Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SEMINAIRE FIN D'ANNEE     CIFOC STRASBOURG SEMINAIRE DE FIN D'ANNEE

 

      nouveau-55.gif MIDEGUE BOUTIQUE SHEKINAPOUR LES FÊTES DE FIN D'ANNEE LE PRIX DES LIVRES NUMERIQUES PASSENT DE 10 euros à 7euros. ET POUR 2 LIVRES ACHETES LE 3ème est GRATUIT. POUR 3 LIVRES ACHETES 2 OFFERTS GRATUITEMENT. POUR RECEVOIR LE(S) LIVRES GRATUITS ECRIVEZ DIRECTEMENT AU DOCTEUR PASTEUR HENRI KPODAHI A pasteurhenri7@hotmail.fr POUR LEUR ACHEMINEMENT PAR MAIL. Si vous rencontrez des difficultés pour l'achat en ligne, écrivez directement à l'adresse mail du pasteur. Merci

CULTE LES DIMANCHES DE 16H-18H A ROSNY BOIS PERRIER AU 147 BOULEVARD ALSACE LORRAINE (DERRIERE HYPER BAZAR 4ème ETAGE SALLE ISAAC)EN ÎLE DE FRANCE ET CULTE A STRASBOURG LES DIMANCHES DE 10H-12H AU 7 RUE BALDNER 67100 STRASBOURG EN ALSACE Tél 0388813623 et 0171602350
1-DESORMAIS LES CULTES DU DIMANCHE DE L'EPBE MIDEGUE ÎLE DE FRANCE LES DIMANCHES DE 16H-18H A ROSNY BOIS PERRIER AU 147 BOULEVARD ALSACE LORRAINE (DERRIERE HYPER BAZAR 4ème ETAGE SALLE ISAAC)Itinéraires RER E direction Villier descendre à la Gare Rosny bois perrier sortie du côte du BUS 121 direction VILLEMOMBLE arrêt LE MARNAUD, 2ème arrêt après la Gare (Ne sortez pas du côté du CENTRE COMMERCIALE)
2- LES CULTES DE MIDEGUE-EPBE STRASBOURG ONT LIEU LES DIMANCHES DE 10H-12H ET MERCREDI 19H0-20H30 AU NEUDORF AU 7 RUE BALDNER 67100 STRASBOURG Bus 14, 24 arrÊt mulhouse aux feux 1 ère rue perpendiculaire à la rue des Carmes ouTRAM d, E ArrÊt etoile polygone et route du Polygone, 2ème rue à gauche: enseigne Eglise Protestante Béthel,
Contact Tél. 03 88 81 36 23 ...
RENTREE SCOLAIRE ET ACADEMIQUE 2011-2012 AU 1er SEPTEMBRE 2011 A L'ITHEB Strasbourg et à l'ITHEB Île de France pour LES COURS BIBLIQUE ET THEOLOGIQUE A STRASBOURG, ROSNY BOIS PERRIER ET PAR INTERNET Tél. 03 88 81 36 23 ANIMES PAR LE DIRECTEUR DE L'ITHEB LE PASTEUR HENRI K. ET UN EQUIPE DE PROFESSEURS CHRETIENS COMPOSEE DE SERVAVTES DE DIEU, DE SERVITEURS DE DIEU ET DE LAÏCS...
INSTITUT ITHEB
ID002012DOCTEUR PASTEUR HENRI KPODAHI
   
        CHAPITRE II-LE FIANCE ET LA FIANCEE CHRETIENS

I- LA RENCONTRE DE DEUX ÂMES DIFFERENTES

         Les fiançailles constituent la rencontre de deux âmes différentes. Le conjoint et la conjointe n’ont pas le même héritage ni le même vécu depuis l’enfance.

         Le fiancé ou la fiancée a vécu soit des situations physiques, psychologiques, spirituelles voir des faits difficiles ou de souffrances qui ont affectées son âme, qui l’ont chargé ou qui l’ont captive. L’on peut donc avoir un fiancé ou une fiancée colérique, violent, bagarreur, méchant, peureux, faible, arrogant voir dépendant de sa famille, de ses parents ou de ses ami(e)s.

         En effet, certaines personnes, chrétiens ou non ont été attaqués depuis leur enfance, d’autres avant même leur naissance et d’autres encore dès leur jeunesse. Quelquefois, ces situations difficiles ou ces méchants (ces adversaires) ne les ont pas emporté sur eux mais d’autres fois oui. Le but final était de laisser des blessures, de l’amertume, de la rancune, de la colère dans leur âme afin qu’elles demeurent dans des cordes ou des liens d’âme et dans des prisons spirituelles.

         L’un ou l’autre des fiancés a eu dans sa vie un père ou une mère ou un parent qui l’a terrorisé par ses paroles, qui l’a rabaissé par ses propos et qui avait la main mise sur sa vie pour tout ce qu’il ou qu’elle faisait ou devait entreprendre au point de lui voler sa liberté et d’annihiler sa volonté et son faire. Finalement, l’on a un fiancé ou une fiancée mort spirituellement parce qu’un esprit a influencé leur parent pour les rendre esclave de la haine contre le membre concerné de sa famille.

         Ainsi, l’on a un fiancé ou une fiancée dont les jours n’ont pas été en sûreté, une personne dont la sagesse et la connaissance n’ont pas été développées pour qu’elle vive une vie de victoire au point de se sortir des situations difficiles et complexes. L’on a finalement une personne qui peut être fragilisé par rapport à Dieu comme Père et vis-à-vis de la crainte de Dieu.

         Un travail approfondi doit être fait au moment des fiançailles pour que l’âme du fiancé ou de la fiancée soit délivrée de cette mort spirituelle, aussi pour que ses pieds évitent la chute. La finalité reste qu’il marche devant Dieu et à la lumière des vivants. 1JEAN 3, 11-18

 

II - LE TEMPS DU PARTENARIAT

         Dieu en créant l’homme a fait de lui son partenaire. Dans son projet de création de la femme, il respecta cette vision. L’homme et la femme ne sont pas appelés à être des adversaires voire des ennemis mais des partenaires. C’est dire donc que le temps des fiançailles est le moment ou le fiancé et la fiancée sont invités à expérimenter le projet de Dieu de la femme aide de l’homme. La femme ou la fiancée n’est donc pas celle qui fait tout. Elle est plutôt celle qui aide l’homme qui a la charge de garder, de protéger et de construire et à bénir.

Au temps des fiançailles, les fiancés doivent apprendre à s’écouter. L’un accordera plus d’attention à l’autre et l’écoutera au point de l’entendre. C’est dans cette attitude que se construit le respect dans les fiançailles.

Les fiancés comme partenaire apprennent à se dire la vérité et commencent à se dire la vérité. Ils parlent comme ils le devraient sans fausseté, sans faux semblants et sans mensonge. Chacun reconnaît ses torts et œuvre pour ce qui est juste, vrai pour tous les deux et honorable pour l’autre. L’un ou l’autre évitera d’avancer et de persévérer dans un chemin ou une décision qui ne construit pas mais plutôt qui détruit les projets de Dieu pour tous les deux.

Lorsque l’un des fiancés agit mal  ou méchamment contre l’autre, il doit reconnaître ses  torts auprès de ce dernier et surtout se repentir de sa méchanceté devant Dieu. Aucun des fiancés ne continuera à avancer ou à marcher avec l’autre comme étant innocent au point dire : « qu’ai-je fait ? », « je ne vois pas ce que j’ai fait de mauvais ou de mal » ou « si j’ai agi ainsi c’est par ta faute ou c’est parce que tu as parlé de la sorte ». Une pause est nécessaire et elle doit être prise  pour une réconciliation réciproque et celle aux yeux de Dieu avant de continuer à cheminer ensemble. Ne pas marquer une véritable pause pour régler un conflit entre deux partenaires c’est ouvrir la porte au combat de toutes sortes.

Dieu est l’auteur des fiançailles, ne l’oublions pas. Dieu doit être au cœur des fiançailles chrétiennes et de la vie des fiancés. Tout ce que le fiancé et la fiancée feront seront toujours pour la gloire de Dieu. Dieu habitant en eux par le Saint-Esprit, les fiancés marcheront selon l’Esprit afin de ne point accomplir les désirs de la chair.

 

          ...

 

 

      Extrait du livre II "LES FIANÇAILLES CHRETIENNES ", Auteur Docteur Pasteur Henri Kpodahi.

Ecrivez votre mail et validez dans la case ou allez à la Page de BIENVENUE DANS L'ONGLET NEWSLETTER ABONNES-TOI GRATUITEMENT

Les Orateurs de nos Articles :
prophetesse irene3007DSC00003
ID002012Denis-Despinoy-WATCHMAN NEE Photo de Mamadou Karambiri
ads facebook
MUSIQUE
ARTISTE:" YOLANDA ADAMS             
                   
 CHANT: OH HOLY NIGHT
SOYEZ TOUJOURS JOYEUX, PRIEZ SANS CESSE...1THESSALONICIENS 5, 16-17
Rédaction : Pasteur Henri K.                      
Tél 03 88 81 36 23 / (0033) 3 88 81 36 23
Coordonnateur du MIDEGUE
MINISTERE MIDEGUE
Tag(s) : #ENSEIGNEMENT

Partager cet article

Repost 0