Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 - David Porter

 

INTRODUCTION : Des pièces de 1 euro en terre

 

Comment devenir riche, mais pas forcément rapidement - David Porter

Des pièces de 1 euro en terre

Je vous ai raconté l'histoire il y a quelques semaines de cela d'un fermier bête qui a planté du maïs, espérant une moisson de petits pois. Je croyais que je l'avais aidé, mais je suis passé par son champ il n'y a pas longtemps de cela et savez-vous ce que l'homme plantait ?

Des pièces de un euro !

« Hep, mon ami, puis-je vous demander pourquoi vous mettez ces pièces d'un euro en terre ? »

« Quoi ? ... oh, salut » il m'a reconnu tout en mettant de la terre sur sa « semence ». Bon, je vais bien arroser ceux-ci et s'ils reçoivent beaucoup de soleil j'imagine que j'aurai pas mal d'eurosiers' (des arbres pleins d'euros).

« Ah » j'ai dit, tout en me demandant si sa mère ne l'avait pas bercé trop près du mur. « Vous croyez qu'en plantant de l'argent, vous allez faire pousser de l'argent et que vous deviendrez riche ? »

« Tout à fait. »

« J'ai une mauvaise nouvelle pour vous, mon ami. Son visage s'assombrit parce que c'était moi qui lui ai annoncé une mauvaise nouvelle la dernière fois. « Vous n'aurez pas une moisson comme ça. Vous ... »

Je me suis arrêté court parce qu'une idée formidable explosa dans ma tête et a ricoché trois ou quatre fois sur les parois comme un caillou qui ricoche dans une poubelle en métal.

« Venez avec moi » j'ai ordonné. « Je vais vous montrer comment faire grandir cet argent. »

Étant du genre docile, il prit son sac qui devait contenir 600 pièces de un euro et nous sommes allés au village tout proche.

« Mais que faites-vous pour faire grandir mon argent ? » me demanda-t-il.

« Bon, vous voyez cette dame-là ? » J'ai indiqué une dame qui a dû immigré de quelque part au sud de nous, suivis par cinq petits avec le nez qui coulaient. « Elle n'a pas d'argent pour payer le loyer. Son mari l'a quittée. On va la mettre à la rue. Ses enfants n'ont rien eu à manger aujourd'hui et peu hier. »

Il regarda son sac dubitativement puis son regard s'est porté sur les enfants affamés. Je crois qu'il avait appris un peu avec la leçon du maïs et des petits pois. Il a mis la main dans le sac pour retirer une poignée de pièces d'argent. « Madame, attendez » il cria. « Il est entré dans un supermarché tout près et quelques minutes plus tard il est revenu avec deux grands sacs de vivres qu'il lui a offerts.

Elle l'a remercié de tout coeur et les enfants sautaient presque à l'idée de pouvoir manger. Mon ami a regardé dans son sac. Il ne semblait pas y avoir autant qu'avant. « Votre magot a un peu diminué» lui fis-je remarqué.

« Oui mais ... il regarda la femme et ses enfants qui s'éloignaient, je ne sais pas ce que j'aurais pu acheter qui m'aurais donné autant de joie que l'expression sur le visage de ces enfants. »

On a fait tellement de choses toute l'après-midi. Partout où il voyait un besoin, il a planté sa semence d'argent ou il a aidé des gens qui avaient besoin de son temps ou de son talent au lieu de son argent.

À la fin de la journée, son sac était vide. « Hummm, pardonnez-moi. Il ne me semble pas que j'aie fait de vous un homme riche. »

Un regard de satisfaction illuminait son visage laid. « Savez-vous quoi, mon ami ? me demanda-il. Je crois que vous m'avez rendu riche. Avez-vous entendu ces gens louant le Seigneur quand je les ai aidés ? Et ces larmes de joie quand j'ai réparé cette porte pour cette vieille dame ? Et tous ces autres ? Je ne sais pas, mais je me sens très riche maintenant. »

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT, #BENEDICTION

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :