Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PASTEUR EMERITE YONG-GI CHO

 

JEAN 14, 1-6 

 

Il est dit dans Matthieu 25 : 35-36 : « Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli; j'étais nu, et vous m'avez vêtu; j'étais malade, et vous m'avez visité; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi. »

Les justes lui ont répondu: « Seigneur, quand t'avons-nous vu avoir faim, et t'avons-nous donné à manger; ou avoir soif, et t'avons-nous donné à boire? » Jésus leur a répondu : « Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites. » Et les gens indifférents et sans-coeur ont dit : « Seigneur, quand t'avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t'avons-nous pas assisté? ». Jésus leur a dit : « Toutes les fois que vous n'avez pas fait ces choses à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne les avez pas faites. » Nous avons les relations avec Jésus et avec les prochains. Comme les incrédules sont tous la créature de Dieu, il noue des relations avec Jésus. Le fait que nous aidons les prochains est d’aider Jésus. En aidant les prochains, nous sommes agréables à Jésus.

Matthieu 25 : 40 : « Et le roi leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites. »

Jésus dit que celui qui a aidé à l’un des plus petits aide aussi Jésus : quelle merveille ! De quoi pouvons-nous aider les autres ? Nous n’avons pas de grande chose mais comment pouvons-nous aider ? Qu’est-ce que le bon Samaritain a-t-il possédé ? Il a eu du vin pour boire lors du voyage et de l’huile qui servait à protéger la peau contre le soleil. Il n’avait que du vin et de l’huile. Et il l’a aidé avec ces choses. Il a versé du vin aux plaies et a mis de l’huile sur les plaies. Il a déchiré le vêtement pour bander les plaies. Dieu nous dit d’aider avec ce que nous avons. Quand Jésus était dans le désert, il y avait plus de 5 000 hommes et s’il y ajoutait des femmes et des enfants, il y en aurait des dizaines milles personnes. Mais Jésus a ordonné de leur donner à manger. Comment les disciples lui ont-ils répondu ? « Les pains qu'on aurait pour deux cents deniers ne suffiraient pas pour que chacun en reçût un peu. » C’est-à-dire, il n’a pas eu ce somme d’argent. A ce moment-là, un petit garçon a apporté 5 pains d’orge et 2 poissons. Ce n’était pas la marchadise du magasin. C’était 5 pains d’orge et 2 poissons de la maison. Jésus a reçu ce qu’il a eu avec joie et a béni ainsi il a pu en distribuer pour des dizaine mille personnes : il en a resté 12 paniers. C’est-à-dire, il faut aider les prochains avec ce que nous possédons. Dieu ne nous force pas à les aider. Pour la fondation de la répartition de l’amour et du bonheur, on a besoin non

seulement de l’argent mais aussi des vêtements, des chaussures usés et des médicaments aussi. Avec toutes ces choses, on peut aider les gens. Je remercie beaucoup ceux qui nous aident avec ces choses.

Il est dit dans Jean 6 : 9 : « Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d'orge et deux poissons; mais qu'est-ce que cela pour tant de gens? »

Il est dit aussi dans 1 Jean 3 : 18 : « Petits enfants, n'aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité. »

Nous ne devons pas aimer les autres en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité.

Il est dit dans Deutéronome 15 : 7-10 : « S'il y a chez toi quelque indigent d'entre tes frères, dans l'une de tes portes, au pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne, tu n'endurciras point ton coeur et tu ne fermeras point ta main devant ton frère indigent. Mais tu lui ouvriras ta main, et tu lui prêteras de quoi pourvoir à ses besoins. Garde-toi d'être assez méchant pour dire en ton coeur: La septième année, l'année du relâche, approche! Garde-toi d'avoir un oeil sans pitié pour ton frère indigent et de lui faire un refus. Il crierait à l'Éternel contre toi, et tu te chargerais d'un péché. Donne-lui, et que ton coeur ne lui donne point à regret; car, à cause de cela, l'Éternel, ton Dieu, te bénira dans tous tes travaux et dans toutes tes entreprises. »

Celui qui reçoit la bénédiction doit la partager avec les prochains pauvres pour l’avoir davantage. Je suis déjà béni. Mais comment puis-je avoir plus de bénédiction ? En partageant la bénédiction, je l’aurai davantage. Mais si nous ne la partageons pas, Dieu nous privera de la bénédiction que nous avons déjà.

 

A SUIVRE...

SOYEZ TOUJOURS JOYEUX, PRIEZ SANS CESSE...1THESSALONICIENS 5, 16-17
Rédaction Pasteur Henri  K.

Coordonnateur du MIDEGUE 

Directeur de l'ITHEB 


ARTISTE: ELISEE 
CHANT: UN JOUR NOUVEAU  

 

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT, #ATTITUDE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :