Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
PASTEUR YONGGI CHO

 mamadou-karambiri
ID002012
         
Denis-Despinoy- WATCHMAN NEE past%20diboski%20Ident
           Merci à tous les frères et soeurs en Christ qui ont assisté nombreux à la CIFOC, La Prochaine Conférence Internationale pour la Foi chrétienne aura lieu à
SRASBOURG-France du 29 au 31 JUILLET 2011 sur le Thème de la Délivrance chrétienne.
     

 

Passage biblique : 1 Rois 19 : 1-8

 

 

 

2. Pourquoi Jésus, était-il stressé ?-fin

 

En plus, nous devons savoir confier toutes les choses en Dieu. Pour ne pas être stressés, nous devons déposer tous nos fardeaux à Dieu. Si nous portons nos fardeaux, nous nous accablerons. Mais si nous les confions en quelqu’un d’autres, nous serons soulagés. Il faut donc savoir confier tous les fardeaux de la vie au Seigneur Jésus. Mais le fait de confier n’est pas du tout facile.

Il est dit dans Matthieu 11 : 28 : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. »

Il est dit aussi Psaume 68 : 19 : « Béni soit le Seigneur chaque jour! Quand on nous accable, Dieu nous délivre. »

Il nous délivre de ce qui nous accable. Il nous invite et il nous promet de porter nos fardeaux à notre place.

Dieu nous dirait ainsi : « 2000 ans avant, j’ai tout supprimé en me livrant à la croix. Mais pourquoi essaies-tu encore de porter tous tes fardeaux ? » Oui. C’est vrai. Jésus a tout supprimé sur la croix il y a 2000 ans. Mais nous sommes encore incrédules. Nous ne confions pas en Seigneur. En pensant à sa crucifixion, il est monté à la montagne des Oliviers et il a dit aux disciples : « Mon âme est triste jusqu'à la mort. » Malgré cette angoisse, Jésus n’était pas tombé de stresse. Pourquoi ? Pour lui, c’était normal qu’il était dans l’angoisse. Car en sachant qu’il allait se crucifier, il ne pourrait pas rire : « Ha ha ha ! Je vais me crucifier ! » Si oui, il n’était qu’un fou. Même les hommes ordinaires peuvent imaginer la souffrance à venir sur la croix. A plus forte raison, il a su la souffrance qu’il allait connaître donc il a prié Dieu ainsi : « toutes choses te sont possibles, éloigne de moi cette coupe! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. » C’est son secret. Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. Si nous nous entêtons, nous sommes stressés. Lui aussi, il a voulu éviter la coupe mais il a voulu tout d’abord que la volonté de Dieu soit faite. Ainsi, il a confié le fardeau au Père. Bien qu’il ait été confronté au stress, il l’a déposé au Père qui lui dit : « Ma volonté est que tu portes la croix. » Il lui a dit : « Bon ! Je la porterai. » Quand nous acceptons les difficultés, nous ne sommes plus sous le stress. Mais comme nous essayons encore d’y résister et d’en sortir, nous sommes stressés. Il est donc très important de confier tous nos fardeaux en Seigneur.

Il est dit dans Philippiens 4 : 6-7 : « Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus Christ. »

Jusqu’à ce que nous ayons la paix dans le coeur, il faut prier Dieu. Ainsi le coeur va occuper notre coeur.

Il est dit dans Jean 14 : 27 : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre coeur ne se trouble point, et ne s'alarme point. » Voilà ! Notre Dieu ne veut pas que nous ayons de l’angoisse, des inquiétudes, des impatiences et des désespoirs. Dieu ne veut jamais que nous soyons sous le stress. Il veut que nous ayons la paix dans le coeur. Pour avoir de la paix, il faut confier tous nos fardeaux en Seigneur sans cesse. Il ne faut pas les laisser rester dans notre coeur. Si Dieu est avec nous, nous pouvons nous délivrer du stress.

 

Une fois, j’ai eu l’occasion de parler avec les pasteurs qui font bien leur ministère. Un pasteur m’a dit ainsi : « Cher pasteur, bien que j’essaie de me tuer pour que Jésus vive en moi, je ne me tue pas. C’est très difficile. Qu’est-ce que je dois faire pour cela ? ». Un autre a dit : « Il fallait abandonner la convoitise et moi-même, mais je ne m’abandonne pas. Je porte tout le temps moi-même.»

J’étais tout-à-fait d’accord avec eux. Tant que nous ne vidons pas le coeur, c’est difficile à avoir de la paix dans le coeur. Nous devons donc crucifier nous-mêmes avec Jésus-Christ. Il faut aussi abandonner la convoitise et la cupidité.

Le grand auteur allemand, Goethe a confessé ainsi : « Je ne suis jamais en paix pas seulement pendant quelques semaines. Quand je suis sorti de moi-même, j’étais en paix mais la durée n’était pas longue. » Le grand intelligent à l’échelle mondiale, Goethe n’avait que quelques semaines où il était dans la paix pendant sa vie de plus 80ans. En plus, c’était le moment où il est sorti de lui-même. A plus forte raison, pour nous, les ordinaires, c’est normal d’être exposés au stress. Bien que Goethe ait été un grand intelligent, il n’avait pas de foi comme nous. Nous sommes donc meilleurs que lui. Nous avons foi en Jésus. Notre force n’est pas suffisante. Nous aurons la paix grâce à Jésus. Il faut donc savoir que la mort de Jésus est la nôtre, que la résurrection de Jésus est la nôtre, et que sa vie est la nôtre. En comptant sur Jésus, nous pouvons obtenir de la paix dans le coeur. En comptant sur Jésus, nous rejetons la convoitise, nous confions nos fardeaux lourds en Jésus et nous jouissons de la paix.

Pour que nous ne soyons pas stressés, il faut abandonner la convoitise et vider le coeur. Jésus n’était jamais stressé dans ce monde. Pourquoi ? Parce qu’il n’a jamais eu la convoitise et il a obéi à la volonté de Dieu et il a confié toutes les choses en Dieu.

 

3. Le rétablissement d’Elie. .....A SUIVRE

 

 

 N.B Dans la rubrique ENSEIGNEMENTS Audio-video du site Videolouanges, un lien du Site MIDEGUE ou sur Facebook,un Enseignement AUDIO tous lesjeudis et les lundis extrait des cultes du Dimanche et du Mercredi et du Séminaire de Délivrance et Guérison
ads facebook
         
TEMOIGNAGE CHRETIEN :Les événements à venir 5
     
   
                                                                                                                                                  
 
                    MUSIQUE
ARTISTE:GAEL
 
 
  
                                                                                                    
                                                                                                                                                          
  CHANT: SANS PAREIL
SOYEZ TOUJOURS JOYEUX, PRIEZ SANS CESSE...1THESSALONICIENS 5, 16-17
 
Rédaction : Pasteur Henri K.
Tél 03 88 81 36 23 / (0033) 3 88 81 36 23
Coordonnateur du MIDEGUE
FEU
MINISTERE MIDEGUE

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :