatée par le médecin. Il passa un mois à la morgue et après sa famille l’enterra conformément au culte protestant. Ses parents savaient qu’ils venaient de perdre un fils intelligent et brillant à l’université. Douze ans après la famille de Claude reçut la visite d’une femme nommée Béatrice ICHERT accompagnée d’un nourrisson et d’un enfant de cinq ans. La femme se présenta comme étant leur belle fille et ses deux enfants leurs petits-fils. Les parents de Claude ne comprenaient rien surtout que cette femme se dit être la femme de leur fils Claude ICHERT qu’elle a épousé dix ans auparavant. Béatrice leur fit comprendre que Claude lui-même ne tardera pas à les rejoindre car ils étaient venus ensemble. Elle leur dit qu’ils ont voyagé ensemble jusqu’à cette commune qu’elle ne connaît pas et dont elle foule les pieds pour la première fois. Elle leur fit comprendre que c’est même son époux Claude ICHERT qui sachant les différents moyens de transport les a amenés jusqu’à destination. De plus, c’est aussi lui dit-elle qui leur a indiqué la maison de ses parents. La famille ICHERT prenait ce fait pour une blague de mauvais goût mais le garçon de cinq ans de Béatrice ressemblait par ses traits à leur fils Claude. C’est alors qu’elle informa Béatrice que leur fils Claude est décédé depuis douze ans, à l’âge de vingt-un ans. Béatrice, à son tour, ne les croyait pas.   Elle avait pris le soin de venir avec différents documents qui étaient des preuves de tout ce qu’elle avançait. Parmi ces documents : leur acte de mariage portant le nom Claude ICHERT, les photos de mariage et de famille…Sur tous les photos la famille ICHERT n’en revenait pas c’était bien leur fils Claude qui était sur les différents photos avec Béatrice, avec l’un des enfants ou les deux enfants.

 

            Béatrice raconta comment elle avait rencontré Claude. Lors de leur mariage, il lui avait fait comprendre qu’il n’était pas en de bon terme avec ses parents. Il avait pris de son côté pour témoins des amis à lui. Mais, elle, Béatrice par amour insista pour qu’il se réconcilie avec ses parents et surtout, pour elle, il était très important que leurs enfants rencontrent leur grand-père, leur grand-mère et sa famille ; étant donné, que Claude connaissait déjà tous les membres de sa famille. A force d’insister au fil des années, Claude accepta la proposition de Béatrice de rencontrer la famille de Claude. Maintenant, Béatrice comprenait pourquoi Claude remettait toujours à un autre jour la visite de ses parents et qu’il y avait toujours un imprévu de dernière minute qui rendait impossible la visite à sa belle-famille. Aussi voyait-elle pourquoi son époux était triste et silencieux le jour de leur départ. Elle saisissait pourquoi il répétait qu’il les aimait elle et les enfants comme si quelque chose de grave allait se passer. En rentrant, rentrant chez elle, Claude et toutes ses affaires avaient disparu. Elle alla à son lieu de travail mais on l’informa qu’il n’y a jamais eu de Claude ICHERT parmi tous les employés de cette Entreprise. Ses amis non plus n’avaient plus de ses nouvelles.

 

   B- Conclusion

 

            En vérité, Claude est bien mort. Mais un esprit des eaux a pris son visage et il a volé son identité. Cet esprit s’est marié voir a épousé une femme qui elle est humaine. Il a eu des enfants avec elle. La situation aurait continué n’eusse été la détermination de Béatrice qui chaque que cet ange déchu remettait à plus tard la visite de la Famille ICHERT.

 

 

V- Témoignages : Une femme qui tomba enceinte d’un esprit humain avec le concours d’un esprit des eaux et qui enfanta d’une fille en réalité.

 

MUSIQUE
ARTISTE:   RESURRECTION           
  
 
CHANT: RETROUVER LE CHEMIN 
SOYEZ TOUJOURS JOYEUX, PRIEZ SANS CESSE...1THESSALONICIENS 5, 16-17
Rédaction :Docteur Pasteur Henri KPODAHI.
                    
                       
Tag(s) : #ENSEIGNEMENT
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :