Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

                         73401383.jpgbxp56717.jpg

 

Si quelqu'un est en Christ, il est "une nouvelle créature" !

Il s'agit donc que l'homme nouveau créé en nous par Dieu grandisse et remplace le vieil homme qui se corrompt par les convoitises et les mauvais désirs de la chair. C'est pourquoi, il faut le faire mourir, crucifier la chair. C'est une opération spirituelle, dont j'ai déjà parlé dans une autre étude 

Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair.
Si vous vivez selon la chair, vous mourrez; mais si par l’Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Romains 8.12/14

Nous avons  vu, que lorsque nous devenons ses enfants, Dieu envoie dans nos cœurs l'Esprit de son Fils

Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils, lequel crie: Abba! Père! Galates 4:6

Nous avons donc reçu l'Esprit de Christ, qui apporte avec lui sa loi, une loi de justice, la loi de Christ, qu'il va écrire dans notre esprit et dans laquelle il va nous conduire.  

Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur cœur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple. Hébreux 8:10

Nous l'avons compris, le Saint-Esprit, qui habite désormais en nous, va nous inspirer de nouveaux sentiments, de nouveaux désirs, de nouvelles affections, de nouveaux choix, une nouvelle manière de vivre, une nouvelle nature : la nature divine, la nature de Christ.

Nous aurons alors à nous laisser conduire par l'Esprit de Christ, accepter de lui obéir, c'est la condition : 

Afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit. Romains 8:4 ...

Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Romains 8:14 

Puisque l’Esprit est la source de notre vie, laissons- le aussi diriger notre conduite. Galates 5:25 (version Bible du Semeur)

Je vous dis donc ceci: laissez le Saint-Esprit diriger votre vie, et vous n’obéirez pas aux désirs qui animent l’homme livré à lui-même. Galates 5:16 

Voici des textes qui sont très explicites et qui nous enseignent concernant la part de responsabilité qui est la notre en ce qui concerne la vie de l'Esprit qui doit prendre la pas sur la chair, car si nous voulons que notre marche avec l'Esprit ne soit pas entravée, il va falloir se dépouiller de la vieille nature.

Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur, c’est que vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées.
Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur cœur.
Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté jointe à la cupidité.

Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris Christ, si du moins vous l’avez entendu, et si, conformément à la vérité qui est en Jésus, c’est en lui que vous avez été instruits. Éphésiens 4.17/24  

1. à vous dépouiller, eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses, 

2. à être renouvelés dans l’esprit de votre intelligence, et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité.

Ce passage est important pour notre sanctification, car il montre une situation d'opposition radicale entre l'ancienne manière de vivre et notre nouvelle situation en Christ.

·    Vous ne devez plus marchez comme les païens ...

·    Vous avez appris Christ, autrement dit vous connaissez Christ.

La Parole de Christ, dans le texte ci-dessus, dit que "En Jésus Christ nous sommes ou devrions être instruits de plusieurs choses indispensables pour plaire à Dieu" : 

1. nous dépouiller, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses. 

Nous trouvons différentes expressions qui peuvent nous aider à comprendre comment nous pouvons nous dépouiller, ôter le vieux vêtement, la nature charnelle. 

Se séparer : 

2 Corinthiens 6:17 C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai.

renoncer : 

Colossiens 3:8  Mais maintenant, renoncez à toutes ces choses, à la colère, à l’animosité, à la méchanceté, à la calomnie, aux paroles déshonnêtes qui pourraient sortir de votre bouche. - Tite 2:12 Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, 

s'abstenir : 

1 Thessaloniciens 5:22 abstenez-vous de toute espèce de mal.

se détourner : 

Zacharie 1:4 Ne soyez pas comme vos pères, auxquels s’adressaient les premiers prophètes, en disant: Ainsi parle l’Éternel des armées: Détournez-vous de vos mauvaises voies, de vos mauvaises actions! 

rejeter : 

Ézéchiel 18:31 Rejetez loin de vous toutes les transgressions par lesquelles vous avez péché; faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. Pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël ?

Ces différentes expressions désignent  toutes un changement de mentalité et de comportement. Cela  demande une décision volontaire et nécessite un effort de notre part.

Paul dit "Je traite durement mon corps et je le tiens assujetti."

2. être renouvelés dans l’esprit de notre intelligence, 

Ici il s'agit de renouveler chaque jour notre communion avec le Seigneur, comme ranimer un feu, rallumer une lampe, boire à nouveau,  remplir un récipient qui s'est vidé, etc.

Il s'agit de ranimer un don reçu de Dieu. 2 Timothée 1:6 

Renouveler une provision, une plénitude. 

Jean 1:16 Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce;

Éphésiens 3:19 en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu.

Éphésiens 5:18 Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit;

3. revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité. 

Cette nouvelle expression désigne une action de foi, comme se revêtir d'un vêtement. Il est question de se revêtir du Seigneur Jésus-Christ, de s'envelopper de sa justice comme d'un manteau, de revêtir ses sentiments, de se revêtir d'humilité, etc...

Romains 13:14 Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ, et n’ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises.
Éphésiens 6:11 Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.
Colossiens 3:12 Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d’entrailles de miséricorde, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience.
Colossiens 3:14 Mais par-dessus toutes ces choses revêtez-vous de la charité, qui est le lien de la perfection.
1 Pierre 5:5 Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d’humilité; car Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles.

Nous pouvons le constater, c'est un programme spirituel qui nous engage à persévérer chaque jour dans ce qui est spirituel, dans le chemin où l'Esprit Saint nous conduit.

l’homme nouveau,  se renouvelle, dans la connaissance, selon l’image de celui qui l’a créé. Colossiens 3:10 

Nous l'avons vu, l'Esprit Saint qui habite en nous, est là pour opérer, accomplir, l'œuvre de Dieu. 

·    créer en nous de nouvelles aspirations, de nouvelles affections, de nouveaux désirs.

·    nous inspirer des bonnes dispositions à l'égard de la loi de Christ

·    nous éclairer, nous faire comprendre et discerner ce qui plait à Dieu

·    inspirer à notre cœur de bons sentiments, de miséricorde, de patience, d'amour, de bonté, de compassion, etc.

·    faire croître en nous la nature de Christ, l'homme nouveau qui se renouvelle chaque jour, par notre communion avec Christ.

·    nous fortifier puissamment dans notre être intérieur afin que nous soyons capables d'être victorieux dans notre combat.

7. Le principe de la sanctification

La sanctification fait l'objet d'un effort permanent, elle demande une persévérance de chaque jour, elle durera tant que nous serons dans notre corps terrestre, c'est pour cela que nous devons saisir le principe de la vraie sanctification, celle qui est spirituelle.

N'oublions pas que la sainteté, qui est le but de la sanctification est "un fruit"

Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle. Romains 6:22

Pour produire le fruit de la sainteté, il faut demeurer en Jésus-Christ, car comme nous allons le voir, notre sanctification  dépend de notre communion avec Christ, le Seigneur. Jésus-Christ a été fait pour nous sanctification, dit autrement : Il est notre sanctification. Dieu a choisi son fils pour nous sanctifier.

Or, c’est par lui que vous êtes en Jésus-Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption, afin, comme il est écrit, Que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur.

Jésus dit qu'il se sanctifie pour nous.

Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu’eux aussi soient sanctifiés par la vérité. Jean 17:19

En se sanctifiant pour nous Jésus est devenu "Celui qui sanctifie".

Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d’un seul. C’est pourquoi il n’a pas honte de les appeler frères, Hébreux 2:11

Comprenons bien la réalité de la relation de Christ avec nous : Il nous appelle "ses frères", c'est à dire  ceux qui ont le même Père, qui sont de la même famille que Lui, ceux qu'il va amener à partager "sa vie"

La sanctification repose sur deux éléments essentiels :

·         Elle est l'œuvre que Dieu opère en nous, selon ce qui est écrit : "Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ!" 1 Thessaloniciens 5:23

·         Elle dépend de notre ardeur à la désirer et à la rechercher : "Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force."  Marc 12:30

C'est notre désir ardent, notre soif de sainteté et de pureté qui nous conduira à nous attacher au Seigneur, comme Barnabas exhortait les nouveaux disciples d'Antioche :

Lorsqu’il fut arrivé, et qu’il eut vu la grâce de Dieu, il s’en réjouit, et il les exhorta tous à rester d’un cœur ferme attachés au Seigneur. Actes 11:23

C'est ce que nous enseigne Jésus lui-même, en parlant de la nécessité de demeurer attaché à lui pour porter du fruit.

Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi.
Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. Jean 15:4,5


Le cep et les sarment

Dans son enseignement le Seigneur nous explique quelles sont les conditions à remplir pour atteindre l'objectif qu'il nous fixe : porter du fruit et glorifier Dieu. Par cette parabole il nous fait comprendre la nature de notre relation avec lui. Il nous enseigne que la qualité et l'efficacité de notre vie d'enfant de Dieu, ainsi que l'exaucement de nos prières, dépendent de la qualité de cette relation.

Le sarment est par nature attaché, uni, au cep dont il dépend. Jésus utilise cette image pour préciser la nature de notre relation avec lui : une véritable union. La qualité de notre vie chrétienne dépend de notre union avec Jésus-Christ, le cep de Dieu. Étant dépendants de Christ, nous ne pouvons porter de fruit sans LUI. Jean 15.5

Le sarment fait partie intégrante du cep, il naît de lui et se développe en lui. Il est de la même nature.

Lorsque nous devenons enfants de Dieu, nous devenons une même plante avec le Seigneur Jésus-Christ…Nous sommes greffés en lui, c'est une œuvre spirituelle. C'est ce que nous comprenons du passage de l'épître aux Romains 6. 4/5 (version Parole vivante d'A.Kuen)

Par le baptême, nous avons donc été ensevelis avec lui afin de partager sa mort. Tout ce que nous étions autrefois est à présent mort et enterré. Et pourquoi cela? Vous savez que le Christ a été ressuscité d’entre les morts par la puissance glorieuse du Père: nous aussi, nous avons reçu une nouvelle vie et nous sommes appelés à mener notre existence sur un plan nouveau.

Car nous sommes devenus un seul et même être avec lui. Nous lui avons été incorporés-comme le greffon à son porte- greffe. Si donc nous avons été implantés en sa mort pour mourir avec lui, nous le serons aussi en sa résurrection pour revivre comme lui.

Comme le sarment est naturellement uni au cep dont il fait partie, nous sommes spirituellement unis à Christ, afin de vivre de lui, de sa vie. C'est l'œuvre de Dieu en réponse à notre foi en Christ : 

A tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle(la Parole) a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. Jean 1. 12/13

L'union du sarment au cep est naturelle, elle ne dépend pas du sarment. Mais en ce qui nous concerne, notre communion avec Christ dépend en partie de nous. Nous avons à nous attacher à lui et à demeurer en lui, selon l'instruction du Seigneur : 

"Demeurez en communion avec moi, je resterai uni à vous et j’agirai en vous"

Il y a donc au départ une décision de notre part en réponse à l'appel de Christ. Nous devons vouloir porter du fruit. C'est la première condition.

Il y a des personnes qui se contentent d'être sauvées, leur objectif se limite au salut de leur âme et c'est déjà une bonne chose, mais l'évangile ne nous propose pas seulement une assurance tous risques pour la vie éternelle.

Les enseignements du Seigneur sont clairs : 

·         Vivre une vie qui l'honore et glorifie notre Père céleste.

·         Lui rendre témoignage. Actes 1.8 - 

·         Faire des disciples. Matthieu 28.19  

·         Servir Dieu et attendre le retour du Seigneur. 1 Thess. 1.9 

L'objectif du Père, pour ceux qui ont cru en son Fils, c'est qu'ils portent beaucoup de fruit et qu'ils en portent toujours plus !  C'est la volonté de Dieu pour ses enfants, la pensée de Jésus pour ses rachetés et le désir de l'Esprit. La situation normale d'un vrai disciple. Jean 15.1,8

Je vous ai dit plus haut, que la sainteté est le fruit de notre nouvelle vie en Jésus-Christ, selon ce qui est écrit :

Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle. Romains 6:22

Rappelons nous encore cette parole qui nus précise la volonté de Dieu à cet égard :

Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification. 1 Thessaloniciens 4:3

Voici donc quelques instructions pratiques pour être un disciple accompli du Seigneur Jésus-Christ, en marchant dans la sanctification :

a) l'appartenance

Comme le sarment appartient au cep, les rachetés de l'Agneau lui appartiennent.

Ce n'est pas systématique. Cela demande notre accord, une décision personnelle :

"Donnez vous vous-mêmes à Dieu". Romains 6.13 – 1 Cor. 6.20 – 2 Cor. 5.15

b) la dépendance. Sans lui nous ne pouvons rien faire. Jean 15.5

Nos seuls efforts ne sont pas suffisants, nous devons compter sur Jésus, nous appuyer sur lui, nous confier en lui, rechercher la force en lui, car la notre n'est que faiblesse. Le Seigneur seul peut nous communiquer la force dont nous avons besoin.

c) sa présence. Jean 15.4

L'apôtre Paul affirme : Ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi. Galates 2.20

Et si Christ est en nous, le corps, il est vrai, est mort à cause du péché, mais l’esprit est vie à cause de la justice. Romains 8:10

·   Par son Esprit, Christ vient demeurer en moi, dans mes pensées, mes sentiments, mon vouloir… Romains 8.9/10 – Ephésiens 3.14/17

·   Par sa Parole habitant abondamment en moi, Jésus éclaire et inspire ma vie– Colossiens 3.16 – Hébreux 4.12

d) l'attachement.

Jean 15.4 Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi.

"Comme le sarment est attaché au cep". Il y a un lien intime et personnel entre le cep et chacun des sarments qu'il porte.

Jésus précise que ce lien c'est un amour réciproque., il dit 

"si quelqu'un m'aime…mon Père l'aimera…nous viendront habiter chez lui." Jean 14.23

Il y a dans l'amour deux éléments qui dépendent l'un de l'autre :

1) un lien affectif : Il nous aime, nous l'aimons

2) un choix personnel : nous voulons

L'attachement au Seigneur est le fait à la fois de nos sentiments d'amour pour lui et de notre volonté.

Nous pouvons traduire l'attachement par "la fidélité". Cela donne une dimension d'exclusivité et de durée dans le temps : demeurer attachés au Seigneur chaque jour que nous vivons.

Enfin, nous pouvons définir ces quatre éléments : 

l'appartenance, la dépendance, sa présence et l'attachement, par un seul mot : la communion, être uni à Christ, un avec lui. 

Il dit de sa situation avec son Père : Moi et le Père nous sommes un.

Cela signifie : même pensée, même sentiment, même volonté, même but, même projet…Lui en nous et nous en lui : une même âme, un même cœur, une même vie, une même plante …

Nous découvrons que le Père veut que tout ce qui vient de Lui nous soit communiqué par son Fils Jésus-Christ !

En fait tout ce qui nous vient du Père nous est donné par et en son Fils Jésus-Christ et ce qui est à Jésus nous est donné par le Saint-Esprit. Jean 16.14

Nous devons savoir que tout le fruit d'une vie de disciple de Christ, ne peut être que le résultat de notre communion personnelle avec le Seigneur lui-même.

Si nous nous détachons de Christ, le cep, nous nous mettons en dehors de sa communion. Nous devenons un sarment coupé, séparé du cep, qui se dessèche et que l'on brûle.

L'union  constante avec Christ, le cep de vigne, est essentielle pour porter du fruit, produire la nature sainte, pure, aimante et juste de Celui à qui nous sommes attachés et unis. Le Père interviendra alors pour émonder, couper, tout ce qui va nuire au développement de ce fruit.

A lire pour compléter cette étude :

 . Être tenté et ne pas succomber.

 . Le Cep et les sarments.

 

ENSEIGNEMENT 3- Justifié en Jésus-Christ.

Auteur Inconnu (Bible et Foi)

La Bible nous le dit: le chrétien sauvé par grâce, est justifié en Jésus-Christ.

Mais qu'est ce que cela signifie?

Justifier signifie : rendre juste, déclarer juste, disculper, innocenter, déclarer conforme à la justice.

En Jésus-Christ  nous sommes déclarés justes, comme n'ayant jamais péché.

Lisons quelques versets de la Bible pour mieux comprendre. 

La justification est une oeuvre de Dieu:

"Qui accusera les élus de Dieu? C'est Dieu qui justifie!" (Romains 8: 33) 

Elle est annoncé d'avance par Dieu: 

" A cause du travail de son âme, il rassasiera ses regards, par sa connaissance mon serviteur juste, justifiera beaucoup d'hommes et il se chargera de leurs iniquités." (Esaïe 53: 11)

Il s'agit ici bien sûr de Jésus-Christ.

La justification par la foi.

"Etant donc justifés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ." (Romains 5: 1)
Justifiés par la foi en Dieu, en Jésus Christ, nous avons la paix. La paix que Dieu nous donne parce que nous sommes venu à lui recevoir le pardon de nos péchés. Bien plus encore à cause de  la justification Dieu nous regarde comme n'ayant jamais péché. Nous sommes maintenant en paix avec Lui, et il n'y a plus de comdamnation qui pèse sur nous.

Le nous employé ici désigne les chrétiens sauvés par grâce en Jésus-Christ, et j'en fait partie.
Gloire à Dieu!

La Justification par la foi, sans les oeuvres de la loi. 

"Car nous pensons que l'homme est justifié par la foi, sans les oeuvres de la loi;"
(Romains 3: 28) 

L'observance d'une loi, ne sauve pas, elle ne justifie pas non plus. De même la pratique de bonnes oeuvres ne sauve ni ne justifie. Toutefois, le foi ne va pas sans les oeuvres. Quand on croit, on vit et on agit en harmonie avec la foi.

Justifiés par grâce , par la rédemption qui est en Christ.

"Car tous ont péchés et sont privés de la gloire de Dieu; et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ." (Rom. 3: 23-24)

Justifiés par le sang de Christ.

" A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons nous sauvés par lui de la colère." ( Rom. 5: 9)

Justifiés par sa resurrection. 

 "Jésus notre Seigneur, lequel a été livré pour nos offenses, et est ressuscité pour notre justification." (Rom. 4: 25)

Notre injustice a été clouée avec  Jésus à la croix. Mais il est rescuscité, il a vaincu la mort pour nous donner sa justice. Ainsi Dieu en ressuscitant Jésus d'entre les morts, ôte à jamais toute trace de culpabilité chez le chrétien. 

Justifiés au nom de Jésus-Christ par l'Esprit de Dieu;

"Mais vous avez été lavés, mais vous avez étés sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ et par l'Esprit de notre Dieu." (1 Corinthiens 6: 11)

Mais vous avez été lavés: Purifiés de nos péchés en Jésus-Christ.
Mais vous avez été sanctifiés: Vous avez été mis a part pour Dieu; séparés du péché.
Mais vous avez été justifiés: Déclarés justes, comme n'ayant jamais péché.

Voilà la distinction entre chacun de ses faits!

La sanctification est le prélude à la gloire que Dieu donne. 

"Et ceux qu'il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu'il a appelés il les a aussi justifiés; et ceux qu'il a justifiés, il les a aussi glorifié." A ceux qu'il a justifiés, Dieu réserve un héritage de gloire.

 

Quelques mots de  conclusion:

 

La justification est un des aspects du salut: l'aspect juridique: nous sommes déclarés justes et traités comme tels sur la base du sacrifice de Jésus à notre place...et de notre acceptation.
Désormais il nous faut devenir effectivement justes, et cette grâce qui nous est faite nous y encourage et nous aide.

 

LA SUITE DANS LA 11ème PARTIE

 

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :