Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

1er ENSEIGNEMENT : PASSER DES TENEBRES A LA LUMIERE- SEQUENCE VIDEO

 

Des ténèbres à la lumière - Reinhard Bonnke

                      

  

 

 

 

   2ème ENSEIGNEMENT: SEMER ET RECOLTER - SEQUENCE ECRITE

Jésus nous montre que nous ne pouvons pas compter sur des résultats précis.

 

3 Il leur parla en paraboles sur beaucoup de choses, et il dit : Un semeur sortit pour semer.4 Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : les oiseaux vinrent, et la mangèrent.Lire la suite

Des résultats précis ?

Jésus nous montre que nous ne pouvons pas compter sur des résultats précis. Semer la Parole peut avoir des effets variant l'un de l'autre, peut ne rien rapporter ou jusqu'à cent fois plus que ce qui a été investi. (Matthieu 13 : 8). La semence de la Bonne Nouvelle ne produit pas toujours de fruit, mais nous ne devons jamais nous lasser de la semer. Le Seigneur nous dit cela afin de nous encourager quand nous avons l'impression que notre œuvre n'est pas très fructueuse. Si nous semons et que la moisson est très pauvre, nous n'avons pas besoin de nous condamner. Naturellement, nous nous faisons du souci, et nous nous demandons si nous avons fait une erreur, si nous sommes encore dans la volonté de Dieu, si notre motivation est juste ou si nous avons raté l'appel de Dieu dans notre vie etc. La réponse n'est pas à chercher dans un quelconque échec de l'église mais, comme Jésus Lui-même l'a dit, la moisson dépend de la terre dans laquelle elle tombe. Jésus trouva un terrain très dur à Nazareth et des nations entières ressemblent parfois à des « Nazareth ». Là où l'Evangile a du succès, les gens sont tout aussi ordinaires que partout ailleurs.

La semence de Dieu ne produit pas toujours une récolte abondante. Jésus parla de pertes : certaines semences furent mangées par les oiseaux, d'autres détruites, certaines tombèrent dans une terre peu profonde, dans des cœurs superficiels, d'autres commencèrent à prendre racine mais furent étouffées par les « soucis de la vie » et fanèrent. Les causes de ces échecs ne sont pas à rechercher dans la graine ou la semence mais dans les circonstances ; les semailles doivent continuer coûte que coûte.

La semence de la Parole est toujours bonne. Nous n'avons pas besoin d'un autre Evangile, d'un complément à l'Evangile, ni d'enseignements plus modernes et génétiquement modifiés.

23 puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu.

La Parole porte en elle-même le germe de vie du Saint-Esprit. Si nous modifions la Parole ou si nous la mixons avec nos propres spéculations et raisonnements, elle échouera et ne germera pas.
Les résultats ne dépendent pas du semeur ou de qui que ce soit. Tous, le digne et l'indigne peuvent répandre la semence. Un semeur n'a pas besoin de don surnaturel pour semer et les leaders dans les églises ne devraient jamais décourager ou empêcher quiconque d'accomplir cette œuvre. Certains leaders ont été parfois très surpris de voir des personnes qu'ils considéraient inaptes à la tâche avoir de grandes victoires et pareils résultats. Ceci concernerait la moitié des personnages de la Bible. Peut-être, nous nous sentons également incompétents, mais il y a peu « d'ouvriers » a dit Jésus, et le travail est trop urgent. La seule qualification requise pour cette tâche est de savoir manier la semence même s'il s'agit seulement d'une poignée.

Une semence personnifiée

La semence de la Parole devrait être incarnée dans nos vies. La version de cette parabole dans l'Evangile de Marc donne une couleur particulière :

20 D'autres reçoivent la semence dans la bonne terre ; ce sont ceux qui entendent la parole, la reçoivent, et portent du fruit, trente, soixante, et cent pour un.

La semence qui a été semée devient une semence en nous-mêmes et nous devenons une incarnation de la Parole. Christ nous sauve afin d'en sauver d'autres. Chacun est en mesure de semer si nous avons quelque chose à semer. Les « ignorants » de la Bible n'ont rien à partager. La Parole devrait être en nous, « plantée en nous » (Jacques 1 : 21), faisant de nous des porteurs de la Parole. Les témoins de l'Evangile doivent être des produits de l'Evangile.

Le Seigneur met son bras autour de nos épaules lorsque nous sommes déçus de notre travail. Il nous montre alors le sol dur comme de la pierre ou les buissons d'épines et les mauvaises herbes qui empêchent toute semence de prendre racine. Certaines graines tombent sur le sentier et ce sentier a été tassé par les propres pieds du semeur. Nous sommes des êtres humains. De quelque manière que ce soit, il y aura des résultats au jour de la moisson.

Voici une liste des principes de base de la semence et de la moisson comme Jésus nous les a enseignés. Ils sont très importants :

  • Il n'y a aucune moisson sans semailles.
  • La Parole est toujours une bonne semence.
  • Il faut semer constamment, partout et sans acceptation de personne.
  • Il y aura toujours une moisson.
  • Dans notre monde imparfait, les résultats seront toujours imparfaits.
  • Les conditions ou les circonstances, le sol où tombe la semence, ont des répercussions directes sur la taille et l'état de la moisson.

Ces principes de base ne changent pas. Tant de théories ont été développées et mises en avant quant à ce qu'il faut faire et comment il faut le faire, mais nous devrions particulièrement prendre garde à ce que Jésus a dit. Rien n'est comparable à la joie que nous ressentons lorsque nous voyons les résultats de notre propre travail.

6 Celui qui marche en pleurant, quand il porte la semence, Revient avec allégresse, quand il porte ses gerbes.

Voilà de quoi il est question et non de « voler » les gerbes du grenier de notre voisin pour remplir notre propre grenier.

Dans certains endroits, il n'est guère facile de gagner des gens à Christ. Jésus fut rejeté de Nazareth, sa propre ville, et ne put y accomplir des miracles. Les prédicateurs qui négligent cette réalité, exigent de grandes choses de leur congrégation et demandent toujours plus d'efforts, de prières, de sainteté, de sacrifices, de ceci et de cela. Lorsque le réveil tant attendu est retardé, la faute est recherchée à droite, à gauche et au centre ; des congrégations entières et des générations entières de chrétiens sont ainsi châtiées. Mais tout ce que Jésus demande est de semer la semence et non de savoir si les semeurs étaient des saints.

1 Jette ton pain sur la face des eaux, car avec le temps tu le retrouveras ;2 donnes-en une part à sept et même à huit, car tu ne sais pas quel malheur  peut arriver sur la terre.Lire la suite

Si nous attendons que les circonstances soient propices ou que la culture, la mode, les attitudes et les traditions autour de nous changent, alors nous ne commencerons jamais. Les premiers disciples allaient partout, comme Jésus les avait instruits afin de : « prêcher la Bonne Nouvelle à toute créature » (Marc 16 : 15). L'ère romaine était bien restrictive et dure, mais c'est à ce moment-là que les premières moissons furent rentrées. Jésus a dit que nous recevrons un salaire pour notre travail, non pour les résultats.

Le miracle de l'Evangile

Il y a une autre parabole sur la semence dans Marc 4 : 26-29, qui donne un plus large aperçu sur le principe de la croissance de la semence.

26 Il dit encore : Il en est du royaume de Dieu comme quand un homme jette de la semence en terre;27 qu'il dorme ou qu'il veille, nuit et jour, la semence germe et croît sans qu'il sache comment.Lire la suite

Nous n'avons pas besoin de fabriquer artificiellement une moisson. « D'elle-même » est ici le terme grec ‘automatos' – où nous pouvons très facilement reconnaître le mot « automatiquement ». Puis vient la phase suivante : « Dès que le fruit est mûr, on y met la faucille car la moisson est là ». Voilà le miracle de l'Evangile. Tous nos efforts de persuasion n'amèneront jamais quelqu'un à se repentir ou à la justice. Voilà l'histoire d'Israël avant l'avènement de Christ ; l'éloquence et les avertissements des prophètes ne sauvèrent personne du péché. Aucune industrie humainement créée ne pourra produire des résultats pour le Royaume. Nous ne pouvons point créer de nouvelles naissances ; ceci est l'œuvre exclusive du Saint-Esprit.

Lorsqu'il est question de l'Evangile, toute personne qui moissonne a aussi semé, et tous ceux qui sèment récolteront également. Voilà où nous nous tenons et où nous travaillons – et continuerons d'œuvrer jusqu'au retour de Jésus.

 

 

3ème ENSEIGNEMENT : LA PUISSANCE DU SANG DE JESUS - SEQUENCE VIDEO

 

 

 

 4ème ENSEIGNEMENT : INTERCESSION...UNE MISSION SPECIALE POUR LES CROYANTS

1 J'exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes,2 pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté.Lire la suite

L'intercession est une mission spéciale pour les disciples de Jésus

Les chrétiens sont appelés à accomplir un « travail » bien particulier par leurs prières. Ils ne doivent pas seulement demander des choses pour eux-mêmes mais se tenir sur la brèche devant Dieu pour d'autres. Ceci est un aspect essentiel du mandat que Jésus nous a donné sur la terre. C'est la prière qui met les choses en mouvement dans le monde spirituel. Jésus Lui-même intercède pour nous et nous sommes appelés à Le suivre avec détermination dans ce domaine également.

Cependant, l'œuvre de la prière ne se suffit pas à elle-même ; nous avons besoin de bien plus si nous voulons véritablement entrer dans l'intercession. De Jésus, notre modèle, coulait un immense flot de compassion. C'était la force qui le motivait. La puissance qui habite l'intercession provient d'un sentiment débordant et spontané de compassion et d'amour. Ce sont en général des sentiments très naturels quand il s'agit de notre propre famille et de nos amis, mais il est également bon de permettre au Seigneur de déposer d'autres sujets dans nos cœurs. Si nous sentons un fardeau d'intercession sur le cœur, cela signifie que Dieu veut nous confier quelque chose d'important.

14 Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute.15 Et si nous savons qu'il nous écoute, quelque chose que nous demandions, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée.

L'Ancien Testament nous donne des exemples impressionnants de prières. Abraham pria Dieu pour Abimelech et pour les villes de Sodome et Gomorrhe qui étaient destinées à la destruction. Moïse, Salomon, Eli, Ezéchiel, Daniel, Esdras, Esther, Jérémie et beaucoup d'autres prophètes prièrent pour le peuple d'Israël. Il existe même des Psaumes d'intercession dans la Bible.

L'intercession a la puissance de changer le cours des choses

Et tant qu'évangéliste, je suis appelé à me tenir devant de grandes foules, mais jamais je n'oserais leur prêcher le message de la Bonne Nouvelle si je n'étais pas sûr qu'il y a eu de l'intercession pour ces gens.

Durant nos campagnes d'évangélisation, mon âme est remplie d'un esprit de prière et d'intercession ; parfois je me lève en pleine nuit. Des centaines et parfois même des milliers d'intercesseurs me soutiennent dans la prière lorsque je suis à l'œuvre sur la plate-forme. Pour mon esprit, cela ressemble à un puissant souffle d'air qui permet à un aigle de s'envoler vers les cimes. Je regarde cette mer humaine devant moi et sais que Satan devra lâcher prise.

En comparaison, dans le monde occidental, seulement quelques non-chrétiens s'aventurent à assister à une réunion d'évangélisation. S'ils viennent à ce genre de réunion, c'est souvent parce qu'ils ont été invités par quelqu'un qui a intercédé en leur faveur devant Dieu durant un certain temps et qui a préparé le terrain.

Mais qu'en est-il des gens dans les pays surpeuplés d'Afrique, d'Asie, en Chine, en Inde et en Indonésie ? Combien d'entre eux ont-ils été portés dans la prière devant le Seigneur ? Qui intercède et se tient sur la brèche pour eux, comme nous le lisons dans Ezéchiel ? Ces foules immenses se composent d'innombrables individus uniques et précieux. Ce sont des êtres humains comme vous et moi. Si nous ne prions pas pour eux, qui le fera ?

Nos prières percent les ténèbres d'un monde torturé comme des armes au laser ; elles sont comme des rayons de lumière qui apportent la bénédiction de Dieu sur la terre, transmettant la puissance de Golgotha et la résurrection de Jésus. L'intercession a la puissance de changer les choses qui semblaient inchangeables et de bloquer l'influence qu'aimerait exercer le diable.

30 Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas; mais je n'en trouve point.

Si Dieu avait trouvé une telle personne, lorsque Ezéchiel écrivait ce passage, ceci aurait été inévitablement mentionné dans le livre du prophète et son nom aurait été immortalisé. Lorsque nous intercédons, nous nous joignons aux troupes d'élites de Dieu, une armée de guerriers engagés qui sont bien connus au ciel et qui accomplissent de grandes choses.

Intercession – car il n'y a personne d'insignifiant aux yeux de Dieu.

Chaque être humain a une valeur incomparable. L'intensité de nos prières devrait aller de pair avec l'état désespéré duquel les gens doivent être libérés. Plus ils sont enchainés par le monde, plus notre intercession doit être intense. Personne ne devrait vivre sans avoir quelqu'un qui prie pour elle ou pour lui.
Lorsque nous lisons 1 Timothée 2 : 1-4, nous réalisons que le but ultime et suprême de l'intercession est l'évangélisation. Dieu veut que tous ( !) soient sauvés. Alors prenons d'assaut le trône et prions pour que beaucoup de gens soient sauvés et rachetés !
L'intercession n'est pas un babillage pieux ou des mots vides mais un cri à l'aide venant du cœur. L'intercession n'est pas accomplie et terminée par « Seigneur, bénis-moi et bénis les autres. Amen ! » Notre Seigneur pria avec ferveur pour nous jusqu'à suer du sang. Il pria même pour les soldats qui martelèrent les clous dans Sa chair tremblante. L'intercession demande un engagement, du sérieux et de la fidélité.
Priez pour tous les gens – car vivre sans Christ est une chose terrible. Il n'y a qu'un Sauveur, et si les gens Le rejettent, rien d'autre ne pourra les aider. Que peuvent-ils faire alors ? Il n'y a aucune autre alternative. Voilà pourquoi l'intercession est absolument essentielle.

L'intercession amène l'intervention divine

« Plus de choses sont forgées dans la prière que le monde ne rêve de voir se passer » (Alfred Lord Tennyson). Ceci sonne bien à nos oreilles mais n'est que la moitié de la vérité. L'autre moitié devrait être : « Beaucoup de choses ne sont pas arrivées car de nombreuses personnes n'ont pas prié ce que le monde rêve de voir arriver. »
Beaucoup de prières soi-disant « inexaucées » sont probablement des prières qui n'ont jamais été vraiment priées. Néanmoins, si nous prions pour le salut d'une nation, nous pouvons être certains d'avoir l'attention immédiate de Dieu car ces prières touchent directement le cœur des choses qui préoccupent le Seigneur.
La prière du Seigneur commence par les mots « Notre Père qui est aux cieux. Que Ton Nom soit sanctifié. Que Ton règne vienne ». Voilà comment chaque prière d'intercession devrait commencer car ce que nous voulons, c'est que Son Royaume arrive. Et toute intercession véritable se termine par les mots « Car c'est à Toi qu'appartiennent la puissance et la gloire au siècle des siècles. Amen »

1 Au reste, frères, priez pour nous, afin que la parole du Seigneur se répande et soit glorifiée comme elle l'est chez-vous,

 5ème ENSEIGNEMENT: LA VIE NOUVELLE EN CHRIST

 

Échanger la nostalgie contre la vie nouvelle en Christ

17 Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

La presse nous fait remarquer qu'aujourd'hui on aime bien regarder en arrière, se rappeler du ‘bon vieux temps', revoir de vieux films et de vieux shows. Ils appellent cela de la nostalgie ; un mot qui signifie réellement une souffrance comme celle du ‘mal du pays'. Les gens ne se sentent plus chez eux dans le monde d'aujourd'hui et pensent que les jours d'antan étaient meilleurs et plus heureux. Tout le monde parle du ‘bon vieux temps' et languit après le passé.

Un tour de passe-passe, une duperie de l'âme

La nostalgie est réellement une tromperie de notre pensée. Celle-ci oublie ce qui était désagréable et ne garde que les bons moments en mémoire. Notre psychisme laisse notre passé baigner dans une lumière d'or. Voilà comment Dieu nous a créés. Le Seigneur Lui-même montre l'exemple en disant :

16 Voici l'alliance que je ferai avec eux, Après ces jours-là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leurs coeurs, Et je les écrirai dans leur esprit, il ajoute:17 Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités.

Ceci se passe, bien sûr, lorsque nous nous repentons de nos péchés et croyons, sinon nous restons dans le bourbier où nous nous trouvons, liés à l'enfer et accusés par nos fautes.

L'Ancien Testament

Vous trouvez des choses similaires dans la première partie de la Bible, c'est à dire dans l'Ancien Testament. Les Psaumes et les Prophètes, regardent tous en arrière et se rappellent les grands jours, quand Israël était une nation puissante ou même plus loin encore, lorsque Moïse les conduisit hors d'Egypte. Le Psaume 44 dit :

2 De ta main tu as chassé des nations pour les établir, Tu as frappé des peuples pour les étendre.

Jérémie, peut-être le plus grand des prophètes hébreux, vit la destruction de Jérusalem par Babylone. Il dit :

15 La joie a disparu de nos coeurs, Le deuil a remplacé nos danses.16 La couronne de notre tête est tombée ! Malheur à nous, parce que nous avons péché   !Lire la suite

Les prophètes et la nostalgie

Mais restons clairs. Tous ces prophètes hébreux entrevirent également un avenir plus brillant. Le destin de la nation changerait et les choses seraient rétablies. Ils utilisent un langage comme :

11 En ce temps-là, je relèverai de sa chute la maison de David, J'en réparerai les brèches, j'en redresserai les ruines, Et je la rebâtirai comme elle était autrefois,

Ils espéraient que leur nation retrouverait la grandeur que David et Salomon lui avaient donnée, que le passé serait rétabli et que les choses redeviendraient comme avant. Dans ses lamentations, Jérémie espère que les choses du passé retrouveront leur ordre et redeviendront comme jadis.

21 Fais-nous revenir vers toi, ô Eternel, et nous reviendrons ! Donne-nous encore des jours comme ceux d'autrefois !

Jérémie dit ces propos 600 ans avant Jésus Christ.

Jésus et la nostalgie

Puis Jésus vint et révolutionna toutes choses ! Il ne parla jamais de rétablir les choses dans leur état initial. Il dit :

22 Mais Jésus lui répondit : Suis-moi, et laisse les morts ensevelir leurs morts.

Il n'y avait aucune nostalgie en Lui. Il était le Messie dont Israël parlait depuis des siècles, mais lorsqu'Il vint, Il était différent. Il dépassait tout ce qu'ils avaient attendu et compris de la Bible.

Renouveau en Christ

Dans le Nouveau Testament, il n'y a pas une trace de nostalgie ; ce dernier ressemble à un poème chanté et annonce la joie, la gloire, la victoire, l'accomplissement et la réalisation. En fait, « nouveau » est un mot clé. Oublions le passé –

5 Et celui qui était assis sur le trône dit : Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et il dit : Ecris ; car ces paroles sont certaines et véritables.

Christ ne vint pas seulement pour restaurer mais pour faire toutes choses nouvelles. Aucun vrai artiste ne perd son temps à restaurer de vieux tableaux et à les retoucher ; il peint de nouvelles œuvres. Chantez à l'Eternel un chant nouveau.

19 Voici, je vais faire une chose nouvelle, sur le point d'arriver : Ne la connaîtrez  -vous pas? Je mettrai un chemin dans le désert, Et des fleuves dans la solitude.

Voilà ce qu'Il fait ! Ecoutez ce que la Bible proclame :

17 Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

Jésus parla de vin nouveau, de nouvelles langues, d'une alliance nouvelle, d'une nouvelle Jérusalem, d'une terre et de cieux nouveaux.

La foi chrétienne est une aventure où rien ne se répète, toujours pleine de fraîcheur et de découvertes, qui ne s'arrête pas. Le Saint-Esprit est un Esprit qui renouvelle. Un croyant expérimentera, comme l'apôtre Paul l'a un jour dit, que:

16 C'est pourquoi nous ne perdons pas courage. Et lors même que notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour.

Même l'Ancien Testament languissait après de telles choses. Ezéchiel avait annoncé que Dieu ferait une alliance nouvelle, et donnerait un esprit et cœur nouveaux. Paul dit :

7 Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.

Jésus fut le précurseur d'une nouvelle période, et le futur s'est élevé comme le soleil à son midi pour éclairer le présent. Ne regardez jamais en arrière !

13 Frères, je ne pense pas l'avoir saisi ; mais je fais une chose : oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant,

La perspective d'un chrétien est de toujours regarder en avant. Dieu n'a pas accompli de choses dans le passé qu'Il ne peut faire aujourd'hui ou demain. Il n'a pas changé !

Lorsque Jésus vint, des choses se sont produites. Les morts revinrent à la vie, les gens furent guéris, et à nouveau, il y avait un homme qui avait la stature d'un Roi pour régner sur le trône de David. Jésus n'a pas changé.

L'Evangile est toujours nouveau

Les choses nouvelles sur cette terre vieillissent. Les bébés deviennent de vieux hommes et femmes. Les nouveaux habits s'usent. Les choses à la mode deviennent démodées. Nous savons tous ces choses. Mais le Nouveau Testament parle de ce qui se renouvelle constamment. Les choses nouvelles de Dieu restent nouvelles - à jamais nouvelles ! Ce que Jésus touche devient vivant, et reste vivant et frais. La vie qui jaillit dans la résurrection ne vieillit et ne tarit jamais. L'Evangile est ancien mais reste à jamais nouveau. L'Evangile n'est pas une vielle histoire, mais une Bonne Nouvelle. Il n'est pas le récit d'une histoire passée, mais de ce qui se passe en ce moment, de ce qui se passera dans le futur et qui ne s'arrêtera pas d'arriver. La Bible est vieille mais lorsque nous la lisons ses pages sont pleines de fraîcheur.

Jésus dit de quiconque est instruit par Sa parole qu'il tire de son trésor des choses nouvelles et des choses anciennes ; même les trésors anciens deviennent nouveaux, toujours nouveaux ; c'est sa vérité, SES PAROLES.

L'Evangile restera à jamais nouveau. On chantait autrefois ‘ancien mais toujours nouveau, je sais que c'est vrai, ancien mais toujours nouveau'. La croix de Christ génère toujours encore de la puissance dans notre société moderne au-delà de tout ce qui est connu. Elle contient le plus grand des secrets pour changer le pire en meilleur et pour nous transformer en créatures nouvelles, des hommes et des femmes nouveaux.

Dieu ne changera jamais mais Il change toutes choses. Il demeure la même fontaine de vie mais sa gloire est une cascade sans fin de miracles kaléidoscopiques. Le temps est pour beaucoup d'entre nous un ennemi, un voleur ; mais Dieu l'a créé. Le temps amène les changements – et c'est ce qu'Il désire. Il veut voir des changements. Il ne veut pas que nous nous ennuyons. Il n'a pas créé le soleil, les étoiles, la lune et le climat, figés et monotones. Ils changent et éveillent notre intérêt par leur beauté.

Le passé ne se répète pas

Pourquoi se soucier des changements ? Dieu a planifié de changer et de transformer toutes choses pour le meilleur – tout sera mieux dans le futur. Chaque changement est un pas en avant vers la perfection. La Bible commence sur une fin : Dieu acheva Son œuvre de création. Puis se termine par un commencement :

5 Et celui qui était assis sur le trône dit : Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et il dit : Ecris ; car ces paroles sont certaines et véritables.

Cette vieille terre ne suffit plus à notre Dieu. Elle est usée, polluée et tachée du sang des guerres, l'atmosphère est viciée par le Prince des puissances de l'air. L'avenir est déjà écrit. Il y aura de nouveaux cieux et une nouvelle terre où règnera la justice.

 

 

 

Tag(s) : #ORATEURS OU ENSEIGNANTS
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :