Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Henri VIAUD-MURAT

 

 colombeblanche.gif

 III-POURQUOI RECEVRAIT-ON LE BAPTÊME DU SAINT-ESPRIT SANS LE PARLER EN LANGUES ?......

Maintenant, pourquoi recevrait-t-on un baptême du Saint-Esprit sans la manifestation de puissance du parler en langues ? Pourquoi dirait-t-on : "Moi, je veux être baptisé du Saint-Esprit mais pas des langues, parce que c'est dangereux, je me méfie, on m'a dit qu'il y avait des langues démoniaques, alors je suis prudent…" Non, pas du tout ! Il ne faut pas rejeter les choses de Dieu parce que Satan fait des contre-façons ! Il faut accepter tout ce qui vient de Dieu en demandant le discernement au Seigneur, et en disant : "Seigneur, tu m'as promis des bonnes choses. Le Saint-Esprit, c'est la meilleure des bonnes choses. Seigneur, si avec ton Saint-Esprit il y a ce signe initial du parler en langues, qui va m'édifier dans le Seigneur, et qui va m'édifier dans l'Esprit, Seigneur, je veux le recevoir, avec le reste, je veux le paquet complet, je ne veux pas faire le tri de ce que tu veux me donner, j'accepte tout".

 



IV-L’ŒUVRE DU BAPTÊME DU SAINT-ESPRIT 

1- L’ASSURANCE

Et ils l'ont accepté, et nous voyons le changement radical de ces juifs qui étaient timides, qui étaient craintifs, qui avaient peur d'être persécutés, qui avaient peur de la mort, qui se cachaient, et qui d'un coup, deviennent des disciples remplis de puissance et vont dans la rue sans crainte. Et nous voyons par la suite, quand Pierre est traduit devant le Sanhédrin, et qu'ils lui disent : "Mais enfin, vous avez rempli Jérusalem de ce nom, on vous l'interdit !", et il ose dire, sachant qu'il risque sa vie : "Il vaut mieux obéir à Dieu qu'aux hommes". Il est plein d'assurance. Quand on voit l'assurance d'Etienne devant le Sanhédrin, qui leur disait ouvertement les glorieuses vérités, et qui osait leur dire : "Mais vous êtes des hommes au coup raide, vous avez résisté au Saint-Esprit jusqu'à présent, et maintenant même, vous vous opposez à Lui !". Il le disait sachant ce qu'il risquait, et il l'a risqué, et il l'a payé de sa vie. Mais il n'a absolument pas craint la mort. On ne peut pas craindre la mort quand on est rempli du Saint-Esprit. A combien plus forte raison, on ne peut pas craindre les hommes, le jugement des hommes, les critiques et les calomnies des hommes.

 C'est ce qu'ils ont fait : ils sont descendus dans la rue, sans crainte, et là, poussés par le Saint-Esprit, en langues inconnues, ou dans toute autre langue de ceux qui se trouvaient là, ils leur racontaient les merveilles de Dieu, ils ont parlé du Seigneur, et ça a été tout de suite le début de l'Eglise. Pierre fait son simple discours du jour de la Pentecôte, il annonce un Jésus ressuscité, c'est tout ce qu'il a annoncé. Jésus est ressuscité, nous en sommes témoins.

 Et les autres ont été touchés dans leur cœur : "Qu'est-ce qu'il faut faire ?"

"Repentez-vous, que chacun de vous soit baptisé, plongé dans l'eau, par immersion au nom du Seigneur, et vous recevrez le don du Saint-Esprit parce que la promesse est pour vous…", pour tous ceux qui l'entendent, et vos enfants, et jusqu'à nous maintenant, la promesse est pour nous aussi.

 Et c'est comme ça que l'Eglise est née dans la puissance de l'Esprit, elle s'est développée dans la puissance de l'Esprit, ça a été un mouvement irrésistible. La véritable Eglise s'est développée ainsi tant qu'ils n'ont pas éteint la puissance de l'Esprit par les traditions des hommes, par les doctrines des hommes, qui ont commencé et se sont développées peu à peu au cours des années, et au cours des siècles, pour finalement faire sortir la puissance de l'Esprit de la vie de l'Eglise.

 Et maintenant, nous sommes dans la fin des temps, le Seigneur revient bientôt, et Il veut faire lever un peuple qui soit rempli à nouveau de Son Esprit, pour encore une fois annoncer la repentance et le pardon des péchés en Jésus, pour guérir des malades, pour ressusciter des morts, chasser les démons en Son Nom, et pour témoigner de la miséricorde et de la puissance de Dieu. Il faut encore un peuple comme ça, un peuple de témoins, d'ouvriers qui soient remplis de Son Esprit.

 

 

 

 2- LES MIRACLES EXTRAORDINAIRES

 

 

 

 

FINIR EN MUSIQUE AVEC " ANDREANNE LAFLEUR "

  

CHANT : J'ESPERE EN TOI

Tag(s) : #ENSEIGNEMENT

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :