Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les malédictions

 

Comme tout homme fait de chair et de sang, habite sur la surface de la terre, demeure dans une maison…, les sorciers tiennent compte de ces caractéristiques humaines pour prononcer des malédictions puissantes sur lui. Exemple de malédiction du sorcier contre sa victime : « Tant que tel homme (prononce son nom) est fait de chair ou de sang, qu’il habitera sur la surface de la terre ou demeurera dans une maison, j’ordonne qu’il ne réussisse pas dans sa vie. » ou « Tant que telle nièce faite de chair ou de sang, habitera sur la surface de la terre ou demeurera dans une maison, et tant qu’elle fera des études, j’ordonne qu’elle ne réussisse jamais dans sa vie ! ». D’autres sorciers prennent du sel et le jettent en l’air en disant que la victime soit à l’image de ce sel et qu’elle ne devienne rien dans sa vie après l’avoir préalablement confiée à une puissance démoniaque.

 

Les noms et les prénoms donnés aux enfants

 

 

Le chrétien doit faire attention au nom ou aux prénoms qu’il a reçus de ses parents ou bien qu’il donne lui-même à ses enfants. Chaque nom que nous portons est porteur d’une signification, d’une orientation positive ou négative de notre vie, notre destinée. Les forces du mal, elles, le savent et l’utilisent pour influencer notre vie. Il y a certains qui portent le nom des divinités de leur nation, des astres, des noms qui montrent leur appartenance ou leur dépendance d’une divinité ou d’un esprit. - GENESE 35 : 16-18 Dans le texte de Genèse le nom donné à Benjamin par sa mère Rachel qui perdit la vie en le mettant au monde est Ben-Oni qui veut dire fils de malheur. Son époux Jacob ayant compris la portée du nom donné à l’enfant par sa mère, le changea aussitôt en Benjamin qui signifie, fils de ma droite (du bon côté, de la bénédiction)

 

Le placenta, l’arme de la poussière du sol

 

Les sorciers utilisent le placenta d’une personne pour agir sur elle. Il est important pour le chrétien de demander à DIEU de briser par le sang de JESUS, tout lien entre lui et son placenta (ou entre le placenta de son enfant et l’enfant lui-même), au niveau du corps, de l’âme et de l’esprit et que DIEU efface son nom, sa personnalité, son corps, son âme et son esprit de son placenta par le sang de JESUS.

 Les sorciers utilisent aussi pour combattre une personne, l’arme de la poussière et du tombeau pour déstabiliser le projet de DIEU pour lui et l’enfermer spirituellement dans un cercueil.

 

 

A suivre...

    

Tag(s) : #ENSEIGNEMENTS BIBLIQUES DU PASTEUR HENRI KPODAHI

Partager cet article

Repost 0