Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

1589506.jpgdl_m7_0196.jpg

 

4. La sanctification

Voici un sujet très important, pourtant négligé et pas toujours très bien compris, que je vais m'efforcer de vous présenter selon les Écritures. 

Je vais premièrement traiter de la sanctification personnelle, puis à suivre  la sanctification de l'église ou dans les églises.

Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification; c’est que vous vous absteniez de l’impudicité. 1 Thessaloniciens 4:3 

Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification.1 Thessaloniciens 4:7

Les apôtres donnaient à la sanctification une place importante dans leur enseignement :

Vous savez, en effet, quels préceptes nous vous avons donnés de la part du Seigneur Jésus. 1 Thessalonic 4:2 

Celui donc qui rejette ces préceptes ne rejette pas un homme, mais Dieu, qui vous a aussi donné son Saint-Esprit. 1 Thessalonic 4:8 

La sanctification est très importante, parce que :

. C'est la volonté de Dieu à notre égard : Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification. 1 Thessaloniciens 4.3

. Sans elle, personne ne verra le Seigneur. Hébreux 12.14

Négligée, parce que :

. nous ne sommes pas conscients de son importance

. nous la trouvons  difficile à mettre en pratique

Mal comprise, parce que 

. confondue avec la perfection

. pratiquée selon un concept humain.

Se sanctifier

Le mot "sanctification"  donne souvent lieu à un malentendu, car nous le confondons avec la perfection ou une parfaite sainteté.

La perfection est la qualité de Dieu lui-même : Dieu est parfait dans toute sa nature. Sa sainteté, sa justice, sa bonté, sa miséricorde, sa patience, sa compassion, son amour.

Dieu est lumière, et qu’il n’y a point en lui de ténèbres. 1 Jean 1:5 

Les quatre êtres vivants ont chacun six ailes, et ils sont remplis d’yeux tout autour et au dedans. Ils ne cessent de dire jour et nuit: Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, qui était, qui est, et qui vient! Apocalypse 4:8

Le sens du mot sanctifier est "mise à part pour"

Dès le début de notre conversion, Dieu nous sanctifie, nous met à part, pour être un peuple qui lui appartienne, afin que nous devenions participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise. 2 Pierre 1:4 

Jésus-Christ, notre Sauveur, s'est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes oeuvres. Tite 2:14 

C'est le premier élément de la sanctification, appelée la sanctification de l'Esprit

L'apôtre Pierre écrit à ceux  qui sont élus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l’Esprit, afin qu’ils deviennent obéissants, et qu’ils participent à l’aspersion du sang de Jésus-Christ. 1 Pierre 1:2 

En Christ nous avons été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis, après avoir cru en Lui, lorsque nous avons entendu  la parole de la vérité, l’Évangile de notre salut. Éphésiens 1.13

Dieu nous met à part pour être son peuple, en nous marquant de son sceau, le sceau de l'Esprit. 2 Corinthiens 1:22

Pour nous, frères bien-aimés du Seigneur, nous devons à votre sujet rendre continuellement grâces à Dieu, parce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l’Esprit et par la foi en la vérité. 2 Thessaloniciens 2:13 

Dieu utilise deux choses pour nous séparer, nous mettre à part, c'est à dire nous sanctifier : 

. Sa Parole par laquelle il nous appelle à sortir de notre ancienne vie et qui désormais sera la règle de notre vie nouvelle.

. Son Esprit qui nous régénère et marque notre esprit en changeant notre mentalité.

Nous retrouverons d'ailleurs la Parole de Dieu et le Saint-Esprit à l'œuvre, tout au long de notre vie afin de nous édifier dans le Seigneur.

Se sanctifier, c'est "se séparer pour"

C'est le deuxième élément de la sanctification : 

. marcher vers l'objectif que Dieu nous fixe et que nous nous efforçons d'atteindre.

. chercher à atteindre le but que Dieu nous a fixé

Dieu dit que nous sommes ses enfants et qu'à ce titre nous devons nous sanctifier

Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout-puissant.
Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu. 2 Corinthiens 6.18 à 7.1

Et encore : 

Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduit ... 1 Pierre 1:15 

Dieu dit : Vous serez saints, car je suis saint. 1 Pierre 1:16 

La volonté de Dieu et le but de la sanctification c'est "être rendu semblables à l'image de Christ".

Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit. 2 Corinthiens 3:18 

Lorsque nous sommes confrontés à la sainteté de Dieu, nous prenons conscience de notre situation, c'est à dire de ce que nous sommes réellement :

Esaïe 6:5 Alors je dis: Malheur à moi! je suis perdu, car je suis un homme dont les lèvres sont impures, j’habite au milieu d’un peuple dont les lèvres sont impures, et mes yeux ont vu le Roi, l’Éternel des armées.

Job 42:5/6 Mon oreille avait entendu parler de toi; Mais maintenant mon oeil t’a vu. C’est pourquoi je me condamne et je me repens Sur la poussière et sur la cendre.

Luc 5:8 Quand il vit cela, Simon Pierre tomba aux genoux de Jésus, et dit: Seigneur, retire-toi de moi, parce que je suis un homme pécheur.

Apocalypse 1:17 Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant: Ne crains point!  Je suis le premier et le dernier,

La conscience de la sainteté de Dieu et de notre misère, doit produire en nous, une profonde humiliation et  le désir de changer : Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort ? Romains 7:24

C'est ce désir profond qui va nous amener à rechercher le moyen de devenir saints comme le Seigneur est saint

Puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu’il est écrit: Vous serez saints, car je suis saint. 1 Pierre 1.15/16 

Comme je l'écris plus haut,  se sanctifier est l'action de se séparer, se mettre à part. Être sanctifier signifie être séparé, mis à part.

Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres?
Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle?
Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit: J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.
C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai.
Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout-puissant.
Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu. 1 Corinthiens 6.14 à 7.1

Nous comprenons bien par la Parole de Dieu, que se sanctifier consiste en deux choses :

. se séparer du péché, de ce qui est mauvais et de tout ce qui peut nous entraîner au mal.

. se mettre à part pour Dieu, afin de devenir des vases d'honneur, utiles dans sa maison : Si donc quelqu’un se conserve pur, en s’abstenant de ces choses, il sera un vase d’honneur, sanctifié, utile à son maître, propre à toute bonne œuvre. 2 Timothée 2:21 

Nous remarquons aussi que la sanctification est le fait de :

- Ceux qui sont appelés à se sanctifier

- Celui qui sanctifie.

Cela veut simplement dire que malgré notre bonne volonté et tous nos efforts, nous n'y arriverons pas seuls. Il nous faut l'intervention de Dieu. 1 Thessaloniciens 5.23/24 

Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ!
Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera.

La sanctification, c'est un programme, le programme de Dieu pour ses enfants. C'est sa volonté. C'est à cela qu'il nous appelle.

Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification; c’est que vous vous absteniez de l’impudicité; 1 Thessaloniciens 4:3
Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification. 1 Thessaloniciens 4:7

La sanctification c'est une action de tous les jours.

Les Écritures  parlent de la sanctification, comme d'une œuvre en cours, à achever ou en achèvement.

Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu. 2 Corinthiens 7:1 

Nous ne devons pas confondre le fait d'être justifiés, pardonnés, purifiés, nés de nouveau, oints, mis à part, etc.  et celui d'être saints dans le sens où le péché est complètement extirpé de notre nature. Le fait d'être nés de nouveau, ne veut pas dire que nous ne sommes plus  charnels, mais que nous avons reçu une vie nouvelle qui devra croître jusqu'à parvenir  à la mesure de la stature parfaite de Christ. Éphésiens 4.13

Lorsque nous naissons de nouveau, un phénomène que nous ne connaissions pas va se produire en nous :  deux natures qui s'opposent et s'affrontent. Il y a une guerre entre ce qui est né de la chair et ce qui est né de l'esprit et nous sommes exhortés à faire mourir par l'esprit les œuvres de la chair. 

Si vous vivez selon la chair, vous mourrez; mais si par l’Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Romains 8:13

C'est la notre combat de chaque jour. 

Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu.
Considérez, en effet, celui qui a supporté contre sa personne une telle opposition de la part des pécheurs, afin que vous ne vous lassiez point, l’âme découragée.
Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang, en luttant contre le péché. Hébreux 12.1 

Voici  ce que je répondais à une personne qui me demandait des explications sur le chapitre 7 de l'épître de Paul aux Romains  : 

"Dans ce passage comme dans beaucoup d'autres de ses épîtres, l'apôtre emploie le "je", comme prenant à témoin sa propre expérience, parlant  des choses qu'il connaît par lui-même. Il ne s'agit pas de théorie, mais de vécu. Nous pouvons considérer, que ce texte met en évidence quelque chose qui nous est commun à tous : le péché qui habite en nous, dans nos membres. Romains 7.14/25

Jacques 4:1 D’où viennent les luttes, et d’où viennent les querelles parmi vous? N’est-ce pas de vos passions qui combattent dans vos membres?

C'est aussi ce que Jésus enseigne lorsqu'il dit : 

Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie.
Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l’homme. Marc 7.21/23

Dieu nous affirme que le cœur  de l'homme est mauvais dès sa jeunesse. Nous pouvons donc affirmer que la nature humaine est pécheresse par nature.

Quoi donc! sommes-nous plus excellents ? Nullement. Car nous avons déjà prouvé que tous, Juifs et Grecs, sont sous l’empire du péché, selon qu’il est écrit: Il n’y a point de juste, pas même un seul. Romains 3:10  Romains 3:9

Si nous sommes honnêtes, nous le reconnaissons déjà par notre propre conscience, puis la loi nous donne une connaissance plus précise du péché, produisant en nous un sentiment de culpabilité qui doit selon la pensée de Dieu nous conduire à Christ, afin d'obtenir le pardon et la purification de nos péchés.
Lorsque nous nous convertissons notre nature pécheresse  est  confrontée à une autre nature que Dieu fait naître en nous : la vie de l'esprit. Nous naissons de nouveau, une vie nouvelle nous est donnée par le Saint-Esprit, lorsque nous acceptons Jésus comme Sauveur et Seigneur de nos vies. Un esprit nouveau est envoyé dans nos cœurs  : l'Esprit de Christ. Si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ il ne lui appartient pas ! Romains 8...
C'est alors que nous allons connaître quelque chose que nous ignorions lorsque nous étions inconvertis : un conflit intérieur

Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. Galates 5.:17

Notre nature charnelle et celle de l'Esprit de Dieu s'opposent et produisent en nous un combat. C'est ce que l'apôtre met en évidence dans ce chapitre 7 de Romains. 

Nous pouvons comprendre qu'il parle de sa vie présente, mais aussi de la vie de tous ceux qui sont venus au Seigneur Jésus-Christ, dont le combat contre le péché peut être intense.

Vous n'avez pas encore résisté jusqu' au sang, en luttant contre le péché. Hébreux 12:4

Il précise aussi que ses propres forces et donc aussi les nôtres sont insuffisantes pour venir à bout de cette tendance naturelle au péché, qui est la nôtre : 

Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort? Romains 7:24

Puis il crie sa confiance dans le secours divin :

Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur!. Romains 7:25 

Notre esprit régénéré par l'Esprit de Dieu et notre nature charnelle s'affrontent, selon ce qu'écrit Paul :  Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché. Romains 7.25

Cependant lorsque nous appartenons au Seigneur Jésus-Christ, nous sommes sous la loi de  de l’esprit de vie en Jésus-Christ qui nous affranchit de la loi du péché et de la mort, si nous laissons cette loi agir en nous, comme l'écrit encore l'apôtre, en Romains 8.

Comprenez que ce que je dis ici concerne notre sanctification.

1. Nous sommes sauvés par la grâce de Dieu, lorsque que nous croyons en Jésus-Christ. Étant purifiés de nos péchés par son sang nous échappons désormais à toute condamnation. Romains 8.1

2. Nous devons maintenant rechercher la sanctification en nous détournant du mal pour faire le bien. Nous sommes appelés à être saints, à nous sanctifier, à nous séparer du péché, car de par notre nature humaine, nous sommes constamment attirés par le mal que nous sommes appelés à surmonter.

3. C'est une loi nouvelle à laquelle maintenant nous nous soumettons : la loi de l'Esprit de vie qui est en Jésus-Christ, qui nous délivre de la loi du péché et de la mort. Romains 8.1/2

Nous ne pouvons pas, comme le prétendaient déjà quelques uns du temps de l'apôtre Paul, continuer de pratiquer délibérément le péché, sous prétexte que nous bénéficions de la grâce de Dieu. Romains 6.1/4

La grâce de Dieu nous enseigne la sanctification .  

Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée.
Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété, en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ, qui s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes oeuvres. Tite 2:11-14 

Lorsque nous nous convertissons, nous somme entrés dans un processus spirituel :

Le Saint-Esprit, qui vient habiter en nous, produit de nouvelles affections, de nouveaux désirs, une volonté nouvelle, pour plaire à Dieu et pratiquer ce qui est bien, en nous éloignant du mal. Lire tout le chapitre 8 de l'épitre aux Romains

Nous ne pouvons atteindre l'objectif de la sanctification qu'avec l'aide du Saint-Esprit :

Si vous vivez selon la chair, vous mourrez; mais si par l'Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, Romains 8:13

Faire mourir par l'Esprit, les œuvres  de la chair, c'est aussi ce nous enseigne Galates 5:16

Je dis donc: Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair.
Une autre version dit : laissez vous conduire par l'Esprit...

 Laissez vous remplir du Saint-Esprit. Éphésiens 5

Nous avons bien compris que la sanctification est à la fois l'œuvre de Dieu et la notre, dans ce sens que nous sommes appelés à nous soumettre à l'Esprit de Dieu.

Notre effort sera désormais de demeurer attachés au divin cep, le Seigneur Jésus-Christ, afin que par l'Esprit qu'il nous communique, un fruit nouveau soit produit en nous et que la nature du péché soit détruite.

C'est l'objectif de Dieu vers lequel Paul tendait. Il n'avait pas encore atteint la perfection, mais il courait vers le but.

Ce n'est pas que j'aie déjà remporté le prix, ou que j' aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j'ai été saisi par Jésus-Christ. Frères, je ne pense pas l 'avoir saisi; mais je fais une chose: oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ. Philippiens 3.12

Le succès de notre sanctification réside dans notre communion avec Dieu et avec Christ par le Saint-Esprit.

Trouvez le complément de cette étude dans  : Opposés entre eux

 

5. La sanctification de l'Eglise

 …Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l'avoir purifiée par le baptême d'eau, afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. Éphésiens 5.25

Le Nouveau Testament, révèle dans la personne du Seigneur Jésus-Christ,  le dessein de Dieu, annoncé par les prophètes de l'Ancienne Alliance, de sauver et d'amener à la perfection un peuple pour son Fils : l'Église, l'épouse de l'Agneau.

Nous comprenons que cette épouse  doit être amenée à la perfection, telle que l'apôtre Jean nous la présente en Apocalypse 21. 

 Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux.
Et j’entendis du trône une forte voix qui disait: Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux.
Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. 21:2-4

Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept derniers fléaux vint, et il m’adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai l’épouse, la femme de l’agneau.
Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne. Et il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d’auprès de Dieu, ayant la gloire de Dieu. Son éclat était semblable à celui d’une pierre très précieuse, d’une pierre de jaspe transparente comme du cristal. 21:9-11  

L'apôtre Jean a vu l'Église, telle qu'elle sera, lorsque Dieu l'aura revêtue de sa gloire. 

Aujourd'hui, depuis sa création, jusqu'au moment de son enlèvement, l'Église de Christ est en construction, jusqu'à ce qu'elle soit parvenue à la perfection. Nous comprenons qu'elle ne soit pas parfaite, car composées de personnes imparfaites, mais rachetées par le sang de Jésus-Christ.

La sanctification de l'Église consiste à conduire les disciples de Christ, ceux qu'il a rachetés par son sang, vers la sainteté. Lorsque je parle de sainteté, il s'agit de celle de Dieu.

Le Seigneur accomplit cette œuvre par son Esprit et par sa Parole. 

Pour mener à bien cette tache, Il  établit ses serviteurs, auxquels il donne des ministères et qu'il oint du Saint-Esprit, pour édifier son Église.

 Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ Éphésiens 4:11,12

 Et celui qui nous affermit avec vous en Christ, et qui nous a oints, c’est Dieu, 2 Corinthiens 1:21

Ainsi, qu’on nous regarde comme des serviteurs de Christ, et des dispensateurs des mystères de Dieu.
Du reste, ce qu’on demande des dispensateurs, c’est que chacun soit trouvé fidèle. 1 Corinthiens 4:1,2  

Parmi les ministères de Christ, il y en a un qui est particulièrement adapté à la sanctification des églises, c'est celui de pasteur ou berger ou encore ancien.

Le travail spirituel des bergers qui conduisent les troupeaux, c'est à dire les églises locales, consiste à enseigner, instruire, exhorter, reprendre, par les Écritures, afin de conduire les disciples de Christ vers la sainteté.

Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice 2 Timothée 3:16 

La mission des pasteurs que le Seigneur établit sur ses églises,  c'est de paître le troupeau de Dieu, de veiller sur ceux dont ils ont la charge, selon qu'il est écrit : 

Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l’Église du Seigneur, qu’il s’est acquise par son propre sang. Actes 20:28 

Voici les exhortations que j’adresse aux anciens qui sont parmi vous, moi ancien comme eux, témoin des souffrances de Christ, et participant de la gloire qui doit être manifestée:
Paissez le troupeau de Dieu qui est sous votre garde, non par contrainte, mais volontairement, selon Dieu; non pour un gain sordide, mais avec dévouement; non comme dominant sur ceux qui vous sont échus en partage, mais en étant les modèles du troupeau. 1Pierre 5:1-3

Obéissez à vos conducteurs et ayez pour eux de la déférence, car ils veillent sur vos âmes comme devant en rendre compte; qu’il en soit ainsi, afin qu’ils le fassent avec joie, et non en gémissant, ce qui ne vous serait d’aucun avantage. Hébreux 13:17 

En traitant ce sujet, je m'adresse à tous les membres du corps de Christ, mais aussi particulièrement aux pasteurs, aux anciens, aux conducteurs spirituels, que le Saint-Esprit a établis. Car le Saint-Esprit "habite l'Église sur la terre", l'assistant et l'enseignant, afin de la conduire dans toute la vérité.

Une évidence ressort de la Bible : Dieu est saint, Christ est saint, le Saint-Esprit est saint, donc nous sommes appelés à être saints dans toute notre conduite.

Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, 1 Pierre 1:15 
Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, 1 Pierre 2:9 

Ceci est vrai pour chaque enfant de Dieu, individuellement, mais aussi pour chaque église locale et enfin pour tout le corps de Christ : l'Église dans son ensemble.

Pour ce qui est de "Son Église", Christ en prend soin et veille lui-même à la sanctifier.

En ce qui concerne "les églises", Le Seigneur attend de ceux qu'il établit sur elles, comme bergers, qu'ils soient fidèles. 1 Corinthiens 4:1,2

Le Seigneur à donné des moyens pour la sanctification de ses assemblées : l'enseignement, l'instruction, la répréhension, la discipline.

Ce sont autant de choses qui doivent être pratiquées avec douceur, miséricorde, patience, détermination et fermeté. Nous comprenons qu'il faut pour cela beaucoup de sagesse, la sagesse d'en haut. 

Il y a deux écueils que nous devons éviter : l'intransigeance brutale et le laxisme sentimental. Les deux sont d'origine charnelle.

La difficulté c'est de concilier la fermeté concernant les exigences divines pour la sainteté, avec la douceur, la patience, la miséricorde, la compassion, l'amour, de Dieu.

Nous avons besoin de l'assistance du Saint-Esprit, afin d'être spirituels, selon Galates 6:1

·               Fermes et exigeants

·               Doux et patients

·               Miséricordieux et bons. 

- L'Église dans son ensemble est le tabernacle de Dieu, son Temple.

- Chaque enfant de Dieu est un temple du Saint-Esprit

- Chaque église locale est une maison dans laquelle le Seigneur est présent.

Nous devons comprendre notre responsabilité, vis à vis de Dieu et des hommes, et en particulier la nécessité d'églises sanctifiées et purifiées, car le lieu où Dieu habite est "Un temple saint". Éphésiens 2:21 

Si nous voulons qu'Il y travaille, il doit être conservé saint.

 "Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l'iniquité? ou qu'y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres? Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l'infidèle? Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l'a dit: J'habiterai et je marcherai au milieu d'eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. C'est pourquoi, Sortez du milieu d'eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai. Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout-puissant." 2 Corinthiens 6:14 

"Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l'esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu". 7:1

"C'est pourquoi, ceignez les reins de votre entendement, soyez sobres, et ayez une entière espérance dans la grâce qui vous sera apportée, lorsque Jésus-Christ apparaîtra". 1 Pierre 1:13 

La sanctification  est donc une œuvre à maintenir, dans les assemblées locales.

Je vous ai parlé de notre sanctification personnelle, ici je vous entretiens de la sanctification de l'église locale, en tant qu'assemblée de Dieu, église de Christ, dans une ville, un quartier ou un village, qu'elle se tienne dans un local aménagé en lieu de prière et de culte ou dans une maison.

N'oublions pas que chaque église locale est un chandelier que le Seigneur place dans chaque ville, quartier, village, où elle naît et se développe. Or un chandelier doit éclairer d'une lumière pure et vive. C'est ce que sera une église qui se sanctifie.

La sanctification des églises est confiée en particulier à ceux qui ont la responsabilité de les conduire : des conducteurs, des bergers, établis par le Saint-Esprit ou du moins cela devrait être ainsi. La volonté du Seigneur des églises c'est que chacune soit  gouvernée, dirigée,  conduite. ....A SUIVRE

 

LA SUITE DANS LA 9ème PARTIE

 

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :