Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

IV-COMMENT CHOISIT-IL ?

 

Au temps fixé où l’Esprit de Dieu convainc un chrétien ou une chrétienne de l’heure du choix ou l’heure de choisir, il ou elle ne devra prendre en compte certains éléments et en ignorer d’autres.

1- Les éléments à ne pas prendre en compte, à éviter : n’en tenez pas compte.

Il s’agit de choses à éviter radicalement pour ne pas être en dehors de la volonté de Dieu.

-Une considération personnelle et le critère de l’apparence. L’on dit souvent que « l’apparence est souvent trompeuse ». Cf. 1Samuel 16, 6-7. La propre volonté du chrétien est un piège. Elle est au détriment de celle de Dieu. Elle peut découler de littérature secondaire non-chrétienne (romans photos, romans d’amour, films parlant de fiancés et mariés) qui induit plusieurs en erreur et qui les amène à choisir selon l’apparence. Certains font un choix influencé par des procédés mondains car ils se disent qu’ils ont l’Esprit de Dieu et donc ils n’ont pas besoin de présenter le sujet dans la prière afin que Dieu intervienne pour la réalisation du choix. D’autres se disent le plus important c’est que la personne sur laquelle leur regard est porté est un enfant de Dieu sans prendre en considération le fait que ce sujet capital devrait être présenté à Dieu pour exaucement.

-Le sentiment fort même le plus profond vis-à-vis de l’autre n’est pas le Choix du conjoint. Le chrétien ne prendra pas en considération ses sentiments, ses désirs, sa convoitise en premier. Cf. 1Jean 2, 16.

- Le chrétien n’aura pas déjà une personne arrêtée ou des noms de personnes en tête pour les soumettre à Dieu. Il n’imposera aucune de ces personnes en particulier présent dans son cœur et dans ses pensées à Dieu pour que Dieu valide la volonté du chrétien comme étant la volonté divine. Cf. Nombres 22, 12-22.

- Il n’y a pas de tirage au sort ou de hasard dans la connaissance du Choix de Dieu. En effet, Satan lui-même a la possibilité de se transformer en « ange de lumière » pour tromper. Le chrétien évitera le procédé dont Josué, par tirage au sort, a partagé l’héritage aux enfants d’Israël ou celui des onze apôtres de Jésus pour choisir le remplaçant de Judas (Matthias). Cf. Actes 1, 23-26.

- Le chrétien aura le cœur libre, un cœur et des sentiments non portés sur un homme ou sur une femme. Une main et un cœur libres et purs sont indispensables. Sinon, le chrétien rencontrera des obstacles d’une part. D’autre part, il n’aura que le nom de la personne qui domine son âme dans son cœur au moment de chercher la volonté de Dieu pour le Choix. Ainsi tout chrétien demeurera dans la sainteté avant de se présenter devant la face de Dieu. Cf. Ezéchiel 14, 4-5.

 

-La chrétienne ou le chrétien ne choisira pas lui-même la personne avec laquelle il veut bâtir son avenir dans le couple même si celle-ci est née de nouveau pour après obliger Dieu à accepter ce choix et à bénir leur union.

 

-Ne pas accepter un homme ou une femme en partant de l’idée que l’on a la foi sans aucune conviction claire du Seigneur Dieu. Cf. Jérémie 17, 9-10. Procéder de la sorte, c’est transgresser le 8è commandement de Dieu et prendre la côte d’autrui. Prenez garde frères et sœurs en Christ, Attention !

 

-Ne pas fonder le choix de l’autre sur uniquement la compassion, la pitié de l’autre. L’amour compassion ou la fausse compassion est un piège dans lequel plusieurs enfants de Dieu tombent.

 

-Ne pas avoir pour fondement du Choix de votre conjoint (e) des considérations arrêtées comme celles ci-après :

Illustration 1: « Seigneur je ne veux pas qu’il soit ou qu’elle soit dans le même commune (ou quartier) que moi, la même Eglise et le même lieu que moi sauf ailleurs ».

Illustration 2: « Seigneur, je veux que la personne que tu me choisiras soit riche, qu’il ait une bonne situation, qu’il soit de taille courte (ou élancé), qu’il soit mince (pas obèse) ou qu’il soit plus âgée (ou de même âge) que moi ».

Ces types de prières ou de requêtes dans le cadre du Choix du conjoint sont dangereux et ils sont souvent un obstacle à l’accomplissement de la volonté de Dieu. Par ces prières vous mettez un frein à la volonté de Dieu pour faire passer la vôtre. Alors comment Dieu pourra-t-il vous répondre si le choix arrêté par lui est une personne courte alors que vous aviez demandé une personne élancée et grasse. Attention !

 

-Le comportement généreux d’une personne, sa gentillesse, sa bonté ne sont pas les conditions de base du Choix du conjoint. En effet, le cœur de l’homme par nature est tortueux et surtout les yeux sont aveugles et les sentiments trompeurs.

 

-Avoir connu un homme ou une femme dans une chambre ou dans un autre lieu en faisant l’amour ou par des attouchements sexuels ne constitue par le fondement d’un Choix selon Dieu. Il en est de même d’un choix découlant d’une relation sexuelle ou d’un abus sexuel ou d’un viol en termes de dédommagement.

 

-Le coup de foudre n’existe pas dans le plan de Dieu lorsque l’on parle du choix de l’alter ego. Le coup de foudre est fondé sur la convoitise, l’amour charnel et quelques fois sur l’action de procédés mystiques d’envoûtements. L’amour charnel découle de la passion. Elle naît des effets de la beauté, de l’intelligence, de la maturité spirituelle, de l’échelon social ou de la classe de l’autre sur soi. Cf. Proverbes 6, 24. Attention, c’est un piège !

 

-L’amour réciproque de deux être ou de deux chrétiens ne fonde pas la volonté de Dieu pour le choix du conjoint.

 

-Ne fondez pas la volonté de Dieu, dans la cadre du choix, sur le premier signe ou par un mensonge sur le compte du Seigneur. Illustration : « Le Seigneur m’a dit… Dieu m’a dit que c’est toi ma conjointe (ou c’est toi mon conjoint) ». A la longue celui ou celle qui agit dans ce cadre en mentant sur le compte de Dieu, le Seigneur le punira et le confondra (c’est un blasphème). Ne vous fiez pas à tous les rêves. Sondez-les pour voir si ce rêve ou ces rêves viennent de Dieu. Veillez surtout à chercher la face de Dieu pour voir si la personne que vous avez vu dans le rêve et que vous croyez être la volonté de Dieu pour le choix est véritablement le choix de Dieu pour vous. Il faut ici d’autres signes et des confirmations pour être sûr avant d’arrêter dans votre cœur que la personne est la volonté de Dieu pour vous.

 

-Ne suivez pas et n’acceptez pas les personnes recommandées par les amis ou par les parents qui compromettront votre salut et votre avenir. Même si les parents vous insultent, vous menacent ou qu’ils vous persécutent ne fléchissez pas. Cherchez la volonté de Dieu et invitez vos parents dans cette voie en attirant leur attention sur le fait que plus tard c’est vous qui souffrirez seule dans le foyer conjugal avec cet homme ou avec cette femme et qui serez seule malheureuse. N’ayez pas peur des intimidations des hommes qui vous forceront ou qui vous obligeront à accepter un mariage arrangé sans Dieu et sans la confirmation du Saint-Esprit. Ne vous laissez pas intimider par la position de votre famille, de vos amis ou par celle de vos responsables spirituels d’Eglise qui vous presserons d’accepter vous marier avec une personne sans que vous ayez suffisamment une conviction claire de la part de Dieu.

 

Ces différents points que nous venons de citer vous permettront de réussir votre chemin dans le choix de Dieu pour votre vie.

 

A SUIVRE...


 

 

 

 

Tag(s) : #ENSEIGNEMENTS BIBLIQUES DU PASTEUR HENRI KPODAHI

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :