Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


 

GRANDEUR ET RICHESSE DE NOTRE POSITION SPIRITUELLE EN CHRIST (Suite)

 

 Henri VIAUD-MURAT

 


 

 

Rendez-vous compte qu’en Jésus-Christ, nous bénéficions, d’une manière imméritée, de « l’infinie richesse » de la grâce de Dieu ! Cette grâce nous est pleinement et en permanence disponible, si nous voulons bien croire.

 

6. En Christ, Dieu nous a appelés à Sa gloire éternelle.

« Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus-Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables » (1 Pierre 5 : 10).

Si nous n’étions pas déjà en Jésus-Christ, nous ne pourrions pas répondre à cet appel de Dieu, et la gloire éternelle nous serait interdite. A présent, nous y avons accès.

« Je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ » (Philippiens 3 : 14).

 

7. En Christ, nous avons été élus et prédestinés à être des enfants de Dieu parfaits.

« En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui, nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté » (Eph. 1 : 4-5).

« C’est lui que nous annonçons, exhortant tout homme, et instruisant tout homme en toute sagesse, afin de présenter à Dieu tout homme, devenu parfait en Christ » (Col. 1 : 28).

Il s’agit ici d’une promesse de perfection concrète, dans tous les aspects de notre vie. Notre esprit, en effet, est déjà parfait en Christ. Mais cette perfection doit passer, par la foi, dans notre vie de tous les jours. C’est l’œuvre de Dieu dans la vie de ceux qui croient, afin que Christ puisse venir enlever une Epouse parfaite, sans ride ni tache.

 

8. En Christ, nous avons été pardonnés de tous nos péchés.

« Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ » (Eph. 4 : 32).

 

9. En Christ, nous avons été rachetés par Son sang.

« En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce » (Eph. 1 : 7).

« Mais maintenant, en Jésus-Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été rapprochés par le sang de Christ » (Eph. 2 : 13).

« Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ; et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ. C’est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire » (Romains 3 : 23-25).

 

10. En Christ, nous sommes morts, ensevelis et ressuscités.

C’est notre esprit qui est passé par ces étapes en Christ.

« Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ? Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché ; car celui qui est mort est libre du péché. Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui, sachant que Christ ressuscité des morts ne meurt plus ; la mort n’a plus de pouvoir sur lui. Car il est mort, et c’est pour le péché qu’il est mort une fois pour toutes ; il est revenu à la vie, et c’est pour Dieu qu’il vit. Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ » (Rom. 6 : 3-11).

Notre corps physique n’est pas encore ressuscité, mais il le sera un jour en Christ :

« Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, lors de son avènement » (1 Cor. 15 : 22-23).

Par Sa mort et Sa résurrection, Jésus nous a fait bénéficier d’une circoncision spirituelle, qui nous libère de l’emprise de la loi de péché qui est dans la chair :

« Et c’est en lui que vous avez été circoncis d’une circoncision que la main n’a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair : ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité des morts. Vous qui étiez morts par vos offenses et par l’incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses » (Col. 2 : 11-13).

Le baptême d’eau représente notre ensevelissement en Christ. Le fait d’être « baptisé en Christ, » c’est-à-dire « plongé en Christ, » nous permet à présent d’être « revêtus de Christ » :

« Vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ » (Galates 3 : 27).

 

 

A SUIVRE

 


MUSIQUE AVEC  

ARTISTE :MATT REDMAN 

CHANT:BENI SOIT LE NOM DU SEIGNEUR

 

 

 

 

TEMOIGNAGE CHRETIEN : Jean-Claude Buis

 

(Limitez-vous à ce témoignage, les autres liens ne sont pas forcément bibliques)

 

 

 

Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu le Père et de Jésus-Christ notre sauveur....

 

Rédaction : Pulchérie Wiesner

 

Coordonnateur du MIDEGUE : Pasteur Henri

 

 

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :