Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

          
 
DOCTEUR DAVID YONGGHI CHO
TEXTE BIBLIQUE: 2CORINTHIENS 4, 7-11

2 Corinthiens 4 : 7-11 : « Nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin que cette grande puissance soit attribuée à Dieu, et non pas à nous. Nous sommes pressés de toute manière, mais non réduits à l'extrémité; dans la détresse, mais non dans le désespoir; persécutés, mais non abandonnés; abattus, mais non perdus; portant toujours avec nous dans notre corps la mort de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre corps. Car nous qui vivons, nous sommes sans cesse livrés à la mort à cause de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre chair mortelle. »

Aujourd’hui, je voudrais vous prédire la parole intitulée « Ceux qui portent le trésor. »

Nous disons souvent que notre vie sur la terre est pleine de misère. Au milieu même du rire le coeur peut être affligé, et la joie peut finir par la détresse. Il y a aussi la culpabilité que nous voulons cacher et la crainte brutale dans le luxe de la richesse, de l’honneur, et du pouvoir. Qu’est-ce que toutes ces choses signifient dans notre vie ? Tout homme sur la terre se débat sous les ombres de la mort. Tout homme doit mourir. Et après la mort, il y a le jugement. Quand on est jeune, on ne pense à la mort que quand on est malade. Mais quand on est vieux, les ombres de la mort nous suivent 24 heures sur 24 heures. Même Salomon, le roi le plus riche dans l’histoire humaine a soupiré ainsi dans Ecclésiaste.

Il a dit dans Ecclésiaste 1 : 2-11 : « Vanité des vanités, dit l'Ecclésiaste, vanité des vanités, tout est vanité. Quel avantage revient-il à l'homme de toute la peine qu'il se donne sous le soleil? Une génération s'en va, une autre vient, et la terre subsiste toujours. Le soleil se lève, le soleil se couche; il soupire après le lieu d'où il se lève de nouveau. Le vent se dirige vers le midi, tourne vers le nord; puis il tourne encore, et reprend les mêmes circuits. Tous les fleuves vont à la mer, et la mer n'est point remplie; ils continuent à aller vers le lieu où ils se dirigent. Toutes choses sont en travail au delà de ce qu'on peut dire; l'oeil ne se rassasie pas de voir, et l'oreille ne se lasse pas d'entendre. Ce qui a été, c'est ce qui sera, et ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera, il n'y a rien de nouveau sous le soleil. S'il est une chose dont on dise: Vois ceci, c'est nouveau! cette chose existait déjà dans les siècles qui nous ont précédés. On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard. »

Salomon qui a vécu dans le luxe a été rempli du non sens et du néant de la vie.La vie luxueuse n’est qu’un rêve. Il nous restera seulement la mémoire que nous serions nés, que nous aurons subi les souffrances et que nous mourrons. Sans le but de servir Dieu après avoir été sauvés en croyant en Jésus, personne ne peut savoir comment vivre. Car de plus en plus, on n’a pas d’espérance.

1. Quelle est la différence entre ceux qui croient en Jésus et les incrédules ?...

 
A SUIVRE

 


CHANT : TU ES MON RECONFORT

ARTISTE : PAST MARCEL BOUNGOU ET NEW GOSPEL FAMILY

 

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT

Partager cet article

Repost 0