Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

PASTEUR DAVID YOGGHI CHO

 

Passage biblique : Esaïe 53 : 1-8

 5392840951_d101e4f14f.jpg

III. LE VRAI ASPECT DE JESUS ET SON MINISTERE.

 

 Cependant, la Bible nous fait savoir évidemment le vrai aspect de Jésus-Christ et son ministère. Par sa vie, Jésus a porté nos souffrances et il s’est chargé de nos douleurs. C’est le vrai aspect de Jésus. Notre Seigneur n’est pas du tout indifférent avec votre maladie. Il porte plutôt nos maladies. Il se charge de nos douleurs. Cependant les gens ne pouvaient pas le comprendre. Ils l’ont considéré comme puni par la haine de Dieu donc ils ont pensé qu’il a été crucifié. Ils ont pensé négativement. Jésus a porté toutes nos maladies et il a aussi fait partie de nos souffrances. Cependant les gens ne l’ont pas compris. Ils avaient tort car ils l’ont pris pour puni de Dieu à cause de sa haine. Quand on est accablé dans le coeur, cela est plus douloureux que les plaies du corps visibles. De toute la vie, Jésus a porté nos péchés et s’est chargé de nos douleurs.

Il est dit dans Esaïe 52 : 14 : « De même qu'il a été pour plusieurs un sujet d'effroi, -Tant son visage était défiguré, Tant son aspect différait de celui des fils de l'homme ».

 Jésus a connu cette souffrance et cette tristesse dans le cœur . Même s’il connaissait cette douleur dans le cœur, personne ne pourrait savoir sa souffrance. Personne ne l’a reconnu.

Il est écrit dans Marc 15 : 15-20 : « Pilate, voulant satisfaire la foule, leur relâcha Barabbas; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié. Les soldats conduisirent Jésus dans l'intérieur de la cour, c'est-à-dire, dans le prétoire, et ils assemblèrent toute la cohorte. Ils le revêtirent de pourpre, et posèrent sur sa tête une couronne d'épines, qu'ils avaient tressée. Puis ils se mirent à le saluer: Salut, roi des Juifs! Et ils lui frappaient la tête avec un roseau, crachaient sur lui, et, fléchissant les genoux, ils se prosternaient devant lui. Après s'être ainsi moqués de lui, ils lui ôtèrent la pourpre, lui remirent ses vêtements, et l'emmenèrent pour le crucifier. »

Quand nous pensons à la mort de Jésus, nous pensons très simplement à la crucifixion de Jésus. Mais selon les études faites jusqu’à maintenant, la crucifixion n’est que la dernière étape de l’exécution de la condamnation à mort. Avant la crucifixion, il y avait d’autres tortures et des souffrances physiques. A l’époque de Jésus, l’exécution commençait par les coups de fouet. Le bout de fouet s’est fait en plomb ou en os des animaux donc si l’on faisait le coup de fouet, le fouet déchirait la chair et blesserait les os. La douleur était énorme si bien qu’il y avait des gens qui sont morts à cette étape. Dans cette souffrance, le condamné à mort devait porter la croix, qui mesurait de 2 m et sur laquelle il allait se crucifier, jusqu’au lieu de l’exécution. Enfin, il était crucifié. La douleur de la crucifixion surpasse notre imagination ainsi.

Dr.Howard Matsqui, le professeur dans l’anatomie à l’université de Canvas a analysé médicalement la souffrance de la crucifixion. Sur la croix, comme on est pendu sur le bois, à cause du poids, la chair est déchirée, le sang est répandu ainsi la douleur devient extrême. En plus les muscles de la poitrine aux bras sont trop pendus et cela cause les troubles respiratoires. Comme on ne respire pas, on manque de l’oxygène. Cela cause aussi la convulsion du corps. Quand on essaie de se hisser un peu à cause de la douleur, le poids est sur les pieds cloués. La souffrance s’accroît.

Jésus a subi cette souffrance pendant 6 heures. Ainsi il a répandu du sang et de l’eau et il est mort. Jésus a connu cette souffrance pour nous racheter et pour remettre tous nos péchés depuis la chute d’Adam et Eve. Les hommes suivent leur propre voie selon la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l’orgueil de ce monde mais Jésus a porté tous nos péchés et il a souffert.

Chaque fois vous lisez Esaïe 53 ou les passages sur Jésus, il faut toujours savoir que Jésus est venu dans ce monde, a souffert à ma place et est retourné dans le royaume des cieux. Il ne faut jamais oublier que c’est à cause de « moi ». Il n’était pas obligé de venir dans ce monde, de connaître la souffrance et d’être crucifié sur la croix. Mais à cause de « moi », il a porté la croix et il a souffert : nous devons le savoir.

Jésus a connu la souffrance pour nous ainsi qu’il a remis tous nos péchés et qu’il nous accorde la vie nouvelle. A ma place, à votre place, Jésus a connu ces douleurs. Nous n’avons pas reçu gratuitement la rédemption et la grâce. Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.

 

 

A SUIVRE....

 

TEMOIGNAGE CHRETIEN : FRERE EN CHRIST ANCIEN DROGUE  

 

 

    

MUSIQUE AVEC  Sur 3jours 

ARTISTE: MAGGIE BLANCHARD 

 CHANT: LIBERE

  
 
 
SOYEZ TOUJOURS JOYEUX, PRIEZ SANS CESSE...1THESSALONICIENS 5, 16-17

 

RédactionPasteur Henri  K.

Tél 03 88 81 36 23 / (0033) 3 88 81 36 23

Mail: pasteurhenri7@hotmail.fr

Coordonnateur du MIDEGUE 

Directeur de l'Institut Biblique et Théologique Béthel (ITHEB) 

 

 

  FEU

MINISTERE MIDEGUE   

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :