Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 



1366R-181.jpg

III-
LES CONSEQUENCES DE LA MALEDICTION

 

 

Les malédictions interviennent dans la vie d’un individu pour le marquer définitivement et la plupart du temps pour toute la vie. Elles s’expriment par la désolation, l’insuccès, l’échec répété et divers maux. Dans le cadre d’une maladie causée par la malédiction, la science prouve ses limites.

 

1-La peur :

La peur est la première arme qu’une malédiction construit dans la vie d’un homme, d’une femme ou d’un enfant. Elle se manifeste par une absence de paix chez le sujet et une perte de joie naturelle et de confiance en soi.

 

2-Le règne de la prison :

A toute malédiction dans la vie d’une personne est associée une puissance de malédiction  et des esprits de malédiction. Un esprit de malédiction ne travaille jamais seul mais en union voire en association. Ce qui explique la force de malédiction. L’esprit de malédiction est désigné personnellement par l’individu qui l’envoie pour une tâche précise : difficultés professionnelle, matrimoniale, financière, sanitaire et autres.

Ces esprits œuvrent  à cause des ordres que des humains leur ont donnés. Ces hommes ont souvent associé des sacrifices d’animaux ou de sang pour consolider la puissance, la durée et les tournures des nombreuses malédictions.

La finalité d’une malédiction est de faire de sa victime un prisonnier.

 

3-La force de la malédiction :

La force d’une malédiction est de d’influencer la victime mais aussi son entourage. Elle affecte son environnement, son appartement, sa femme s’il est marié, son enfant ou ses enfants, les personnes rencontrées et celles qui peuvent lui venir.

Elle est puissante pour que le sujet maudit soit rejeté par son entourage et son environnement. Les puissances de malédiction peuvent aller jusqu’à l’élimination de tous les membres d’une famille.

 

4-Le dépouillement :

Les esprits de malédiction dépouillent un individu de tout ce qui peut constituer dans sa vie un confort ou un élément de confort. Ils lui volent ses biens pour leur transférer dans la vie d’autres personnes.

 

5-La mort :

La finalité d’une malédiction répond au verset 10 de Jean 10 : voler, détruire et tuer. Les esprits de malédiction commencent d’abord à s’en prendre aux biens d’une personne, à ses bénédictions et quelquefois à sa santé.

 

 

IV-COMMENT BRISER LES MALEDICTIONS

 

1-Le pardon du prochain :

Le premier acte à poser pour une personne victime d’une malédiction est de pardonner devant la face de Dieu dans une prière sincère toutes les personnes qui l’ont blessé, opprimé, maltraité, persécuté voire même qui l’ont humilié et ont détruit sa vie. La victime n’est pas tenue d’aller voir ceux qui lui ont fait du mal pour avoir le pardon de Dieu. Le plus important est qu’il le fasse seul à seul avec son Dieu et cela sincèrement.

2-Le pardon et la grâce de Dieu :

La malédiction ou l’œuvre de malédiction peut être provoquée par la faute ou les offenses de la personne maudite. Cette dernière a soit offensé Dieu ou soit ses parents ou un membre de sa famille, un ami ou une amie, une personne connue ou inconnue. Dans ce cas le chrétien se réconciliera dans la prière de pardon avec Dieu. Il lui demandera pardon pour les personnes qu’elle a offensé. Il demandera à Dieu de briser les malédictions qui œuvrent dans sa vie et de détruire toutes les puissances impliquées, leurs œuvres, leurs missions et la finalité de leurs actions.

 

3-La prière persévérante :

Si Dieu touche à l’origine d’une malédiction dans la vie d’une personne, elle doit commencer dans sa vie de prière un travail de restauration voir de reconstruction personnelle. Le but visé est de reconstruire, de consolider, de réparer, de bâtir tous les domaines de la vie de la victime qui ont été touchés.

 

4-S’opposer à toutes les paroles de malédictions prononcées  et à toutes les œuvres qui y sont associées et confesser des paroles de bénédiction et de foi :

Le chrétien maudit s’opposera aux paroles de malédiction connues prononcées par des membres de sa famille ou par quiconque contre lui. Pour les paroles non connues, il demandera à Dieu d’agir en sa faveur pour toutes les annuler. En retour, il confessera des paroles de bénédictions qui vont à l’encontre ou qui sont les contraires des paroles de bénédictions. Il dira une parole de victoire pour sa vie, dans le domaine concerné de son existence pour le présent et pour le futur.

 

Tag(s) : #DELIVRANCE, #MALEDICTION

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :