Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

                      1785721.jpg1775880.jpg

 

Gouverner l'église.

Quelques synonymes peuvent nous aider à comprendre le sens de cette fonction : diriger, juger, conduire, présider, sont autant d'expression que l'on trouve dans les Écritures, pour qualifier ceux qui assument cette responsabilité.

Déjà nous comprenons qu'il s'agit de personnes qui devront faire preuve d'autorité. Or a une époque où l'autorité est de plus en plus contestée, même dans les églises, le problème du gouvernement de ces dernières devient aigu. 

Gouverner, c'est donc conduire, diriger et c'est ce qui attaché au ministère des anciens (les pasteurs-bergers) :

1 Timothée 5:17 Que les anciens qui dirigent bien soient jugés dignes d’un double honneur, surtout ceux qui travaillent à la prédication et à l’enseignement.

1 Thessaloniciens 5:12 Nous vous prions, frères, d’avoir de la considération pour ceux qui travaillent parmi vous, qui vous dirigent dans le Seigneur, et qui vous exhortent.

Le mot grec hêgoumenoi (conducteur) apparaît 

·               dans Actes 14:12 où Paul est présenté comme le "guide de la parole", 

·               dans Actes 15:22 où Jude et Silas sont nommés "des hommes, guides parmi les frères" 

·               et surtout dans Hébreux. 13:7, 17, 24: "Laissez-vous persuader par vos guides et cédez (devant eux) -ce sont eux, en effet, qui se privent de sommeil pour (ou veillent sur) vos âmes, comme ayant à rendre compte-afin qu’ils fassent cela avec joie et non en gémissant."

On peut rapprocher de ce terme "ceux qui vous dirigent (proïstamenous) dans le Seigneur". 1Th 5:12 

Ce même verbe se retrouve, dans 1 Timothée 3.4-5, parmi les conditions requises de l’évêque "qu’il dirige bien sa propre maison", c'est à dire sa famille.

La notion de conducteur, attribuée à ceux qui gouvernent l'église, c'est d'être un guide-conducteur, celui qui va montrer le chemin et exhorter à y marcher.

L'apôtre Paul qui donnait ses instructions à Timothée pour établir des anciens dans les églises, recommandait de choisir des hommes de bonne conduite,  qui étaient capables de bien gouverner, diriger leur propre maison et qui avaient de l'expérience spirituelle.

La sanctification de l'église locale, commence par la sanctification de ses conducteurs : 

Ce n’est pas que nous n’en eussions le droit, mais nous avons voulu vous donner en nous-mêmes un modèle à imiter. 2 Thessalonic 3:9 

Que personne ne méprise ta jeunesse; mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté. 1 Timothée 4:12 

te montrant toi-même à tous égards un modèle de bonnes oeuvres, et donnant un enseignement pur, digne, Tite 2:7 

Que les anciens qui dirigent bien soient jugés dignes d’un double honneur, surtout ceux qui travaillent à la prédication et à l’enseignement.
Car l’Écriture dit: Tu n’emmuselleras point le bœuf quand il foule le grain. Et l’ouvrier mérite son salaire.
Ne reçois point d’accusation contre un ancien, si ce n’est sur la déposition de deux ou trois témoins.
Ceux qui pèchent, reprends-les devant tous, afin que les autres aussi éprouvent de la crainte.
Je te conjure devant Dieu, devant Jésus-Christ, et devant les anges élus, d’observer ces choses sans prévention, et de ne rien faire par faveur. 1 Timothée 5:17-21

Voici le critère qui doit présider à la nomination d'un conducteur dans l'église locale : 

Cette parole est certaine: Si quelqu’un aspire à la charge d’évêque, il désire une oeuvre excellente.

Il faut donc que l’évêque soit irréprochable, mari d’une seule femme, sobre, modéré, réglé dans sa conduite, hospitalier, propre à l’enseignement.
Il faut qu’il ne soit ni adonné au vin, ni violent, mais indulgent, pacifique, désintéressé.
Il faut qu’il dirige bien sa propre maison, et qu’il tienne ses enfants dans la soumission et dans une parfaite honnêteté; car si quelqu’un ne sait pas diriger sa propre maison, comment prendra-t-il soin de l’Eglise de Dieu?
Il ne faut pas qu’il soit un nouveau converti, de peur qu’enflé d’orgueil il ne tombe sous le jugement du diable.
Il faut aussi qu’il reçoive un bon témoignage de ceux du dehors, afin de ne pas tomber dans l’opprobre et dans les pièges du diable. 1 Timothée 3:1-7

Trop souvent des personnes sont choisies et établies sur les églises sans tenir compte de cet impératif : Il faut. Après cela on s'étonne qu'il y a des problèmes. 

Je remarque aussi que trop souvent "le pasteur" est un homme seul. soit qu'il a choisi d'être "le chef" le seul responsable, soit que la tradition le veuille ainsi, soit encore que les circonstances ont fait que...

Dans les églises qu'il organisait, l'apôtre Paul ordonne à Tite d'établir des anciens  dans chaque ville. Tite 1:5

Jésus envoyait ses disciples deux à deux

Nous voyons que les apôtres et les prophètes du N.T, étaient toujours en équipe, soit de deux et souvent plus. C'est la sagesse même

Deux valent mieux qu’un, parce qu’ils retirent un bon salaire de leur travail.Car, s’ils tombent, l’un relève son compagnon; mais malheur à celui qui est seul et qui tombe, sans avoir un second pour le relever! Ecclésiaste 4:9/10

Et si quelqu’un est plus fort qu’un seul, les deux peuvent lui résister; et la corde à trois fils ne se rompt pas facilement. Ecclésiaste 4:12

Lorsque nous respectons les modèles des Écritures, nous construisons des églises dirigées par plusieurs anciens qui partagent ensemble les taches, qui s'encouragent et même se reprennent mutuellement. 

La sanctification de l'église, concerne chaque membre de l'assemblée

Nous devons comprendre que nous sommes dépendant les uns des autres et cela concerne la qualité de la communion fraternelle et la santé de l'église :

Si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui. 1 Corinthiens 12:26

Je reviens à ce que l'apôtre Paul écrivait aux membres de l'église de Corinthe, au chapitre  5:1-13 de la première épitre  : 

On entend dire généralement qu’il y a parmi vous de l’impudicité, et une impudicité telle qu’elle ne se rencontre pas même chez les païens; c’est au point que l’un de vous a la femme de son père.
Et vous êtes enflés d’orgueil! Et vous n’avez pas été plutôt dans l’affliction, afin que celui qui a commis cet acte fût ôté du milieu de vous!
Pour moi, absent de corps, mais présent d’esprit, j’ai déjà jugé, comme si j’étais présent, celui qui a commis un tel acte.
Au nom du Seigneur Jésus, vous et mon esprit étant assemblés avec la puissance de notre Seigneur Jésus, qu’un tel homme soit livré à Satan pour la destruction de la chair, afin que l’esprit soit sauvé au jour du Seigneur Jésus.
C’est bien à tort que vous vous glorifiez. Ne savez-vous pas qu’un peu de levain fait lever toute la pâte?
Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.
Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité.
Je vous ai écrit dans ma lettre de ne pas avoir des relations avec les impudiques, non pas d’une manière absolue avec les impudiques de ce monde, ou avec les cupides et les ravisseurs, ou avec les idolâtres; autrement, il vous faudrait sortir du monde.
Maintenant, ce que je vous ai écrit, c’est de ne pas avoir des relations avec quelqu’un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme.
Qu’ai-je, en effet, à juger ceux du dehors? N’est-ce pas ceux du dedans que vous avez à juger?
Pour ceux du dehors, Dieu les juge. Ôtez le méchant du milieu de vous.

Nous l'avons bien compris, il s'agit de ne pas accepter le péché dans l'église, ainsi que toute personne qui refuse d'être reprise et persiste dans son péché. 

Maintenant, ce que je vous ai écrit, c’est de ne pas avoir des relations avec quelqu’un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. Verset 11 

Ici, les péchés de certaines personnes sont précisés : impudique, cupide, idolâtre, outrageux, ivrogne, voleur. 

Lisons encore :

Ne savez-vous pas que ceux qui méprisent les commandements de Dieu et lèsent les droits d’autrui n’entreront point dans le Royaume de Dieu? Ne vous faites pas d’illusions à ce sujet; il n’y aura point de part dans l’héritage de ce royaume pour les immoraux, les idolâtres, les adultères ou les pervers: débauchés, sensuels, homosexuels… 1 Corinthiens 6:9 

Sachant bien que la loi n’est pas faite pour le juste, mais pour les méchants et les rebelles, les impies et les pécheurs, les irréligieux et les profanes, les parricides, les meurtriers, pour les débauchés, les pervers, les homosexuels, les marchands d’esclaves, les menteurs, les gens sans parole et, d’une manière générale, elle est là pour s’opposer à tout comportement contraire au bon ordre et à la doctrine menant au salut. 1 Timothée 1:9 

Voici des textes qui ont le mérite d'être clairs et qui précisent l'attitude spirituelle et scripturaire à l'égard des choses qui y sont nommées et de ceux qui les pratiquent. 

Le Saint-Esprit et les Écritures nous éclairent et nous mettent en garde contre toutes ces choses. 

Nous remarquons aussi  le souci de la bonne tenue de l'église concernant la paix, le comportement respectueux les uns envers les autres, la considération, la soumission à l'enseignement des Écritures, l'exigence d'une bonne conduite, l'exhortation à la sainteté et à la charité.

Nous y trouvons une discipline certaine par la répréhension charitable à l'égard de ceux qui se conduisent mal, quelque soit leur rang dans les églises.

Parfois des mesures sévères doivent prises envers les irréductibles, les diviseurs, les fauteurs de troubles et autres propagandistes de faux enseignements. Tite 3.19 - Romains 16.17 - 2 Thessaloniciens 3.6,14 - 2 Timothée 3.1/5

Le corps de Christ a besoin d'être en bonne santé et il est important de ne tolérer en son sein aucune source de maladie spirituelle.

Il y a un élément sur lequel nous devrions être des plus vigilants, c'est celui de la moralité des membres du corps de Christ qui participent à la Sainte Cène, tout en faisant  preuve de charité, de patience, de douceur, de support mutuel, d'amour fraternel.

L'Église du Christ est en construction

Seul le Seigneur connaît ceux qui lui appartiennent. C'est ceux là qui participeront à l'enlèvement final et c'est cette foule de personnes de toute nation, toute tribu, tout peuple, toute langue, qui formera l'Église glorieuse de Christ.

 "Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l'agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains. Et ils criaient d'une voix forte, en disant:
Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône, et à l'Agneau". Apocalypse. 7:9 

"Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore.
Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son oeuvre.
Je suis l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin.
Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville!
Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge!
Moi, Jésus, j’ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Églises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l’étoile brillante du matin.
Et l’Esprit et l’épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement.
Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre; et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre.
Celui qui atteste ces choses dit: Oui, je viens bientôt. Amen! Viens, Seigneur Jésus!
Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec tous!" Apocalypse 22:11-21 

6.Le combat de la sanctification

Opposés entre eux. Galates 5.17

Lorsque nous parlons de la sanctification, il ne faut pas oublier qu'elle intervient au niveau de deux natures qui s'opposent en nous : notre ancienne nature, appelées le vieil homme, influencée par des désirs charnels et notre nouvelle nature, l'homme nouveau créé selon Dieu, qui se développe en nous par le Saint-Esprit. Ce chapître se situe dans le cadre de la réflexion sur la sanctification, dont nous avons vu l'importance.

Notre problème c'est que nous ne savons pas toujours comment vivre cette sanctification victorieusement et nous sommes souvent frustrés et attristés par nos échecs.

Il faut apprendre à vivre la sanctification, en connaître les principes actifs et efficaces. 

La Bible nous dit que le manque de connaissance est préjudiciable, 

Osée 4:6 Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance. 

Le prophète Esaïe dit encore

Nous tâtonnons comme des aveugles le long d’un mur, Nous tâtonnons comme ceux qui n’ont point d’yeux; Nous chancelons à midi comme de nuit, Au milieu de l’abondance nous ressemblons à des morts. Esaïe 59:10 

L'apôtre Paul écrit : 

C’est pourquoi, moi, je cours, mais pas au hasard. Je suis comme un boxeur, mais je ne donne pas de coups dans le vide. 1 Corinthiens 9:26 (Version Bible Parole de Vie)

Nous avons besoin d'acquérir la connaissance de la pratique de la vie chrétienne. C'est pourquoi je me propose de vous donner cet enseignement :

Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit. Galates 5:25 

Si la vie éternelle que communique l'Esprit de Dieu nous est donnée par grâce lorsque nous recevons Christ, marcher cela s'apprend car le chemin est semé d'embûches et truffé de pièges.

Dès le début de notre vie d'enfants de Dieu nous allons entrer dans un conflit : 

Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. Galates 5.17

Si nous sommes attentifs à l'enseignement particulier de l'apôtre Paul au sujet de la dualité qui existe dans la vie d'un enfant de Dieu, nous discernons ces deux natures qui s'opposent :

·    La chair, notre nature charnelle, encore appelée le vieil homme.

·    l'esprit régénéré, l'homme nouveau créé selon Dieu.

Une lutte est engagée : 

Je trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi. Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l’homme intérieur; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. Romains 7.21

L'apôtre était lucide et discernait exactement ce qui se passait en lui :

je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon intelligence et qui me rend captif de la loi du péché qui est dans mes membres. Romains 7:23 

Ainsi donc, moi-même, je suis par l’intelligence  esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché. Romains 7.25 

Paul parle de la loi comprise et acceptée, par une intelligence régénérée par l'Esprit de Dieu (intelligence =  entendement).

Avant notre conversion, 

notre esprit était mort par nos offenses et par nos péchés. (Éphésiens 2.1) 

notre intelligence était obscurcie, nous étions étrangers à la vie de Dieu, en sorte que nos vivions selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées. Éphésiens 2.3

Mais lorsque Dieu dans sa grâce nous a rendus à la vie, une lumière est venue éclairer notre esprit en sorte que notre vision des choses de Dieu est devenue claire.

Cette lumière est la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme. Jean 1:9

C'est ce qu'enseigne Jésus :

Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. Jean 8:12 

Si nous lisons attentivement ce qu'écrit l'apôtre Paul, la nature nouvelle que Dieu crée en nous par son Esprit,   se heurte à une autre nature :  la chair, c'est à dire notre nature humaine et cela va générer un conflit, car la vie qui vient de Dieu, qui comprend la pensée de Dieu, ses sentiments, sa nature pure, sainte, juste et bonne, rencontre notre  nature charnelle,  la chair avec ses passions et ses désirs : 

Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. Galates 5.19

Par cette description, nous apprenons que l'expression "la chair" recouvre

·    des passions qui ont trait à notre corps : l'impudicité, l'impureté, l'inconduite, l'ivrognerie, les excès de tables et d'autres choses semblables. 

·    mais aussi ce qui concerne notre âme, nos sentiments : les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie

·    également ce qui touche à l'esprit : l'incrédulité, l'idolâtrie, la magie, l'occultisme ...

Ces choses se trouvent en nous, comme l'enseigne le Seigneur Jésus-Christ :'

Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie.
Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l’homme. Marc 7.21/23 

C'est notre nature pécheresse, qui est en opposition avec la nature de l'Esprit de Dieu, qui lui produit des choses bonnes et saintes :

Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance. Galates 5:22

Lorsque nous nous convertissons, la première transformation se produit au niveau de ce que nous affectionnons :

Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s’affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l’esprit s’affectionnent aux choses de l’esprit. Romains 8:5

Si nous sommes réellement devenus "enfants de Dieu" et que l'Esprit de Dieu habite en nous ce changement  doit être  évident, nous  vivons différemment :

Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. 2 Corinthiens 5:17 

Nus ne vivez plus selon la chair, mais selon l’esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en nous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas. Romains 8:9 

Ce qui ne veut pas dire que le problème sera définitivement et totalement résolu, et qu'il n'y aura plus en nous de conflit.

Je vous ai dit, un plus haut, que l'apôtre Paul était lucide et voyait clair en lui, tout simplement parce que son intelligence éclairée par l'Esprit et la Parole  du Seigneur, discernait la véritable personnalité  de sa nature charnelle.

Je trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi.
Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l’homme intérieur; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort? Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur!… Romains 7.21/34 

C'est pour cela que,  désespéré de cette nature, il n'a trouvé aucune autre solution que de la faire mourir. 

J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. Galates 2:20

Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Galates 5:24

Si nous voulons entrer dans une vie chrétienne victorieuse, il faut nous aussi reconnaître et accepter que nous ne sommes pas naturellement bon et que notre nature pécheresse doit disparaître pour laisser la place à une nouvelle nature...A SUIVRE

 

LA SUITE DANS LA 10ème PARTIE

 

Partager cette page

Repost 0