Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

GRAINES DE GUERISON - QUESTIONS DE COEUR I

ISABELLE  DERAIN

 

 

 

 

Nous allons maintenant aborder une question essentielle, celle du cœur. La Parole de Dieu est puissante et efficace, nous dit Heb. 4:12, mais lorsque l'on considère la vie de certaines personnes, il semblerait que cette parole n'ait pas beaucoup d'effet, voire même, d'ailleurs, aucun effet . Le problème ne réside pas dans la Parole de Dieu, mais vient du cœur de l'homme. Jésus a comparé la Parole à une semence, une bonne semence, et le cœur de l'homme à un terrain. Au travers de la parabole du semeur, Jésus nous montre qu'une seule et même semence, qui est supposée produire de bons fruits, peut ne rien produire du tout, ou rien qui ne vienne à la maturité. A part la semence, il y a un autre élément important qui est le terrain. Jésus compare la semence à la Parole de Dieu, et le terrain au cœur de l'homme. Au travers de cette parabole, il montre bien que la semence, c'est-à-dire la Parole de Dieu, est toujours prête à produire du très bon fruit, mais que la qualité du terrain ou du cœur de l'homme va déterminer si cette semence va ou non produire quelque chose. L'attitude du cœur de l'homme, face à la Parole de Dieu, est déterminante. L'attitude de votre cœur devant la parole, en l'occurrence la Parole de guérison, puisque c'est le sujet que nous traitons ici (mais cela est également valable pour toute autre promesse de la Parole de Dieu), va déterminer si oui ou non cette parole va produire un effet dans votre vie. Regardons ensemble ce passage qui se trouve dans l'évangile de Luc :

Luc 8 : 5-8

5 Un semeur sortit pour semer sa semence. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : elle fut foulée aux pieds, et les oiseaux du ciel la mangèrent.6 Une autre partie tomba sur le roc : quand elle fut levée, elle sécha, parce qu'elle n'avait point d'humidité.Lire la suite

  

 

Un peu plus loin, Jésus va expliquer cette parabole :

Luc 8 : 11-15

11 Voici ce que signifie cette parabole : La semence, c'est la parole de Dieu.12 Ceux qui sont le long du chemin, ce sont ceux qui entendent ; puis le diable vient, et enlève de leur coeur la parole, de peur qu'ils ne croient et soient sauvés.Lire la suite

  

 

Jésus a dit lui-même que la parole de Dieu est une semence; c'est quelque chose qui doit être semé dans le cœur de l'homme. La semence de la Parole est une bonne semence, qui est semée dans différents terrains, et qui va produire différents résultats, selon le terrain en question. Ce passage nous parle de différents types de terrains, ou de différents types de cœur :

  

1/ Le cœur endurci

Jésus parle au verset 5 du « long du chemin », et montre que c'est un endroit dur sur lequel on a marché. C'est à dire un endroit où rien ne peut pénétrer, parce que c'est dur. En plus, Il dit que les oiseaux du ciel vont manger cette semence, ou, si vous préférez, que le diable va enlever la parole du cœur de ceux qui ont entendu.

Lorsque le cœur d'un homme est endurci, il ne peut pas comprendre la parole de Dieu, ni aucune chose spirituelle, ce qui a été le cas des disciples à certains moments. Juste après que Jésus a marché sur l'eau, et qu'il est monté dans la barque, il nous est dit dans:

Marc 6 : 51-52

51 Puis il monta vers eux dans la barque, et le vent cessa. Ils furent en eux-mêmes tout stupéfaits et remplis d'étonnement ;52 car ils n'avaient pas compris le miracle des pains, parce que leur coeur était endurci.

  

 

Voyez, ce passage nous montre qu'à ce moment-là les disciples avaient un cœur endurci, et c'est ce qui les a empêchés de comprendre le miracle de la multiplication des pains.
Un autre groupe de personnes, dont le cœur était particulièrement endurci, était celui des pharisiens. Face à Jésus qui est la Parole incarnée, face à tous les miracles qu'Il faisait, ces gens avaient un cœur insensible. Ils ne comprenaient pas ce qui se passait. En plus, ils s'opposaient constamment à Jésus, et disaient que c'est par Belzébul qu'Il faisait ces miracles. En parlant d'eux, Jésus cite un passage du prophète Esaïe qui avait dit à leur sujet :

Matthieu 13 : 14-15

14 Et pour eux s'accomplit cette prophétie d'Esaïe : Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point.15 Car le coeur de ce peuple est devenu insensible ; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu'ils ne voient de leurs yeux, qu'ils n'entendent de leurs oreilles, Qu'ils ne comprennent de leur coeur, Qu'ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse.

  

 

Parfois, vous pouvez voir ou entendre des choses sans bien les comprendre, mais soyez des personnes ouvertes et prêtes à recevoir ce qui vient de Dieu. Ayez ce cœur qui dit : « Seigneur, si cela vient de Toi, je le veux. Je ne comprends pas bien, mais trouve en moi un cœur bien disposé. » La Parole est puissante, mais il ne faut pas que le cœur qui la reçoit soit endurci. Cette question de cœur regarde chaque individu personnellement. Je ne peux décider que pour moi-même de ne pas avoir un cœur endurci. Vous de même, prenez cette même décision pour vous-même, afin que la Parole de Dieu puisse pénétrer en vous et produire le résultat que vous recherchez.

 

2/ Le cœur sans profondeur

C'est le deuxième type de cœur dont parle Jésus. Dans la parabole du semeur, Il parle de roc, de cœur rocailleux. Sur le roc, la semence a commencé à germer, mais les racines ne peuvent pas s'y enfoncer, car un roc est quelque chose de très dur. Dans le premier cas, les gens ne reçoivent pas du tout, car leur cœur est complètement endurci, mais dans le deuxième cas, il nous est dit qu'ils reçoivent avec joie, qu'ils croient pour un temps, puis succombent au moment de la tentation.

Nous avons vu, dans les chapitres précédents, que c'est par la foi et la persévérance que nous héritons des promesses. Il y a, malheureusement, des personnes qui commencent à croire lorsqu'elles entendent la Parole, mais qui ne persévèrent pas, juste parce que les symptômes de la maladie ne les quittent pas comme elles le pensaient, ou simplement parce qu'elle paraît revenir après quelques temps. Ce sont des personnes qui se découragent facilement, et qui abandonnent le terrain de la foi face à l'adversité. L'adversité, nous la trouverons toujours, tant que nous serons sur cette terre. Tant que nous vivrons sur la terre, le diable et ses démons essaieront, de temps à autre, de nous susciter des embûches.
Cela me rappelle l'histoire d'une dame qui avait demandé à un prédicateur de prier pour elle, afin que le diable cesse de lui créer des problèmes. Alors, ce prédicateur lui avait demandé si elle voulait qu'il prie pour qu'elle meure, et cette dame s'était vraiment fâchée. Il essayait seulement de lui faire comprendre que c'est seulement quand nous serons au ciel que tout sera parfait, et que nous ne trouverons plus d'adversité, mais tant que nous serons sur la terre, nous aurons à y faire face d'une manière ou d'une autre. La question est juste d'apprendre comment y faire face, parce que Jésus a remporté une victoire parfaite sur le diable.

Prochainement

3/ Le cœur inattentif ...

 

 Finissez en musique

 

 

PLAN

  

QUESTIONS DE CŒUR

1/ Le cœur endurci

2/ Le cœur sans profondeur

 

 

Proverbes 4 : 23

23 Garde ton coeur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie.

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :